CPArama – Cartes Postales Anciennes – Lettre Info #48

Logo 48

 

  •  Avec plus de 47 000 cartes postales représentant 20% des communes françaises, CPArama constitue une véritable base de données sur notre pays. En marge du classement par communes, la recherche personnalisée (le petit rectangle en haut à droite de votre écran) permet d’accéder assez aisément aux cartes concernant un thème particulier.
    A titre d’exemple, voici quelques clichés de marchés spécialisés qui se tenaient – car hélas, la plupart ont disparu – dans nombre de villes de province, et même à Paris.

Titre : Les marchés de France en cartes postales anciennes

1359130150-St-Pol-de-Leon

  • Machecoul (44) – Le Marché aux Poulets et aux Canards
    Babs – 23 septembre 2012

1348427854-44-Machecoul

1378066048-Les-Moutiers-Les-Mauxfaits-

  • Orléans (45) – Le Marché aux Puces
    Mektoub 17 – 10 février 2013

1360506360-Orleans-Puces-5000-eme-message

  • Douai (59) – Le Marché aux poissons
    dominique1594 – 18 juin 2011

1367870455-carte-postale-Douai

  • Amiens (80) – Marché sur l’eau – Bateaux d’hortillons
    Aglya 11 – 19 juin 2011

Amiens Hortillons

  • Tours (37) – Place du Grand Marché et Marché au beurre
    7sylvain7 – 1er octobre 2009

tours_62_beurre

  • Paris (75) – Marché aux chevaux
    droopyjm – 21 janvier 2012

1327155582-Paris-Marche-aux-chevaux-1

Une vidéo de Michel sur les Ponts de Paris

A bientôt
Dominique

CPArama – Cartes Postales Anciennes – Lettre Info #47

Logo 47

Edito

Vous l’aurez noté, cela fait sept mois que la Lettre Info, votre lien avec CPArama, n’est pas parue. Les raisons sont diverses, mais ce n’est assurément pas la vitalité du site qui est en cause.

En effet, plusieurs milliers de cartes ont été ajoutées à la galerie de cartes postales anciennes et, au moment où je rédige cet édito, le compteur affiche 42700 cartes réparties sur plus de 8000 communes sans oublier les thèmes divers.

L’avalanche de cartes de ces derniers mois a permis la réorganisation de plusieurs communes dont le nombre important de cartes postales justifie qu’elle aient leur propre forum:

Les 5 ans de CPArama ont été fêtés  à Paris en présence de quelques membres. Ne manquez pas les photos et une belle vidéo réalisées à cette occasion.

Communes

L’avalanche de cartes évoquée par Michel, si elle a eu pour conséquence la réorganisation de certaines communes, a aussi fait grimper de manière significative le nombre de communes désormais présentes sur notre site. Actuellement une commune sur 5 est représentée par au moins une carte.

Les statistiques du nombre de communes présentes par département sont toujours consultables : Communes de France sur CPArama

TP

CPArama a toujours fait une place de choix à la très belle série de cartes  » TOUT PARIS  » de l’éditeur F. Fleury. La collection comporte actuellement 701 cartes qui ont également été dupliquées dans les arrondissements parisiens, sous le nom des places, rues et avenues objet de ces cartes.

Parallèlement, le répertoire des cartes de cette collection, qui comportait 2987 références lorsque Jean-Pierre Rigouard l’a apporté à CPArama, a été augmenté au fur et à mesure des  » trouvailles  » réalisées par les uns et les autres et compte aujourd’hui 4134 références, c’est-à-dire une augmentation de près de 40%.

Ce fichier est consultable à tout moment : Fichier des Cartes Tout Paris et des liens hypertextes permettent l’accès direct à toutes les cartes de cette série présentes dans la Galerie de CPArama.

Enquêtes

L’un des aspects fort appréciés de notre site est le forum consacré aux enquêtes. Chacun peut y déposer  son  » énigme  » – carte dont le lieu ou la date  sont inconnus, demande d’informations sur un éditeur, un photographe ou plus généralement tout ce qui touche aux CPA’s de près ou de loin – et de même, chacun peut apporter sa pierre à l’édifice : pistes de recherches, documents, sites à consulter, etc.. pour terminer avec la cerise sur le gâteau : la solution et sa preuve en image !

