Le Métropolitain de Paris - Ligne 3

Règles du forum
Pensez à placer un lien vers le sujet de la carte postale ancienne d'origine. Merci.
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1622
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Villiers - Ligne 3

Message par droopyjm »

Image
Villiers 5
Le cliché de cette carte présenté par Carpostale le 26 Juin 2011 dans la collection "TOUT PARIS" nous montre l'accès sous un angle inhabituel et surtout dans son intégralité. Une mise en scène bien règlée permet de mettre en avant la nouvelle série de boîtes aux lettres. On a beau être "portefaix" on n'en est pas moins élégant en se coiffant d'un canotier, comme ce personnage à droite de l'image ! On a déjà évoqué la boucle de retournement dont on a aperçu l'amorce sur le plan présenté par Bernard (Vaugirard12). Les deux branches de la boucle, chacune à double voie, allaient bien au delà de la rotonde de Ledoux du parc Monceau et de la station "Monceau" de la ligne 2 et s'épanouissait presque à l'extrémité du parc au niveau de l'avenue Van Dyck. La voie extérieure était réservée à la circulation normale des trains, tandis que la voie intérieure servait pour les manœuvres et le garage des trains.

Image
Villiers 6
Comme on s'en rend compte sur ce cliché contemporain pris le 16 Août 2012 la chaussée débouchant de l'avenue de Villiers a rogné le terre-plein sur lequel l'accès Guimard était en place. Du coup l'accès moderne se situe plus près de l'immeuble d'angle, sur la gauche. Les immeubles de rapport de style haussmannien sont toujours là pour authentifier les lieux. Dès la fin du XIXème siècle et surtout au début du XXème de nombreux terrains furent lotis dans cette partie du XVIIème arrondissement avec des constructions qui encore de nos jours font les affaires des agences immobilières. A environ 400 mètres l'avenue de Villiers va croiser le boulevard Malesherbes et nous donnera l'occasion de tenter d'apercevoir la prochaine station.
Classement : 15.79%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1622
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Malesherbes - Ligne 3

Message par droopyjm »

Image
Malesherbes 1
Vous allez me dire, mais que vient faire le monument d'Alexandre Dumas père à ce stade du parcours ? C'est qu'il n'existe pas, à ma connaissance à ce jour, de carte montrant l'accès de la station "Malesherbes". Cette vue prise sur l'ancienne place Malesherbes, entre l'avenue de Villiers, à gauche, et le boulevard Malesherbes, à droite hors champ et acquise sur le site D****, date probablement des années 1900-1904. La prolongation de la section de "Villiers" à "Pereire" n'eut lieu que le 23 Mai 1910 si bien que l'accès est encore absent. C'est à gauche du monument que sera implanté en 1910 l'accès Guimard à écussons et fond carré. Sur la face opposée au groupe de lecteurs d'un des livres d'Alexandre Dumas, figure une statue de d'Artagnan. D'autres monuments complètent la place, à savoir ceux de Dumas fils et de Sarah Bernhardt, ainsi que celui dédié au général Dumas (le grand-père de Dumas fils) en remplacement de sa statue en bronze fondue durant l'occupation en 1942. On notera la colorisation approximative réalisée par l'éditeur.

Image
Malesherbes 2
Sur ce cliché contemporain pris le 29 Août 2012 le décor reste inchangé que ce soit au niveau du monument que de l'immeuble en arrière-plan. L'accès, pour quiconque qui ne s'est pas rendu sur place, semble rester invisible comme sur le cliché ancien. En cause les véhicules en stationnement. Si l'entourage est caché, en revanche on aperçoit le porte-plan, encore faut-il le signaler par une flèche rouge. On notera que l'accès Guimard fut déposé en 1930 et remplacé par un entourage classique en fer forgé. La place Malesherbes a cédé son nom au général Catroux, gouverneur général de l'Indochine en 1940, depuis le 18 Octobre 1977, mais au début des années 1900 elle prit officieusement le nom de place des trois Dumas. Du pied de la statue de Dumas père, en regardant la perspective de la rue de Phalsbourg on apercevra la rotonde de Ledoux, à l'entrée du parc Monceau, et à sa gauche la station "Monceau" de la ligne 2.
Classement : 10.53%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1622
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Wagram - Ligne 3

