Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Ce forum est destiné à accueillir les commentaires, réflexions... relatifs à des cartes de la Galerie de cartes postales de CPArama (La Collection).
Règles du forum
Pensez à mettre le lien vers le sujet ou la carte qui a motivé votre message.
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1398
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Bagnères-de-Bigorre, le 7 août 1901: Auguste se trouve dans les Pyrenées et il écrit à Amélie "Ce matin à mon départ de Tarbes j'ai vu le sous-préfet mais il était seul. J'ai vu passer trois trains de pèlerins mais sans béquilles. Il fait assez beau aujourd'hui, le temps parait se mettre au beau. Malgré que sur ces sommets élevés des Pyrenées on aperçoit encore des nappes de neige. Je me trouve en pleines montagnes ete je vais encor m'y enfoncer davantage en partant pour Luchon. Ces pays sont très pittoresques et méritent d'être visités, surtout pour respirer l'air pur". Il faut se poser une question: mais pourquoi le sous-préfait était seul??? La carte (Carte 96) montre la vallée de Gripp. Gripp est un hameau de la commune de Campan très riche d'eau qui se trouve sur l'Adour du Tourmalet ou Adour de Gripp est un ruisseau qui traverse le département des Hautes-Pyrénées et un affluent gauche de l'Adour dans le bassin versant de celui-ci.
Classement : 10.53%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1398
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Lourdes, le 4 août 1901: "Ma chère Amélie, je pars à l'instant pour Tarbes où je pense y trouve de vos bonnes nouvelles". Auguste se trouve donc à Lourdes et écrit à sa soeur une carte (Carte 97) qui montre une vue latérale de la Basilique du Rosaire. Située devant, et en contrebas de la première basilique, la basilique du Rosaire a été construite de 1883 à 1889 sur les plans de Léopold Hardy et consacrée en 1901 pour pallier le manque de place dans cette dernière, au regard du nombre croissant des pèlerins. Cependant elle se révéla elle-même insuffisante, ce qui décida une cinquantaine d'années plus tard les autorités ecclésiastiques à faire construire l'immense basilique souterraine Saint-Pie-X sous l'Esplanade du Rosaire.
Classement : 10.53%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1398
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Lourdes, le 4 août 1901: "Ma chère Amélie, je regrette ne pouvoir t'envoyer la photographie de la grotte car dans le béquilles tu aurais pu voir celle que Maria, ta charmante voisine, a laissée au dernier pélérinage. Je vous embrasse". La question n'est pas trop facile: peut-être que Marie est morte et qu'Auguste, par délicatesse, a voulu éviter de montrer une image avec les béquilles abandonnées? Je ne sais pas. La carte (Carte 98) montre le le Château Fort de Lourdes. Son origine remonte à l’époque romaine, il fut ensuite assiégé en 778 par Charlemagne puis devient la résidence des Comtes de Bigorre aux XIe siècle et XIIe siècle. Au XVIIe siècle, le château devient prison royale puis d'État après la Révolution, et ce jusqu'au début du XXe siècle où, sous l'impulsion de Louis Le Bondidier et son épouse Margalide, il devient le siège du Musée pyrénéen (1921) qu'il abrite encore aujourd'hui. C’est le plus grand musée d’arts et de traditions populaires des Pyrénées.
Classement : 15.79%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1398
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

La Chapelle-Montligeon, le 5 avril 1905: Le cousin Paul écrit à Amélie pour la remercier "j'ai beaucoup admiré le petit drap que vous avez eu la gentilesse d'envoyer à Jeanne, elle a été très contente. Tout le monde attend avec impatience la naissance du bébé". Mais de quelle jeanne s'agit-il et qui est Paul ? Peut-être Jeanne-Agnès Clémence Bégonnet, née le 7 novembre 1860 à Montbrison? La carte (Carte 99) montre la basilique Notre-Dame de Montligeon, consacrée à « Notre-Dame Libératrice des âmes du Purgatoire », une église de pèlerinage, centre d'un sanctuaire dédié à la prière pour les défunts. La création du centre de pèlerinage est due à l'initiative et à la détermination infatigable de l’abbé Paul Buguet, curé de La Chapelle-Montligeon de 1878 à son décès en 1918. Préoccupé par la nécessité de prier pour les âmes des défunts ainsi que par celle de revitaliser l'économie de son village, il fonda en 1884 l’« Œuvre expiatoire pour la délivrance des âmes du purgatoire » et fut encouragé dans son action par le pape Léon XIII duquel il reçut, pour cela, le titre de protonotaire apostolique.