Au cours des 5 années d’existence de CPArama, ce sont 1483 dossiers qui ont été ouverts dans cette rubrique. Les statistiques montrent que 30 à 35 % de ces enquêtes sont résolues de façon absolument certaine par l’un ou l’autre de nos  » enquêteurs  » émérites, et assez souvent d’une façon  » collégiale  ».

A titre d’exemple, voici une très belle enquête remarquablement résolue, à consulter : Travaux, dans quelle ville ?

enquete-carte-postale

Cartes

Bien sûr, quelques cartes avant de nous quitter !

1370158658-St.Etienne-Expo.-Intern.-Artillerie James 55698

James – Saint-Etienne

1371494341-Employes-Dufayel1 ombellule 56843

Ombellule – Paris

1370253532-carte-postale-paris-Bestiaux-de-la-Villette Michel 55815

Michel – Paris

1377608685-4-lescinqsens-legout Janine

Janine – Bergeret

Et près de 43 000 autres cartes, à admirer sans modération !

A bientôt.

Michel et Dominique

CPArama – Cartes Postales Anciennes – Lettre Info #46

Logo 46

Repas des 5 ans de CPArama

Le forum fêtera le 6 août 2013 ses 5 ans. A cette occasion, une rencontre est organisée autour d’une table le 15 juin 2013 à Paris. Ce repas est ouvert à tous, joignez vous à nous!

 Tranches de vie

Au Marché …
Ombellule – Salon 1909 – Edmond Lapeyre – Matinée Rue Lepic

Ombellule 1359541593-matinee-rue-Lepic-Lapeyre

Pêche à la ligne …
R@koto – Pannes (45) – La Passerelle du Moulin

Rakoto 1359367212-45-Pannes-passerelle-001

Pauvres gens !
Titus02 – La Ferté-sous-Jouarre (77) – GUERRE 1914-1915 – L’évacuation d’une ville bombardée !

Titus02 1359568233-203-Guerre-1914-1915-l-e-vacuation-d-une-ville-bombarde-e

Dockers …
La-Itannie – Morlaix (29) – Le Port

la-itannie 1360252905-Morlaix-1

La brigade de la demi-brigade …
Mektoub17 – Obberhoffen sur Moder (67)

Mektoub17 1359709766-Oberhoffen-Militaires-Cuistots

Chat perché …
Bastille91 – Orléans (45) – Les Fêtes de la mi-carême, 19 mars 1914
La Roulotte automobile par l’Union Cycliste Orléanaise

Bastille91 1360178110-Orleans-fete

Chapeaux !
Alcyon53 – Anzy-le-Duc (71) – Sortie de messe

Alcyon53 1360360781-ANZY-LE-DUC-Sortie-de-messe

Villageois …
Ombellule – PARIS-MONTMARTRE (XVIII°) – Place du Tertre

Ombellule 1359794802-Paris-Place-du-Tertre

Enfants, voici les boeufs qui passent,
Cachez vos rouges tabliers !
Mektoub17 Ronce-les-Bains (17) – La Plage

Mektoub17 1360061931-Ronce-Les-Bains-Attelage-de-Boeufs

Naturels …
Le Panousien – Ispagnac (48) – Indigènes

Le Panousien 1360051620-48-085-pour-CP-Rama

Alignement …
R@koto – Sarthe (72) – Moncé-en-Saosnois – L’Ecole des Garçons

Rakoto 1359992510-72-Monce-en-Saosnois-002

Pause …
Bastille91 – Beaune (21) – La Côte et les vignes

Bastille91 1359977479-Beaune

L’Intrus …
Cartoparis – Boulevard Sérurier – Refuge pour chiens et chats abandonnés

Cartoparis 1359673930-CPA-refuge3

Diable posé sur des sacs de grains …
Ombellule – Depresle, grains et fourrages, 253 rue Lecourbe