Message par droopyjm »

Image
Wagram 1
Le cliché de cette carte a été présenté par Dominique le 23 Août 2010 dans la collection du Métro, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Wagram et provient de la collection de Jean-Pierre Rigouard. En 1900 et dans les années qui suivirent le Métro n'était pas un inconnu pour l'avenue de Wagram avec la présence du pavillon voyageurs de la ligne 1 à la sortie de la place de l'Etoile et un peu plus bas avec l'accès de la station "Ternes" de la ligne 2. Poursuivant son développement en direction du boulevard Pereire l'avenue va croiser l'avenue de Villiers, non pas à l'endroit précis de l'accès, mais à une centaine de mètres plus loin. De fait l'accès aurait pu se nommer "Jouffroy d'Abbans" du nom de l'inventeur des bateaux à vapeur dont la rue croise l'avenue de Villiers. Bien que cet éminent ingénieur ait vécu durant le 1er Empire, les édiles lui ont préféré une bataille, dont le nom de Wagram claque comme un coup de fusil napoléonien.

Image
Wagram 2
En ce lendemain de 15 Aout 2012, date à laquelle ce cliché contemporain a été pris, le quartier était paisible et invitait à la flânerie. Rue Brémontier, à droite de l'accès, la jolie église "Saint-François-de-Sales" aurait pu m'attirer à la méditation. Si l'on consulte l'un des nombreux posts de Dominique, on pourra s'attarder sur l"avatar" qui reproduit un tableau du peintre "Bernard Buffet" où l'accès Guimard et l'église sont réunis pour la circonstance. Accès Guimard à écussons et fond carré toujours en place du haut de ses 102 ans. Le rez-de-chaussée de l'immeuble accueille toujours une agence d'une grande banque généraliste. En lieu et place de l'entrée principale c'est désormais un "DAB" qui orne la façade. Et en raison de la présence de l'accès toute voiture-bélier est à proscrire pour s'attaquer au distributeur !

Image
Wagram 4
Promis, je n'ai pas copié sur le tableau de Bernard Buffet. D'ailleurs CPArama n'existait pas en Février 2003 quand ce cliché contemporain a été pris et l'avatar de Dominique m'était inconnu. C'est la reproduction contemporaine d'une carte de Jean-Pierre Rigouard figurant en page 8 du tome 1 de son ouvrage "Le Métro de Paris - Les Premières Lignes". Peut-être Bernard Buffet a-t-il pris ce cliché des années 1960 comme modèle ?
Classement : 15.79%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

rigouard
500+
500+
Messages : 55516
Enregistré le : mer. 28 juil. 2010 08:47

Re: Le Métropolitain de Paris-Ligne 3-Galliéni-Pt de Levallo

Message par rigouard »

Rendons à César ce qui n'appartient pas à Rigouard, en effet, le cliché ci-dessus ne fait pas partie de ma documentation. La carte figurant page 8 du tome 1 consacré au Métro de Paris est un cliché des années 1950-1960 (noir et blanc). Le petit plus cartophile indique l'existence de trois cartes anciennes consacrées à l'accès de la station Wagram. En plus de la carte n° 332 de MJ illustrée ci-dessus, on trouvera donc la N° 3110 de Fleury (qui reprend le même cliché) et la carte n°556 de A.P. où l'on ne voit que les trois quarts de la bouche. Il existe aussi une carte multi-vues des années 50-60, éditée par le Tabac "Le Villiers", où deux mini-vues sur les cinq, illustrent l'accès de cette station.
Cordialement.

