Histoire des lignes des autobus parisiens

Modérateur : droopyjm

Répondre
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » ven. 10 mai 2019 18:01

Lignes N (Belleville – Gare d’Orsay, crée en 1912). Un De Dion Bouton DA traverse un Boulevard Saint Denis avec une grande foule ce jour là (mais en premier plan en bas il y a aussi un omnibus à cheval qui se dirige vers Place Jeanne d’Arc). À gauche, derrière la porte, la siège de Paris-Nouvelles, le grand quotidien d'information du Midi du fameux directeur Pierre Taittinger : c’est d'après un télégramme de Shanghaï au Paris-Nouvelles que le 23 septembre 1900 l’empereur et l'impératrice refusent de se séparer du prince Tuan et des autres chefs boxers. Pour les colonisateurs c’était une mauvaise nouvelle ! Sur le palais à droite on peut noter la publicité des cigarettes Batschari, qui était un fabricant allemand de cigares et de cigarettes établi en 1834 à Baden-Baden. En 1912, la famille Batschari perdit le contrôle de la société, les difficultés financières continuent dans les années 1920 et ensuite la société a été racheté par le groupe Reemtsma. La carte a été publiée par M.C. (mais aussi par H.V. avec le même cliché) et envoyée à Georgette Prieur le 2 octobre 1913, l’année suivante l’ouverture de la ligne d’autobus.

Image
Image
Image
Classement : 15.79%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » sam. 11 mai 2019 11:47

Boulevard des Capucines au début du siècle, pas des autobus encore en circulation, seulement l’omnibus à cheval Gare du Nord – Place de l’Alma, direction gare du Nord. À gauche on peut noter le pilon publicitaire du « Marigny », un Panorama transformé en théâtre en rotonde en 1894 par l'architecte Édouard Niermans. Dirigé par Abel Deval à partir de 1910, il enchaîne les productions à succès. Encore sur le palais à gauche (10, Boulevard des Capucines) le bureau parisien du Chicago Daily News (en bas une photo détaillée). Dans le même palais mais en haut la publicité des produits Maggi et le magasin du chocolat de François Meunier. La carte numérotée 61 a été publiée par le Magasins Réunis et envoyée le 9 octobre 1909 à monsieur Boichut,négociant à Losne.

Image
Image
Classement : 10.53%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » dim. 12 mai 2019 14:30

Lignes N (Belleville – Gare d’Orsay, crée en 1912). Un De Dion Bouton DA roule en face de la porte Saint Denis, direction Gare d’Orsay. Il faut noter à droite un char qui transporte de l’eau minérale Vittel, un société historique dont la première ligne d'embouteillage est mise en place en 1875. La Société générale des eaux minérales de Vittel (SGEMV), regroupant Vittel et Hépar, est crée en 1882 et en 1903, est officiellement reconnue pour ses bienfaits naturels par l’Académie de médecine. La carte numérotée 28 est publiée par F.F. (Fernand Fleury) imprimeur et éditeur à Paris, 43 avenue de la République, dans la série « Tout Paris », et envoyée par Lucien le 1 décembre 1922 à monsieur et madame Poumelle avec « un bonjour de Paris ».

Image
Classement : 15.79%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » lun. 13 mai 2019 20:27

Ligne AK (Gare Saint Lazare – Gare de Lyon, crée en 1916). Deux autobus Schneider H6 entrés en service en 1923 se croisent près la porte Saint Denis qui porte ce nom car la rue Saint-Denis y aboutit. Celui à gauche se dirige vers la gare de Lyon. La rue Saint-Denis, située dans les 1er et 2e arrondissements de Paris, est l'une des plus anciennes rues de Paris : son axe est tracé dès le Ier siècle par les Romains, c'était la voie triomphale des entrées royales dans la capitale. La carte numérotée 148 est publiée par A.L. (A. Leconte, 38, Rue Saint Croix de la Bretonnerie, paris).

Image
Classement : 15.79%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » mar. 14 mai 2019 21:55

Encore le Boulevard et la Porte Saint Denis, un autobus Schneider PB2 s’approche dans une atmosphère magnifique, avec la lumière du soir, il y a la possibilité de se rendre compte que ce quartier regorge de choses à voir, l'architecture locale va principalement du XVIIe siècle, au style empire et aux immeubles d'après Haussmann, avec une note art-déco (années 1930) ici ou là. Le pilon à droite montre la publicité des Bijoux Fix, société crée en 1823 (en base un affiche publicitaire). La carte 142 est publiée par A.P. (Cormault & Papeghin éditeurs, Paris-Tours.

