Page 1 sur 1

L'usine inconnue, est-ce à Beaune (D21) ?

MessagePosté: Sam 1 Mai 2010 11:49
par pronco21
Bonjour,

-Carte photo de 1910/12, que j'ai deux fois dans ma collection...
-A 95%, elle doit être de Beaune ou environs, du fait du texte signé Peroz-Bouley (dans l'une), et du cachet de départ de cette ville (sur l'autre, signée Lemaître).
-Quant à l'activité, j'hésite entre la mécanique (chaudronnerie-ferblanterie), et diverses activités agro-alimentaires possibles (brasserie, Huiles, moutarderie, distillation,...) que je sais présentes au début de siècle dans les proches faubourgs de la ville de Beaune (non-loin de la ligne de chemin de fer).
On notera :
-la grande cheminée à section carrée à gauche,
-l'espèce de citerne cylindrique couchée derrière le groupe, avec ses bouches (c'est du métal lourd riveté : chaudière ?)
-la rotonde de brique à droite. Sur la "terrasse", il y a un autre machin de métal riveté.
-la petite cheminée de pierre -elle-aussi carrée- porte de drôles d'évents au sommet, de même que sa jumelle située derrière...
Le texte jargonné m'a posé qq problèmes de déchiffrage, du fait d'une orthographe... très personnelle.
Un exemple :
"... ont jra faire une tournnée de cheveaux boie en allée auroplanne..."
Traduction : "on ira faire un tour de chevaux de bois en aéroplane".
On était le novembre 1912, et Beaune se préparait à accueillir les manèges de la Fête de la St Martin...

Mais cette usine vous inspire-t-elle ?

Yvon

Inc25 usine CPP 1910.jpg
Inc25 usine CPP 1910.jpg (191.88 Kio) Vu 1348 fois

Re: L'usine inconnue, est-ce à Beaune (D21) ?

MessagePosté: Dim 9 Mai 2010 18:06
par Mektoube 17
salut pronco 21

( c'est James ) : ouvre toi,

bon j'y vais; Beaune en 1852 , entre autres : industries fabriques de : draps, serges, droguets, huiles, vinaigre, futailles, tabletteries, brasseries ; imprimerie, tentureries, tanneries.
il y avait une foire de 3 jours le 4 aoüt pour tonneaux et cercles et une de 8 jours le 12 novembre( st. martin ?) pour bestiaux et objets de consommation !!! déjà ?

au fait j'ai enfin réussi à faire figurer mes scan de dico et almanh.

bonne soirée James de Ronce

Re: L'usine inconnue, est-ce à Beaune (D21) ?

MessagePosté: Lun 10 Mai 2010 10:25
par pronco21
Bonjour James,

Merci d'avoir exposé qq pages de tes ouvrages de référence. Je ferai appel à ce trésor à l'occasion, surtout le code des communes 1850 et quelques...
Merci aussi pour tes informations sur les activités industrielles beaunoises.
Je connais bien le sujet, du fait que je dispose des plusieurs annuaires sur cette ville, de 1877 à 1933.

Mais la liste des entreprises recensées n'est hélas pas suffisante pour identifier une vue photographique d'époque, surtout quand il ne s'agit que d'une vue extérieure pas forcément explicite.
Je compte cependant qu'un connaisseur de Beaune réagisse par rapport à des patronymes ou des détails...
A moins qu'un expert du domaine industriel (au début du XXème siècle...) ne sache discerner, sur cette vue des années 1910, quel peut être le type d'activité qui se déroule derrière ces murs.

Nota :
Le patronyme Bouley correspond, c'est peut-être fortuit, au nom d'une entreprise de fabrication d'huile, et apparemment de moutarde (Annuaire 1906, Léon Bouley), qui existait à Beaune à cette époque... sans que j'en connaisse l'adresse.
Successeur : Auguste Jacob (annuaire 1917).
Voir rare carte postale ci-dessous.
D21 Beaune, Moutarde Bouley (compr).jpg
D21 Beaune, Moutarde Bouley (compr).jpg (212.93 Kio) Vu 1307 fois

Ceci est l'une des 2 cartes publicitaires éditées par le moutardier Bouley. Vers 1910/15. Pas d'éditeur.
La seconde carte montre un plan plus large. Sous la table d'exposition, on a ajouté des récipients encore plus gros : grands seaux, tonnelets et 1/2 tonnelets de bois. Dans le 1/3 gauche de la carte le nom de l'entreprise apparaît en énormes lettres : Aug. JACOB

Re: L'usine inconnue, est-ce à Beaune (D21) ?

MessagePosté: Mar 7 Mai 2019 09:32
par pronco21
Bonjour,
Presque 10 années plus tard, je pense enfin avoir déchiffré cette énigme industrielle, grâce aux registres d'Etat Civil et de recensement, et avec le coup de pouce salutaire d'un amateur curieux.

L'une des CPP est écrite le 16/11/1912 par Célestine BOULEY (1875 Foissy, Côte d'Or), qui signe "Peroz Bouley". C'est l'épouse de Victor Peroz ( 1873 Plancher-Bas, Haute-Saône), qui habitait à Beaune en 1911 (au 42 Fb St Nicolas), et était employé à l'usine à gaz de cette ville (cokerie). Tilt !!!
Cette usine (fondée en 1858 et implantée près de la Gare de Beaune), alimentait la Ville, et notamment l'éclairage public. Après moult transformations, elle fonctionna jusqu'en 1959 et fut démantelée tardivement, en 1968 (Adresse Avenue des Lyonnais, sur 2300 m2).
Le journal "Le Bien Public" signala cette démolition et en fit un article-reportage détaillé, avec photographies de la cheminée de 30 mètres (entière, puis étêtée) et des bâtiments abattus.

Il est fort possible que la carte photo montre le "jeune" Victor (37 ans, choisissez parmi les 2 ou 3 ouvriers/contremaître de l'équipe qui vous paraissent les plus ressemblants).

Je parierais bien en outre que le photographe du groupe ait été un RONCO (Tirage très limité sur l'une des qq marques de papier-photo utilisées, à cette époque, par les célèbres artisans-commerçants beaunois installés Place Carnot).
C'est en tous cas mon intuition...
Pronco21