Ombellule 1359388617-Depresle-rue-Lecourbe

Bac …
Alcyon53 – Artaix (71) – La Barque du Port

Alcyon53 1360361439-ARTAIX-barque-du-port

La femme du Boulanger …
Cartoparis – Rue de Belleville – Paris XX°

cartoparis 1360352938-CP-PHOTO-rue-belleville-boulangerie

Bénédiction …
Le Panousien – Mende (48) – Place Urbain V – Un Jour de Marché

Le Panousien 1359700579-48-110-CP-Rama

CPAs

  • De haut en bas …

Droopyjm : Métro Gare de l’Est

droopyjm1droopyjm2

  • De gauche à droite …

Bojojo76 : Cathédrale de Rouen

Bojojo76

  • Tout mélangé …

Bastille91 : Gare des marchandises – Rue d’Aubervilliers

Montage Bastille91 1355675932-Rue-d-aubervilliers-100ans-apres

Autour d'une carte

  • Né par accident, construit à la hâte pour héberger provisoirement la troupe de l’Opéra que l’incendie de la salle du Palais-Royal avait jetée à la rue, le Théâtre de la Porte Saint-Martin a franchi allègrement les siècles, passant du XVIIIème au XXIème, en dépit des incendies, des faillites, de la sévérité de la censure, des fermetures administratives et de quelques « flops », largement compensés par une série de succès, voire quelques triomphes, dont certains sont contemporains.

Saint-Martin-Boulevard-15

  •  Le 18 juin 1781, la salle du Palais-Royal, dans laquelle la troupe de l’Opéra donnait Orphée, et qui avait été reconstruite après sa destruction par un incendie le 6 avril 1763, s’embrase de nouveau, ce qui provoque la mort d’une vingtaine de personnes. Après l’incendie de 1763, il avait fallu sept ans à l’architecte Moreau pour le rebâtir. La Reine Marie-Antoinette, qui s’occupait alors de tout ce qui touchait aux loisirs, était fort impatiente de voir l’Opéra s’installer dans une nouvelle salle. Elle convoqua donc son architecte, Lenoir, auquel elle imposa un délai de deux mois pour construire un nouveau théâtre.
    Lenoir organisa deux équipes de maçons et travailla jour et nuit, mais ne put, bien entendu, tenir ce délai trop réduit de deux mois. Il lui fallut 86 jours pour faire sortir de terre, et livrer à la souveraine la salle construite sur le Boulevard Saint-Martin, qui fut inaugurée le 26 octobre de cette année 1781 par la troupe de l’Opéra qui interpréta « Adèle de Ponthieu », sur un livret de Jean-Paul-André Razins de Saint-Marc, et une musique de Niccolo Piccinni. Ajoutons que le spectacle était donné gratuitement à l’occasion de la naissance de monseigneur le Dauphin.

Porte Saint Martin theatreL’Opéra dans la salle du Boulevard Saint-Martin

  • En 1794 la troupe de l’Opéra quitte la salle de la Porte Saint-Martin pour aller s’installer Place Louvois, et le théâtre va connaître l’abandon pendant plusieurs années.
  • Rouvert en 1802 sous le nom de Théâtre de la Porte Saint-Martin, l’établissement est d’abord soumis à un règlement extrêmement strict (Règlement pour les Théâtres – Ministère de l’intérieur – Du 25 avril 1807) en tant que « Théâtre secondaire » :

Règlement

  • Puis un autre décret impérial ferme purement et simplement le Théâtre quelques mois plus tard. Il ne rouvrira qu’en 1814, et connaîtra alors jusque sous le second empire un  succès certain, en particulier avec des pièces d’Alexandre Dumas et de Victor Hugo.
  • Si Napoléon Ier, après avoir sèchement réglementé le fonctionnement des théâtres, en avait fermé un grand nombre, Napoléon III pour sa part, leur impose une censure d’une extrême sévérité, allant jusqu’à imposer coupures et ajouts dans les pièces jouées. Voici, à titre d’exemple, ce qu’on peut lire dans un ouvrage publié en 1877, et intitulé : « Papiers secrets et correspondance du second empire » à propos de la pièce « Paris », de Paul Meurice (à ne pas confondre avec l’acteur Paul Meurisse !) :

Censure

  • En 1871, pendant la « Semaine sanglante » (21 au 28 mai), le Théâtre de la Porte Saint-Martin est envahi par les Fédérés chassés de la Place du Château d’Eau. S’ensuit un violent échange de tirs avec la troupe. Le Théâtre, criblé de balles, est ensuite incendié.

Incendie

  • Le Théâtre est reconstruit en 1873, et la réouverture a lieu le 27 septembre, avec la reprise de la pièce « Marie Tudor » de Victor Hugo. En application des consignes élaborées par la Commission de sécurité des théâtres, qui impose la construction de terrasses pour faciliter l’accès de l’extérieur, est construite la superbe véranda dont une maquette est conservée au Musée d’Orsay.