Image
Image
Classement : 15.79%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » mer. 15 mai 2019 21:51

Lignes E (Madeleine – Bastille, crée en 1912), AK (Gare Saint Lazare – Gare de Lyon, crée en 1916), N (Belleville – Gare d’Orsay, crée en 1912). En face de la Porte Saint Denis passent respectivement un autobus Schneider H6 de la ligne E et deux autobus Schneider H sur les lignes AK et N. À gauche, le magasin de la Maison Bataille qui fabrique billards et tables-billards de précision et fournit le « Président de la République, su Sénat, des Ministères ». Les politiciens devaient avoir beaucoup de plaisir à l'époque! La carte numérotée 34 est publiée par A. Leconte et envoyée le 26 août 1931 à mademoiselle Fourné près la Colonie Scolaire du département de la Somme à Cayeux sur Mer – Brighton.

Image
Image
Classement : 15.79%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » jeu. 16 mai 2019 20:21

Ligne T (Place Jeanne d’Arc- Square Montholon, crée en 1912). Un autobus Schneider PB2 traverse Boulevard Saint Denis : la carte, non numérotée et virée en couleur sépia, est publiée par L.D. (Dijon?), imprimée à Chelles par A.Faucheux et envoyée le 29 avril 1918. La porte a été protagoniste de la révolution du 1830 : le 28 juillet,  l’armée du maréchal Marmont se retrouve  face à des hommes en armes, notamment devant la porte Saint Denis, comme immortalisé dans un tableau de Hippolyte Lecomte (en bas).

Image
Image
Classement : 10.53%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » ven. 17 mai 2019 20:42

Ligne M (Buttes Chaumont – Palais Royal) crée en 1912). Un autobus De Dion Bouton DA roule sur Boulevard Bonne-Nouvelle, direction Palais Royal. Sur le palais à droite, au dernier étage, la siège de « Le Matin », un journal quotidien français créé en 1883 et disparu en 1944. Il fut l'un des quatre grands quotidiens dans les années 1910 et 1920, tirant un million d'exemplaires à la veille de 1914, renommé pour ses romans-feuilletons signés par les plus grands romanciers populaires de son temps, Pierre Sales, Michel Zévaco, Gaston Leroux et Jean de La Hire. La carte numérotée 299 a été publiée par Neurdein & Cie (52, Avenue de Breteuil, Paris) et envoyé le 2 septembre 1918 à Madame Jourdain.

Image
Classement : 15.79%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » sam. 18 mai 2019 20:23

Encore le Boulevard Bonne-Nouvelle dans une carte numérotée 9, publiée par B.J.C. (établissement Photo-Colore, 109, Rue Lafayette, Paris) et envoyée le 8 juillet 1905 par Blanche à sa sœur mademoiselle Daumet. À gauche la bijouterie Morel, un des principaux joailliers renommés déjà à l'époque de Louis-Philippe avec Jean- Valentin Morel (1794-1860) dont le succès commença à ce moment. En bas la publicité des Grands Magasins Dufayel, qui sont un ancien grand magasin parisien tourné vers les classes populaires, ouvert en 1856, boulevard Barbès à Paris sous l'appellation « Palais de la Nouveauté » par Jacques François Crespin.

Image
Classement : 15.79%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » dim. 19 mai 2019 19:43

Un anglais visite Paris et envoie une carte à sa famille le 20 janvier 1909, pas des autobus ce jour-là en circulation en Boulevard Poissonnière: évidemment le cliché est antérieur au 1906. Ce boulevard a résisté à une rude épreuve le 2 décembre 1851 : des clameurs menaçantes, que profèrent seulement des passants, qu'écoutent des curieux en foule, mais qu'on croit parties également des fenêtres et des balcons, provoquent par-là les premiers coups de fusil, auxquels paraissent répondre d'autres balles, mais qui sont presque toutes celles des soldats, renvoyées par les murs avec des éclats de pierre. De là une horrible mêlée, et jusqu'à des canons braqués à portée de pistolet sur les maisons qu'habitent M. Besson et M. Decaen, maire de l'arrondissement. Les boulets et les balles vont vite en besogne : le boulevard Poissonnière est bientôt évacué. Par malheur le sang a coulé. Qui sont les blessés et les morts ? des soldats en très petit nombre, et, pour la plupart, des curieux. La carte est colorisée, numérotée 586, mais l’éditeur est inconnu.