Classement : 10.53%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1398
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Gavarnie, 19 septembre 1903: Marcelle a invité son amie Berthe Bégonnet au Cirque et lui propose de n'oublier pas la bicyclette, la musique et ... (le mot n'est pas bien lisible). La carte (Carte 100) montre ce cirque naturel de type glaciaire. À la fin du XVIIIe siècle et au cours du XIXe siècle, le cirque est l'objet de nombreuses recherches botaniques, géologiques et topographiques, à l'instar de celles menées par Louis Ramond de Carbonnières. Les pyrénéistes, tels Henry Russell et Margalide et Louis Le Bondidier, s'intéressent à ses sommets. Les écrivains (Victor Hugo), peintres (Franz Schrader) et photographes font découvrir sa beauté. Tous ces visiteurs sont accompagnés des guides François Bernat-Salles, Hippolyte et Célestin Passet, Rondou et Laurens ou encore Henri Courtade.
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1398
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Lourdes, le 16 juin 1903: un certain M. A. écrit à mademoiselle Berthe Bégonnet "Chérie, mille excuses pour avoir tant tardé de vous écrire, j'étais à lourdes et votre lettre est arrivée pendant mon absence méchante. De quoi me parlez-vous? Quoi? Pensez-vous que j'ai vous oublié? Berthe, encore une fois je pense à vous". La carte (Carte 101) montre l'impossante sculpture construite à partir de 1899 et finie en 1901, le calvaire des Bretons, mais aussi la statue de St. Michel en premier plan. Le Calvaire représente la scène du vendredi saint, lorsque Jésus est cruxifié. Autour de lui, quatre autres personnes ont été sculptés : la Vierge, Saint-Jean, Marie-Madeleine et Longin, le soldat romain qui perça le flanc du Christ. Le calvaire des Bretons fut sculpté par les membres d'une même famille, les Hernot.
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1398
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Chambéry, le 29 juillet 1902: "Ta marraine n'a pas eu le courage de grimper le 295 marches de ce donjon mais d'en bas comme en haut, ell epense à toi, et t'embrasse très affectuesement. E.H.". C'est difficile de dire qui est la marraine d'Eugénie, soeur d'Auguste et d'Amélie. Mais sans doute Eugénie a donné cette carte à sa soeur pour la collection. La carte (Carte 103) montre le le Vieux pavillon ou Tour du Donjon qui datait du XIIe siècle et fut probablement le donjon des premiers sires de Chambéry. Arasé à la Révolution, il est définitivement détruit par l'incendie de 1798, il n'en subsiste que les salles basses, redécouvertes en 1935, auxquelles on accède par un souterrain. Sa destruction ouvrit ce côté vers la ville, et en haut de l'escalier aménagé, au début du XIXe siècle, on transporta en ce lieu en 1892, le portail du XVe siècle du monastère chambérien de Saint-Dominique, détruit, dont il est le dernier vestige.
Classement : 21.05%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1398
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Lyon, le 23 octobre 1901: ne certaine Anne Farjot écrit à Amélie en lui disant que "mes soeurs m'écrivent de St. Etienne qui vient d'arriver une avalanche de cartes de Bretagne. Ce ne peut être que les cartes si gracieusement transmises par monsieur votre frère. Veuillez accepter chère amie, avec mes mercis affectueux, mes meilleurs baisers". Donc, la collection d'Amélie va s'agrandir! La carte (Carte 104) montre l'église d'Ainay: Il a été longtemps prétendu que cette abbatiale avait été fondée au Ve siècle, durant le Haut Moyen Âge. Les moines se basaient sur un écrit de Grégoire de Tours. Cette origine est aujourd’hui contestée, compte-tenu de l’imprécision du texte. Des travaux historiques récents semblent le confirmer. C’est aussi la seule église romane du XIe siècle encore présente à Lyon, à laquelle se sont ajoutés différents styles lors de ses différents agrandissements et restaurations : ouverte tous les jours, sauf le dimanche, de 8h30 à 12h00 et de 14h30 à 18h00, elle mérite votre visite.
Classement : 5.26%
Répondre

Retourner vers « Les petits plus de la collection de CPA »