Jean-Pierre
Classement : 5.26%
 

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1622
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Pereire - Ligne 3

Message par droopyjm »

Image
Pereire 1
A ce stade du parcours on est arrivé au second terminus de la ligne 3, avec la prolongation de "Villiers" à "Pereire" depuis le 23 Mai 1910. Ici sur le cliché de cette carte présenté par Dominique le 9 Octobre 2010 dans la collection du Métro, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Pereire, on découvre l'accès Guimard à entourage à écussons et fond carré installé dès l'ouverture. La configuration de la place était totalement différente de celle de nos jours et était parcourue par des lignes de tramways. On aperçoit à droite de l'image la gare de "Courcelles-Levallois" du chemin de fer de la "Petite Ceinture" ouverte par Les "Chemins de Fer de l'Ouest". C'était déjà à l'époque une belle complémentarité pour les voyageurs, qui avaient le choix de rallier la gare Saint-Lazare par le Métro ou par la ligne d'"Auteuil". Un changement était obligatoire à la gare de "Courcelles-Ceinture" pour rallier les gares de la partie nord de la "Petite Ceinture".

Image
Pereire 2
Le bâtiment de la gare est toujours présent et actif puisqu'il fait partie du réseau du RER "C" et se nomme de nos jours "Pereire-Levallois" et continue d'assurer une correspondance efficace pour les voyageurs qui désirent se rendre dans le centre de Paris ou la banlieue nord. Quant à l'accès il a été déposé en 1926 et remplacé par un entourage en fer forgé et déplacé sur la gauche. On le découvrira lors d'un prochain post. Sur ce cliché contemporain pris le 16 Août 2012 le centre de la place fait office de jardin public, bien agréable lors des beaux jours et bénéficie d'une sortie du Métro directement sur le jardin. La végétation encore abondante à ce stade de l'année cache la presque totalité des immeubles présents à l'arrière-plan.
Classement : 21.05%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

rigouard
500+
500+
Messages : 55516
Enregistré le : mer. 28 juil. 2010 08:47

Re: Le Métropolitain de Paris-Ligne 3-Galliéni-Pt de Levallo

Message par rigouard »

Le petit plus cartophile : il existe au moins neuf cartes représentant l'accès de la station Péreire (Guimard ou moderne). Par ordre alphabétique n°122-Abeille, 165-AL (moderne), 1025-CM (Guimard), 3100 et 3121-Fleury (Guimard), 349-La Cigogne (moderne), 425-LIP (moderne), 914-LL (Guimard) et la n°310-MJ (Guimard).
Cordialement.

Jean-Pierre
Classement : 5.26%
 

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1622
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Pereire - Ligne 3

Message par droopyjm »

Image
Pereire 3
Le cliché de cette carte a été présenté par Carpostale le 16 Janvier 2012 dans le sujet PARIS XVIIème arrondissement et montre l'accès quelques années plus tard, à partir de 1926 date de sa transformation. Outre le nouvel entourage, on y découvre le porte-plan et le candélabre en fer forgé, type "Val d'Osne" (du nom de l'entreprise de fonderie du Val d'Osne), surmonté d'un globe lumineux blanc. Soucieuse de la bonne visibilité des accès aux stations la CMP obtint en 1923, par un arrêté préfectoral, l'établissement de ce nouveau candélabre, d'une hauteur de 4 mètres, parfaitement visible des voyageurs. Sur ce cliché on distingue dans son intégralité la gare de "Courcelles-Levallois" implantée au dessus des voies de la ligne d'Auteuil, de part et d'autre du boulevard Pereire nord et sud.

Image
Pereire 4
L'accès du Métro au jardin public se laisse toujours désirer sur ce cliché contemporain pris le 16 Août 2012. Depuis le 6 Avril 1973 la place porte le nom du maréchal Juin, commandant le corps expéditionnaire français en Italie (1943-1944) et résident général au Maroc (1947-1951). Quant au jardin public il porte le nom d'Albert Besnard depuis 1998 sur une superficie de 4.780 m2. Une statue du peintre décorateur lui rend hommage, réalisée par son fils. Les riverains du boulevard Pereire, lors de la création de la branche nord du RER "C", bénéficient de la couverture totale des voies du chemin de fer, que l'on nomme depuis "promenade Pereire". L'immeuble à droite de l'image marque la fin de l'avenue de Villiers. Du boulevard de Courcelles à la place du maréchal Juin, ce sont quatre stations de la ligne 3 qui la jalonnent, portant successivement les noms d'un village (Villiers-la-Garenne), d'un ministre de Louis XV et Louis XVI, d'une bataille de Napoléon et d'un concessionnaire du chemin de fer d'Auteuil.
Classement : 10.53%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1622
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Pereire - Ligne 3