Image
Classement : 15.79%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » lun. 20 mai 2019 17:12

Encore la Porte Saint Denis dans une période dans laquelle seulement des omnibus à cheval traversent les boulevards. La carte est vraiment très détaillée et en arrière plan on peut noter l’omnibus de la ligne Belleville – Louvre qui deviendra la ligne Y. Sur le pilon à gauche de la porte, la publicité de l’Amer Picon, un amer d'origine marseillaise, de couleur caramel qui accompagne traditionnellement la bière : il est élaboré à base de zestes d'oranges frais et séchés puis macérés dans une solution d'alcool (en bas voir l’affiche). Carte numérotée 5048, publiée par E.M. (c’est à dire le photo-éditeur parisien Malcuit, je suppose) et envoyée au mois de mai 1905 à mademoiselle Hélène Gruzelle.

Image
Image
Classement : 15.79%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » mar. 21 mai 2019 21:59

Ligne AK (Gare Saint Lazare – Gare de Lyon, crée en 1916). Deux autobus Schneider H6 se croisent près la porte Saint Denis, derrière laquelle est bien visible le magasin où on pouvait acheter le Physiographe Bloch, un appareil photographique ressemblant à des jumelles permettant de prendre en photo une personne située à 45° de l'axe de vision du photographe. Ce dernier semble observer le paysage alors qu'il prend un cliché du sujet. Mais il y a aussi la siège de « Le Courrier français », appelé ensuite « Le Courrier français illustré », un hebdomadaire illustré français fondé et dirigé par Jules Roques, paru de 1884. La carte 226 est publiée par l’Abeille, Paris.

Image
Image
Classement : 15.79%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » mer. 22 mai 2019 21:20

Ligne Y (Porte Saint Martin – Grenelle, crée en 1913). La ligne des autobus Y n’existe pas encore et à la station de Porte Saint Martin on trouve un omnibus à cheval. La carte colorisée, numérotée 112 et publiée par R.M. (inconnu, je n’ai pas trouvé des infos), a été envoyée par Magdeleine le 26 août 1909 à son amie Mazelle Dedion, une couturière qui habitait en Rue du Sergent Bobillot, Vierzon. Sur le pilon à droite on peut noter la publicité de la « Bougie de Clichy ». J'ai retrouvé à ce propos la suivante petite histoire qui mérite, à mon avis, une lecture : « pendant cent trente ans, de 1850 à 1979, la stéarinerie a fait partie du paysage industriel de Clichy. L’une des plus imposantes, la manufacture Cusimberche, doit son existence à deux hommes : Jean Cusimberche (1779-1846), originaire de Savoie, serrurier de son état et installé à Paris comme commissionnaire en droguerie, teinture et couleurs ; et le chimiste Eugène Chevreul (1786-1889), découvreur de l’acide stéarique issu des graisses animales. Ce produit miraculeux remplace les bougies de cire et les chandelle de suif qui ont l’inconvénient de couler, de noircir les murs et d’être malodorantes. Le fils aîné de Jean, Joseph Cusimberche (1813-1864), reprend le flambeau. Sa fabrique de bougies devient vite l’une des plus modernes de France. À l’occasion d’une cérémonie offerte à l’empereur et à l’impératrice par le duc de Morny, président du corps législatif, la manufacture de Clichy réalise des milliers de bougies pour éclairer flambeaux et lustres. Sur chacune d’elles un artiste a peint au pochoir un portrait de Napoléon III et d’Eugénie ».

Image
Image
Classement : 21.05%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » jeu. 23 mai 2019 16:49

Ligne Y (Porte Saint Martin – Grenelle, crée en 1913). Les autobus n’existent pas encore et un omnibus à cheval stationne en face de la Porte Saint Martin. À droite on peut noter la publicité des biscuits Lefèvre-Utile (aujourd’hui LU), une marque française de biscuits emblématique de la ville de Nantes. L'entreprise Lefèvre-Utile a été créée en 1846 par Jean-Romain Lefèvre originaire de Varennes-en-Argonne dans la Meuse et créateur de la maison Lefèvre-Denise à Nancy et par son épouse Isabelle Utile. En 1882, le fils, Louis Lefèvre-Utile, rachète la société de ses parents et décide d'industrialiser la production. Il s'installe sur les quais, au bord de la Loire et en 1886, il crée le célèbre Petit Beurre, qui devient le produit de référence. La carte colorisée a été envoyée le 11 novembre 1905 à Madame Duverdrey, l’éditeur est inconnu.