VérandaHenri Schmit (1851-1904) Maquette de la façade et de la véranda du théâtre de la porte Saint-Martin à Paris1892

  • Au chapitre des triomphes, il faut citer la pièce d’Edmond Rostand : Cyrano de Bergerac, créée le 29 décembre 1897 avec dans le rôle titre, le célèbre Constant Coquelin.

dec-951079-jpg_834037

  • Les succès se sont enchaînés tout au long du XXème siècle, et jusqu’à nos jours. Parmi les plus récents, il faut obligatoirement citer la reprise de la pièce La Cage aux Folles !

la-cage-aux-folles-au-theatre-de-la-porte-saint-martin

A bientôt

Dominique

 

CPArama – Cartes Postales Anciennes – Lettre Info #45

Logo 45

Titre voeux

  • Il est permis, parait-il, de présenter ses voeux tout au long du mois de janvier !
    Toute l’Equipe vous souhaite donc, à chacune et à chacun d’entre vous le meilleur pour 2013, dans tous les domaines. Que cette année vous soit douce et vous apporte bonheur, paix et sérénité.
    Pour CPArama, bien sur, nous formons aussi des voeux ! Que viennent nous rejoindre beaucoup de membres comme vous : passionnés, fidèles et désintéressés. Que vous mêmes continuiez, inlassablement à fouiller vos cartons, à écumer les foires et bourses (tant qu’il en reste !) pour nous faire partager vos trésors.
    Grâce à vous, CPArama est devenu incontournable dès que l’on parle de CPA sur le net. On voit de plus en plus de cartes provenant de notre site agrémenter d’autres sites, et c’est tant mieux ! Le bébé que Michel a porté sur les fonds baptismaux en août 2008 est maintenant un bel adolescent, aidons-le à devenir un adulte admiré et respecté !

Nouveaux

  • Depuis le redémarrage de CPArama après la galère du déménagement, un certain nombre de  » Petits Nouveaux  » sont venus grossir les rangs des  » Posteurs de cartes « , et ont offert à la collection bon nombre de jolis clichés.
  • La-itannie a assisté à la sortie des chemisières à Châteauroux (36)

La-itannie 1358437160-Chateauroux-Sortie-des-Chemisieres

  • Après quoi, c’est dans les Landes (40) qu’elle est allée fabriquer des  » Enveloppes de paille « 

La-itannie 1354478697-Fabrication-enveloppes-paille

  • Cartoparis, pour sa part, habitué des XIXème et XXème arrondissements de Paris, s’est intéressé au funiculaire de Belleville

Cartoparis 1356357008-CP-photo-funiculaire-au-terminus-e-glise-de-belleville

Cartoparis Paris 538 Rue Belleville

Titus02 1356280174-Epicerie-tabac-mercerie-A-Objois-03

  • Ainsi qu’une vue des Etablissements Braun, spécialistes des produits de graissage

Titus02 1355940195-Raoul-Braun-14-Bd-Gambetta-Saint-Quentin-inte-rieur-

  • Tourisme industriel également avec Lamarck31 au Creusot

lamarck31 1358272106-le-creusot-OBN-acieries-martin

lamarck31 1358102027-paris-jdp-OBN-kunzli-kiosque

  • Mamanrenée nous rappelle que les inondations de 1910 touchaient aussi la banlieue parisienne : Asnières par exemple.

mamanrenee 1357678465-Top-002

  • Le Panousien nous présente une jolie réunion de dentelières à Langogne (48)

Le Panousien 1358623622-48-109-CP-Rama

  • Souhaitons qu’il nous apporte beaucoup de cartes de ce département de la Lozère, peu représenté sur le site !
  • Alcyon53 quant à lui, nous montre la Garde Républicaine dans sa caserne