Message par droopyjm »

Image
Pereire 5
Sur ce cliché que Dominique a présenté le 8 Octobre 2010 dans la collection du Métro et provenant de la collection de Jean-Pierre Rigouard, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Pereire, on est au plus près de l'accès Guimard tel qu'il se présentait en 1910. Ici certains de passants n'ont pas pris le temps de poser si bien qu'un effet de flou se dégage de leurs silhouettes. La couleur sépia voulue par l'éditeur fausse un peu le rendu de la plaque "Métropolitain" lui attribuant une couleur qui n'est pas la sienne. Peut-être s'agit-il, ici, du montage d'une enseigne rouge lumineuse avec ses lettres "pochoir" découpées. On remarquera, à droite de l'image, la présence d'un porte-plan, ce qui semblerait indiquer que le cliché a été pris après 1913, date à laquelle furent installés des porte-plan inspirés du style Guimard et qui sont sans doute l'œuvre du serrurier René Gobert.

Image
Pereire 6
L'abondance de la végétation sur les arbres tout autour du jardin public m'ont empêché, lors de mon passage le 16 Août, de prendre un cliché convaincant. Ce sont mes archives qui sont venues à la rescousse avec ce cliché contemporain pris le 24 Février 2003, permettant ainsi de reproduire la visibilité de l'arrière-plan, mais dont l'angle de prise de vue n'est pas strictement identique. Voici donc cet accès moderne dont on se doute qu'il n'a pas été installé au même endroit que l'ancien tant le contour de la place a subi de profondes modifications. Cet accès dessert exclusivement le jardin public et permet aux usagers de couper au plus court la place. Un second accès se situe de l'autre côté de la chaussée sur le trottoir entre l'avenue de Villiers et la rue de Courcelles.
Classement : 15.79%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1622
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Pereire - Ligne 3

Message par droopyjm »

Image
Pereire 7
Voici un cliché qui montre une bonne moitié de la place Pereire dont la carte a été présentée par Dominique le 26 Janvier 2012, dans la collection du Métro, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Pereire. A droite de l'image on retrouve l'accès moderne installé en 1926 sur un terre-plein entre l'avenue de Villiers et la rue de Courcelles. Au premier plan les rails du tramway desservent la station du Métro. Cette année là au moins trois lignes transitaient par la place Pereire : n° 35 "Colombes-Madeleine", n° 36 "Levallois-Madeleine", n° 92 "Pereire-Gare Montparnasse". Pour se donner un idée de la configuration de la place Pereire durant les années 1910-1920, voici une carte présentée le 11 Juillet 2011 par Carpostale qui donne une vue d'ensemble avec les deux rond-point et l'accès Guimard sur son terre-plein, à voir ICI.

Image
Pereire 8
Vous me direz, à quoi bon présenter ce cliché contemporain pris le 16 Août 2012, si la totalité de l'arrière-plan est caché par la végétation des arbres. C'est que le jardin public offre un réel espace de détente durant les beaux jours, malgré la pollution urbaine, sauf peut-être en ce creux du mois d'Août, pour montrer les transformations à près de 90 ans de distance. Un tout petit bout de la gare de "Pereire-Levallois" se dévoile pour attester l'angle de prise de vue. Seul l'accès du Métro au jardin public reste hors champ à droite de l'image. Si les tramways ont disparus de la place il est fort possible que d'ici une dizaine d'années le tramway fera sa réapparition non loin de là sur les boulevards des maréchaux, à la Porte de Champerret.
Classement : 10.53%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1622
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Porte de Champerret - Ligne 3

Message par droopyjm »