Image
Image
Classement : 21.05%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » ven. 24 mai 2019 14:58

Une grande foule se rapproche à l’omnibus à cheval en train de partir, direction Grenelle. La vie de l’époque est marquée par la publicité surtout de produits alimentaires. Le pilon à gauche met en évidence le mot Maggi, une marque suisse d'aide culinaire fondée par Julius Maggi en 1886 et produisant notamment des bouillons cube, des soupes, des assaisonnements et des condiments. Sur le palais à droite on peut observer la publicité Liebig, un chimiste allemand qui en 1862 avait d'abord développé au niveau artisanal un extrait de viande qu’il a fait commercialiser dans plusieurs pharmacies européennes, une préparation qui connaît vite un grand succès. La carte colorisée, numérotée 76 et publiée par un éditeur inconnu, a été envoyé en 1905 à Georgette Carreau de Bordeaux.

Image
Image
Classement : 21.05%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » sam. 25 mai 2019 18:45

Ligne AK (Gare Saint Lazare – Gare de Lyon, crée en 1916). Un autobus Schneider PB2 roule en face de la porte Saint-Martin, direction Gare de Lyon. À droite on peut observer un des premiers exemplaires de PB2 avec une grande baie et cinq petites au lieu des traditionnelles 2+3. Derrière la porte on peut noter l’Académie de danse dirigée par Mme Lefort. J’ai déjà posté une carte similaire mais colorisée et publiée par L.Dupont ; dans ce cas l’éditeur est inconnu et la carte a été envoyée par monsieur Coeuret à sa sœur le 4 décembre 1917.

Image
Classement : 15.79%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » dim. 26 mai 2019 19:22

Un omnibus à cheval à la station de Porte Saint Martin en train de partir. La carte a été publiée par la société Roll, comme on peut le voir dans l'écriture sur le verso. Joseph ROLL, fabricant de meubles, exerça 42, faubourg Saint-Antoine à partir de 1844. Il participa à toutes les expositions de 1844 à 1867. Il mourut en 1877 sa veuve lui succéda pendant quelques années puis céda l'entreprise qui devint la maison ROLL, MULLER, AUDOINAUD et Cie. Une partie des meubles exposés en 1844, 1855 et 1867 a été en reproduite notamment le lit de style Louis XIII en palissandre et bois de violette, acheté par napoléon III en 1855.

Image
Image
Classement : 15.79%
 

Cyril
Modérateur
Modérateur
Messages : 11136
Enregistré le : lun. 22 avr. 2013 21:26
Localisation : Eaunes, 25 kms au Sud de Toulouse
Contact :

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par Cyril » lun. 27 mai 2019 18:17

Bonsoir

l'éditeur serait plutôt Staerck.
Classement : 5.26%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » lun. 27 mai 2019 22:33

Carte numérotée 4093, publiée par ELD (E. Le Deley) et envoyée à Monsieur et Madame Nion le 25 décembre 1912. À gauche de la porte la siège du cours de danse Renausy (quadrille, boston, mazurka), fondé en 1840. À droite en haut la publicité du Quinquina produit par Michaud, un vin apéritif aromatisé de diverses plantes dont, traditionnellement, de l'écorce de quinquina qui contient de la quinine; celle-ci était une pharmacopée destinée au traitement de la malaria.

Image
Image
Classement : 21.05%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 788
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » mar. 28 mai 2019 22:03

Lignes N (Belleville – Gare d’Orsay, crée en 1912) et AK (Gare Saint Lazare – Gare de Lyon, crée en 1916). Des autobus Schneider PB2 roulent sur le boulevard, celui qui se rapproche va en direction Belleville (ligne N), à droite un autre autobus se dirige vers la Porte Saint Martin (ligne AK). Sur le pilon à gauche la publicité de l'Alhambra, une salle de music-hall parisienne, située 50, rue de Malte, et inaugurée le 11 août 1866. La soirée présente l’Australienne Annette Kellerman protagoniste de la première traversée de Paris à la nage en 1905 : seule femme à concourir, elle se classe quatrième. À noter aussi la publicité de la collection JOB, une production d'œuvres graphiques constituée de calendriers, affiches et cartes postales à vocation publicitaire pour la fabrique de papier à cigarettes JOB. De caractère artistique, elle est illustrée par des peintres et affichistes de renom, principalement lors de la période Art nouveau (en bas un affiche de Paul Gervais hors concours à l’exposition du 1900). La carte numéro 13 a été publiée par LL (Levy frères) et envoyée le 12 octobre 1918.

Image
Image
Classement : 15.79%
 

Répondre

Retourner vers « 75 - Paris »