Alcyon53 1358637059-GR-Reconnaissance-officiers

alcyon53 1349296177-Marcigny-lavoir

Grossier 1354807211-La-Rue-Saint-Pierre-Entree-du-Pays

Cartes

  • Pendant fort longtemps, le nombre de cartes de la collection était calculé à partir d’un fichier dans lequel chaque carte était saisie, au fur et à mesure des entrées dans la collection. L’avantage était de connaître à tout instant le nombre de cartes par simple lecture du numéro de la dernière ligne du fichier. Mais le système avait deux inconvénients :
    – en premier lieu, la tenue de ce fichier, assez facile au début de la vie du site, lorsque chaque jour ne voyait arriver que quelques cartes, est vite devenue extrêmement lourde lorsque le nombre de cartes a augmenté.
    – en second lieu, à l’époque ou chacun pouvait éditer – et donc éventuellement supprimer – ses posts, un certain nombre de cartes ont pu disparaître sans que nous le sachions, ce qui fait que le fichier n’était plus représentatif de la collection.
  • Lorsque Michel a réaménagé la page d’accueil du Forum, on a vu apparaître en haut de page l’annonce globale de la collection, avec le nombre de sujets, et le nombre de messages, donc à peu de choses près, de cartes :

Nombre

  • Chacun peut donc, à tout moment, connaître le nombre de cartes dans la collection, et par suite, la tenue du fichier est définitivement abandonnée.

Travaux

  • Le Fichier des cartes TOUT PARIS, que Jean-Pierre Rigouard nous avait offert il y a quelques mois, se développe au fil des semaines. Ce sont en effet 966 références qui ont été ajoutées, portant le total à 3953 : les 4000 sont en vue ! Plus de la moitié de ces références (2284 exactement) ont été  » identifiées  » ou  » validées « , (je ne sais pas quel est le mot juste !) c’est-à-dire que l’on a pu vérifier ou corriger l’exactitude de la légende, et indiquer la couleur (rouge ou noire) de cette légende, ainsi que la présence ou non du blason de Paris et/ou du trèfle.
    Cela a permis de mettre en évidence les curiosités de F. Fleury, comme par exemple un même cliché présent sur plusieurs cartes avec des légendes dont la couleur, et parfois le texte, diffèrent.
  • Le Fichier des cartes des Comptoirs Parisiens, basé sur les données fournies par Jean-Pierre Rigouard, et fortement complété avec celles de Cartoparis, compte maintenant 730 références. 68 cartes, présentes dans la collection de CPArama sont directement accessibles à partir du fichier grâce aux liens mis en place.
  • Le Fichier des cartes du Métro, lorsqu’il avait été offert par Bernard (Vaugirard12), comptait 4059 références. Il en compte aujourd’hui 4366, et là encore, des liens mis en place permettent l’accès direct aux 1157 cartes de la collection.

Communes

  • Le Fichier des communes (ou plutôt des lieux) représentés dans la collection de CPArama continue de progresser. De 6222 communes présentes à la fin de l’année 2012, on est passé, au 24 janvier 2013 à 6361, soit près de 140 communes ajoutées en 2013.
    Il n’est pas possible, bien entendu, de détailler quels départements sont concernés, et qui a contribué pour chacun d’eux, cependant il faut saluer le travail accompli par l’ami R@koto qui, inlassablement ajoute de nouvelles communes à la liste. Un seul exemple : le département de la Sarthe, dans lequel il a créé 51 communes en janvier 2013 !
    Merci à lui pour ce travail !
  • Ci-dessous, le tableau des 20 premiers départements, classés par nombre de communes représentées :

Communes

Lepic

  • Haut-lieu Montmartrois s’il en fut, la Rue Lepic, avec sa pente si raide, ses méandres, ses cabarets, ses hôtes illustres, son pittoresque marché et sa vue sur les Moulins de la Butte a été racontée, dessinée, peinte et même chantée !  Voici donc, sans prétention aucune, quelques images de cette célèbre rue, juste pour vous donner envie d’en savoir un peu plus … et d’y aller faire un tour !

     ***

  • Un article, paru dans le Monde Illustré du 17 septembre 1938 présente ainsi la Rue Lepic :