Image
Porte de Champerret 1
C'est avec le cliché inédit de cette carte provenant de la collection de Bernard (Vaugirard12) que nous abordons la station Porte de Champerret. C'est le 15 Février 1911 que la ligne 3 est prolongée pour la 3ème fois depuis la station Pereire. Sur ce cliché on aperçoit à gauche l'un des deux accès Guimard à écussons et fond carré installés dès l'ouverture. Depuis la station Pereire la ligne va successivement suivre la rue de Courcelles puis obliquer à gauche sous le boulevard Berthier où la station sera établie. Selon les dispositions relatives aux terminus de ces premières années du Métro, la CMP construira une boucle de retournement sous la place de la Porte de Champerret qui fonctionnera pendant un peu plus de 26 ans avant qu'il soit décidé d'entreprendre une nouvelle prolongation le 24 Septembre 1937 sur le territoire de la ville de Levallois-Perret.

Image
Porte de Champerret 2
Depuis 1927 la place porte le nom du poète Stuart Merrill et les années qui vont suivre vont la transformer pour aménager les lignes de bus à destination des villes de banlieue. Les deux accès à cartouches et fond carré feront les frais du premier aménagement probablement en 1931. Puis ce sera le tour en 1937 des deux accès à écussons d'être déposés lors de la mise en service de la prolongation au Pont de Levallois-Bécon. Outre les lignes à destination de la banlieue on peut emprunter le bus 92 à destination de la gare Montparnasse ou le 84 à destination du Panthéon. Si le financement est assuré de nouveaux bouleversements auront lieu aux abords de la place avec l'arrivée du tramway T3. Mais en cette période de crise rien n'est assuré. Pour le moment c'est la section de porte d'Ivry à la porte de la Chapelle qui sera mise en service en Décembre 2012.
Classement : 21.05%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1622
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Porte de Champerret - Ligne 3

Message par droopyjm »

Image
Porte de Champerret 3
Sur le cliché de cette carte provenant de la collection de Bernard (Vaugirard12) on découvre en plus gros plan les deux accès Guimard à écussons et fond carré installés tête-bêche au moment de l'ouverture de la prolongation depuis la station Pereire. On remarquera l'enseigne"Métro" raccourcie utilisée pour les accès de faible largeur comportant de 2 à 3 écussons sur la face postérieure. On a vu que deux accès secondaires avaient été implantés sur ce terre-plein en 1911 et déposés vingt ans plus tard en 1931. Au moment de la prolongation de la ligne en 1937 vers le Pont de Levallois un accès avait été mis en place face au 141 de l'avenue de Villiers, de l'autre côté du terre-plein, comme le faisait remarquer Bernard (Vaugirard12) dans la présentation du plan de la Porte de Champerret, à revoir ICI.

Image
Porte de Champerret 4
Voici le terre-plein de nos jours entièrement destiné aux correspondances des voyageurs entre le Métro et les nombreux bus qui y font halte. Sur ce cliché contemporain pris le 6 Septembre 2012 il est bien difficile d'apercevoir les trois accès dont un muni d'un escalier mécanique, tout juste peut-on deviner une toute petite partie de l'entourage et du porte-plan de l'un d'entre eux, au dessous du panneau marqué "boulevard Berthier". A droite, en stationnement, l'un des bus, le 165, de la ligne "Porte de Champerret - Asnières-Robert Lavergne".
La prolongation de la ligne 3 vers le Pont de Levallois-Bécon eut lieu le 24 Septembre 1937. Compte tenu de cette mise en service à la fin des années 1930 ce sont les cartes postales semi-modernes qui devraient illustrer les 3 stations installées sur la commune de Levallois-Perret : Vallier (devenue Louise-Michel en 1946), Anatole-France et Pont de Levallois-Bécon. Malheureusement elles font défaut. C'est pourquoi le parcours entamé à la station Gambetta est donc arrivé à son terme et j'espère que vous aurez pris plaisir à m'accompagner au fil de ces stations d'est en ouest, au cœur de quartiers très différents les uns des autres.
Je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour effectuer le très court parcours de la ligne 3bis, le complément naturel de la ligne 3 puisqu'elle fut le terminus à Porte des Lilas de 1921 à 1971. A bientôt donc.
Classement : 5.26%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Répondre

Retourner vers « Paris - Hier/aujourd'hui »