Station Château-Rouge

Modérateur : droopyjm

Répondre
dominique1594

Station Château-Rouge

Message par dominique1594 »

Pour faire suite au commentaire posté hier par Jean-Pierre exposant ses doutes (partagés par Danielle) à propos de la carte GCA 809, voici quelques détails qui, je pense, vont cofirmer leur point de vue que je partage totalement.

Voici la carte en question (postée le 7 janvier 2012 par Carpostale dans le sujet Paris XVIIIème - Rue des Poissonniers) :

Image

Face au photographe, la perspective de la Rue des Poissonniers, et à gauche, sur le boulevard Barbès, et à peu de distance du carrefour Barbès/Poissonniers, le chantier du Métro.

Voici maintenant un montage que j'ai réalisé, comportant deux vues aériennes - à la même échelle - à droite le boulevard Barbès, depuis la Place du Château-Rouge, où le petit rectangle rouge représente l'accès Guimard à la station, jusqu'au carrefour Barbès/Poissonniers en bas. A gauche, une station aérienne, dont la longueur (75 mètres) est la même que celle de la station Château-Rouge souterraine.

Image

On voit que la station ne dépasse guère le carrefour de la Rue Myrha.
En outre, le plan établi par CartoMétroParis qui donne pour chaque station les accès, montre l'accès secondaire évoqué par Jacques dans son post d'hier, accès doté d'un escalier mécanique, et situé environ au milieu de la station :

Image

Cet accès est situé en face du 42 Boulevard Barbès, soit à peu près à mi-chemin entre la Place du Château-Rouge et le carrefour avec la Rue Myrha, ce qui confirme la situation de la station évoquée plus haut.

Sauf dans le cas de stations construites à ciel ouvert (ce qui, à ma connaissance, n'est pas le cas de Château-Rouge) il n'y a pas de trace extérieur de la construction d'une station.
En revanche, un certain nombre de puits sont ouverts lors de la construction d'une ligne, pour l'approvisionnement des matériaux, et surtout pour l'évacuation de l'énorme volume de déblais que provoque le creusement des tunnels.

Je pense donc que le chantier visible sur cette carte n'est pas relatif à la station Château-Rouge, nettement plus au Nord, mais qu'il s'agit d'un des puits d'accès au chantier de construction de la ligne 4, à peu près à mi-distance entre les stations Château-Rouge et Barbès-Rochechouart.

Mais .... Ceci n'est que mon avis !

Dominique

Avatar du membre
ombellule
500+
500+
Messages : 2532
Enregistré le : dim. 13 sept. 2009 17:51
Localisation : Ile-de-France

Re: Station Château-Rouge

Message par ombellule »

Bonsoir
Pour faire suite au post de Jacques, qui écrit "Le quartier est moins animé que de nos jours tant sur les trottoirs que sur la chaussée", j'ai une carte photo (prise, il est vrai, sans doute un jour de fête), mais qui montre qu'il pouvait y avoir autant, voire plus de monde encore qu'aujourd'hui !! Les chaussures Raoul sont devenues sur la photo de Jacques les chaussures Bata : un des rares commerces qui n'ait pas changé !!

Image
Classement : 36.84%
 
Ombellule / Danielle

Avatar du membre
Vaugirard12
500+
500+
Messages : 837
Enregistré le : sam. 5 mai 2012 11:47
Localisation : Paris

Re: Station Château-Rouge

Message par Vaugirard12 »

Bonjour,

Je ne suis pas aussi affirmatif que Dominique au sujet de l'emplacement des ces puits de travaux, ils me semblent très proches de Château-Rouge (60 mètres peut-être) et sans doute à un peu plus de 200 mètres de Barbès-Rochechouart. Cela ne prouve rien, mais il fallait bien sortir la terre de Chateau-Rouge quelque part, les accès étant construits postérieurement aux tunnels.

Voici le plan des lieux, tiré du plan statistique au 1/1000 de la ligne 4 (j'y ai ajouté une échelle en mètres).
Les puits doivent se situer environ à hauteur des 26 et 28 boulevard Barbès.

Image
Classement : 21.05%
 
Cordialement,
Bernard

dominique1594

Re: Station Château-Rouge

Message par dominique1594 »

Bonjour à tous,

Il est clair que Bernard a raison, et que les déblais de construction des stations devaient bien sortir par les puits d'accès aux tunnels.
Compte tenu de la proximité entre la station et le puits, on peut effectivement penser que c'est par ce puits que sont sortis les centaines de mètres cubes dégagés par le creusement de la station.

Répondre

Retourner vers « Les Petits Plus du Métropolitain »