« Chose assez curieuse, de toutes les voies de la Butte, celle où l’on a le plus de chances de rencontrer des Montmartrois illustres, ou qui plus simplement tinrent une place honorable dans l’ancienne phalange qui chaque jour s’amenuise, c’est la Rue Lepic, dans la partie rectiligne qui va du Boulevard de Clichy à la Rue des Abbesses. Et presque uniquement dans la matinée. La Rue Lepic fut toujours nourricière : les restaurants « des Artistes » et de « La Vache Enragée », autant que ceux qui avoisinaient la Place Pigalle et la Place Blanche, ont été des rendez-vous célèbres de peintres, de poètes, de chansonniers. Leur souvenir subsiste.  Et il y a le marché, le pittoresque marché de la Rue Lepic, qui par un phénomène inexplicable est le plus coloré, mieux : le plus colorié des marchés de Paris. Nulle part les éventaires des petites voitures avec leurs fruits, leurs légumes, leurs poissons et leurs fleurs n’atteignent un pareil degré de chatoiement. Et quelle cordialité ! Tout le monde s’y connait, acheteurs et marchands. Nous avons vu ceci, l’autre jour : un ancien ténor de l’Opéra, retiré du théâtre, et petit rentier, s’arrête devant un amoncellement de melons qui le tentent. Il veut en choisir un. Mais la marchande lui retire des mains celui qu’il soupèse.
« Non, celui-là, pas pour toi. Tiens, en voilà un, sens-moi ça ! » Le ténor jette un coup d’oeil à la pancarte : huit francs. « T’en fais pas, ajoute la bonne femme ; prends-le et aboule-moi une thune ! »

Ombellule 1355835247-Paris-Rue-Lepic

  • Bien sur, le Marché de la Rue Lepic n’est plus ce qu’il était ! Les marchandes des quatre saisons et leurs petites voitures ont disparu, et Danielle (Ombellule) nous dit que le marché devient un peu  » bobo  » !

Lepic ou Willette ?

  • En 1860, au moment de l’annexion des communes périphériques à Paris, la Rue Lepic, qui dépendait alors de la commune de Montmartre, portait le nom de Rue de l’Empereur, qui lui avait été donné en 1852. C’est seulement en 1864 qu’elle prit son nom actuel.
    En 1929, la Commission du Vieux Paris est saisie d’une demande de changement de nom pour la Rue Lepic, que certains voudraient renommer Rue Willette, en hommage à l’artiste montmartrois, peintre, illustrateur et caricaturiste. Le rapporteur Vincent Perrot se lance alors dans une vibrante plaidoirie visant à convaincre la Commission de refuser ce changement de nom :

Cht de nom 2

Quelques lieux remarquables de la Rue Lepic

  • Au N° 42, le restaurant La Pomponnette, qui a hébergé l’Oeuvre des Petits Poulbots, créée par Francisque Poulbot.

Pomponnette 1

  • Au N° 15, le Café des 2 Moulins, rendu célèbre par le film  » Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain « .

1329661809-Paris-Rue-Lepic

  • Le Café des Artistes, au N° 11.

Coconnier

Les célébrités de la Rue Lepic

  • Bien évidemment, la Rue Lepic a logé quelques célébrités ! Le peintre Van Gogh habita au N° 54, et peignit une toile représentant la vue depuis sa fenêtre.

Van Gogh

  • Le poète Jehan Rictus, de son vrai nom Gabriel Randon, qui habitait au N° 50, est célèbre pour ses poèmes en langage ‘ populaire  » … Voici l’un de ses pèmes (de circonstance !) : l’Hiver.

jehan-rictus

  • Autre habitant fameux de la Rue Lepic : un compositeur de chansons cette fois, Jean-Baptiste Clément, dont, pour terminer, voici  » Le Temps des Cerises  » !


Un grand merci à Danielle (Ombellule), qui, outre la plupart des documents concernant la Rue Lepic, m’a donné de précieux conseils pour rédiger cet article.
Il y aurait encore beaucoup de choses à raconter à propos de cette Rue Lepic, comme par exemple le pari gagné par Louis Renault un soir de Noël 1898, pour avoir grimpé la Rue Lepic avec une petite voiturette … ou bien sur l’histoire dees Moulins, mais tout cela est une autre histoire !

 

Dominique

 

CPArama – Cartes Postales Anciennes – Lettre Info #44

Logo Noël

Noël

En bref

  • Après le déménagement « Galère » dont Michel vous a conté les péripéties dans le dernier numéro de la Lettre Info, la vie a repris son cours normal sur CPArama, et l’on a tout lieu d’être satisfait. Les visiteurs sont revenus et le taux de fréquentation du site est remonté au niveau qui était le sien avant les évènements… De nouveaux membres se sont inscrits en nombre, et la plupart d’entre eux sont très actifs, si bien que quelques centaines de cartes sont venues enrichir la collection de CPArama.
    Aussi, soucieux de saluer leur participation, j’ai essayé de sélectionner pour cette Lettre Info une carte de chacun de ceux qui ont participé, anciens comme nouveaux, et donc la liste est longue. Ce numéro se limitera donc à cette présentation de cartes, l’ajout d’autres articles risquant de le gonfler d’une manière exagérée. Si d’aventure j’ai oublié quelqu’un, je le prie d’accepter à l’avance mes plus plates excuses ! Et le malheur sera réparé dans le prochain numéro …

Titre_Du nouveau

  • Un petit plus : en cliquant sur les cartes présentées dans la Lettre Info, vous accédez directement au message de la Galerie de CPArama dans lequel elles ont été postées, ce qui permet de bénéficier des commentaires éventuels. Vous pouvez ensuite, bien entendu, revenir à la Lettre Info en cliquant sur «<– » en haut et à gauche de votre écran !

Ils ont posté ...

alcyon53 47174

  • Babs, à force de patience, a fini par découvrir la dernière carte de la série « Paris vécu » qui manquait à la collection ! Merci pour cette belle trouvaille !

Babs 46234

Bastille91 46854

  • Budd se promène sur les bords de l’Almont, à Melun (77)

Budd 46843

  • Bojojo76 est toujours aussi amoureux de sa belle ville de Rouen (76)

Bojojo76 46300

  • Cartoparis a délaissé quelques instants Paris et l’éditeur CP pour rendre visite à une jolie fermière à Ploërmel (56)

cartoparis 46699

  • CPA Haut-Marnaises nous montre l’église Sainte-Benigne à Dijon (21)

CPA Haut-Marnaises 46329

  • Dominique1594 a retrouvé pour un moment l’ancienne passerelle de Passy, à voir dans le sujet Ponts de Paris

dominique1594 46696

  • Gmi57 nous emmène en Moselle, un département un peu délaissé sur CPArama, à Petite-Rosselle (57)

Gmi57 46343

  • Grossier nous offre une vue originale du Château de la Reine Blanche à Coye-la-Forêt, près de Chantilly (60)  

grossier 46289

  • Guydo nous livre une carte bien abimée, mais c’est un document, du Café Millioz à Courbevoie (92), et là encore, c’est le résultat d’une enquête.

delcampe 14/08/2009 (16,60)

James 46506

  • JanineB nous fait découvrir le photographe Roger Sazerac et ses portraits d’enfants

JanineB 46552

Labise 46419

  • La-itannie, sur la route de Besançon, traverse Rang-les-l’Isle (25) apportant ainsi une carte supplémentaire au département du Doubs, lui aussi un peu négligé sur CPArama …

la-itannie 46792

 

mfranq 46489

  • Michel, fidèle fondé de pouvoir de Babs, nous présente le Marché de la Place Jeanne-d’Arc dans le XIIIème arrondissement de Paris

Michel_Babs 46630

 

  • Misskelpie prend le tram à Cieux (87)  (Dommage que cette jolie carte ait un petite air penché …)

misskelpie 47257

  • Ombellule ne quitte pas son cher XVIIIème et nous invite à prendre un verre sur le Boulevard Barbès. Il reste encore quelques tables disponibles à la Terrasse chez Latouche …

Ombellule 47042

  • Patrimoine nous fait partager sa passion pour la ville de Bollène (84)

Patrimoine 47087

  • Si vous avez des problèmes mécaniques, Pronco21 vous indique une bonne adresse à Dijon (21)

pronco21 46640

  • R@koto, qui continue son patient travail de recherche des communes non représentées sur CPArama, nous offre une scène … animée … à Rogny (89)nouvelle commune sur CPArama, évidemment !

R@koto 46347

  • Ricou0694 pense-t-il à un plat de fêtes en nous présentant cette carte de Saissac (11) ?

ricou694 46657

Titus02 47235

  • Woip7750 nous présente une carte censurée (nom du village gratté) dont l’identification a été rendue possible par une belle enquête : le café Chauleur à LaChaussée  (55)

woip7750 46469

Voilà ! 25 cartes, par 25 posteurs différents ! je crois que c’est un record, qui, comme tous les records, ne demande qu’à être battu !

Joyeux Noël, et à bientôt.

Dominique