Page 1 sur 1

Travaux du Métropolitain

MessagePosté: Ven 6 Nov 2009 01:16
par bastille91
Bonjour à tous et bonjour à notre spécialiste du métro Parisien
En regardant cette carte je ne comprends pas trop, voir pas du tout , comment il mettait ce caisson en place.
J’ai pas la berlue le caisson est bien au même niveau que la rue !!!
Est ce que la carte est considéré comme une station pour la collection "métro de paris"
Merci pour les explications.
bastille91
Pascal
cparama91020.jpg
cparama91020.jpg (463.29 Kio) Vu 2394 fois

Re: Travaux du Métropolitain

MessagePosté: Ven 6 Nov 2009 10:29
par dominique1594
Bonjour Pascal, bonjour à tous

Tu ne rèves pas, Pascal, le cliché précédent représente bien la station Saint-Michel de la ligne 4, en construction, au niveau du sol, Place Saint-Michel. La traversée de la Seine par la ligne 4, commencée en août 2005, et terminée en décembre 1909, était la première effectuée par le Métropolitain, et a exigé de la part des ingénieurs, la mise en oeuvre de techniques originales, dont certaines ont été reprises d'ailleurs ces dernières années pour les prolongements en grande banlieue des lignes existantes.

Les stations Saint-Michel et Cité, à proximité immédiate de la Seine, ne pouvaient être construites par les moyens habituels (creusement en souterrain) en raison des risques d'infiltration des eaux de la Seine dans le chantier. On a donc construit les deux stations à l'air libre, au niveau du sol. Chaque station comprenait 3 caissons métalliques : le caisson central (représenté sur ta carte) de 66m de long, et à ses extrémités, deux caissons à axe vertical et base elliptique de petit axe 18,5m et grand axe 26m, qui recevront les escaliers et ascenseurs d'accès.

Tout cet ensemble a été construit au-dessus de son emplacement définitif. Du béton fut coulé à l'intérieur de l'ossature (entre parois extérieure et intérieure de la charpente), le poids total de l'ensemble atteignant 11000 tonnes. Ensuite ?

C'est tout simple! On creuse sous la station, et .... elle s'enfonce dans le sol jusqu'à atteindre son emplacement définitif. A Saint-Michel, l'altitude (cote) du rail est 18,55m, alors que la voie publique est à 34,02m soit 15 mètres plus haut.

Les ouvriers travaillaient dans une "chambre" à la base de la structure. Ils étaient "ravitaillés" en air frais au moyen de pompes maintenant une certaine pression dans la chambre de travail, à la fois pour permettre aux ouvriers de respirer, et pour éviter les infiltrations d'eau.

Le plus remarquable dans tout dela, c'est que la même méthode fut employée pour mettre en place les caissons qui permettent au métro de franchir la Seine.
Les caissons, d'abord "coulés" de façon à reposer sur le lit de la Seine, furent ensuite "foncés" dans le fond même du fleuve, de sorte qu'aujourd'hui, entre Cité et Saint-Michel, on a , au-dessus de la tête, une bonne épaisseur de terre, puis l'eau de la Seine, et enfin l'air libre et les petits oiseaux.

Cette étape de la construction du métro de Paris est sans doute la plus exceptionnelle, et mérite qu'on s'y attarde.

Dominique

Re: Travaux du Métropolitain

MessagePosté: Ven 6 Nov 2009 11:06
par bastille91
Bonjour Dominique et bonjour à tous.
Merci pour ces explications toujours aussi impressionnantes de précisions.
Mais
C'est tout simple! On creuse sous la station, et .... elle s'enfonce dans le sol jusqu'à atteindre son emplacement définitif

Mais on creuse comment en dessous de cette masse, et avec quoi !!!
Pascal

Re: Travaux du Métropolitain

MessagePosté: Ven 6 Nov 2009 13:01
par dominique1594
Pascal,

Je prépare une réponse plus détaillée, mais je tiens à dire tout de suite que, bien que le marteau-piqueur ait été inventé en 1861, je n'ai jamais vu sur aucune photo de la construction du Métro autre chose que pelles, pioches et barres à mines !

Le métro a employé des milliers d'ouvriers, et, bien que la littérature soit très discrète sur le sujet, il y a eu des accidents, et aussi des grèves.

Après-midi ou demain quelque chose de plus consistant sur les travaux.

Dominique

Re: Travaux du Métropolitain

MessagePosté: Ven 6 Nov 2009 19:58
par dominique1594
Construction des stations Saint-Michel et Cité du Métro de Paris

Voici d'abord une coupe de la station Saint-Michel (Caisson).

Caisson Saint-Michel.jpg
(274.94 Kio) Téléchargé 648 fois


Désolé pour la qualité, mais c'est un scan d'une page de l'inestimable livre de Louis Biette (l'un des principaux responsables techniques de la construction du métro) intitulé " Les Chemins de Fer urbains parisiens", et ce bouquin a plus de 80 ans!

On remarque, à la base de la structure, de part et d'autre, deux "excroissances" triangulaires, dont la hauteur est de 1,80m. Au centre, également deux parties triangulaires accolées qui servent de renfort. Ce sont ces parties triangulaires qui vont délimiter la "chambre de travail".

La structure reposant sur le sol (ou le sous-sol...) la chambre de travail, maintenue sous pression par l'air comprimé, est donc protégée contre les infiltrations. C'est dans cette chambre que les ouvriers creusent progressivement le sol pour provoquer l'enfoncement du caisson, facilité par la forme "en couteau" des excroissances latérales.

Un petit croquis pour préciser tout cela.

Image

Ce croquis, comme les illustrations suivantes, est relatif au fonçage des caissons dans le lit de la Seine, mais les principes restent les mêmes pour le fonçage des stations.

On voit une cheminée qui sort du caisson et remonte vers la surface. C'est par cette cheminée que s'effectuent toutes les communications :

- Entrée et sortie des ouvriers du chantier
- Evacuation des déblais au moyen d'un treuil
- Arrivée de l'air comprimé qui maintient la chambre de travail sous pression.

Voici une coupe du chantier qui explique tout cela.

Image

On voit les ouvriers dans la chambre de travail (avec pelles et pioches...) et sous la cheminée, un "seau" dans lequel on charge les déblais qui seront remontés par un treuil grâce à la cheminée.

A l'extérieur, en haut de la cheminée, une partie cylindrique de plus gros diamètre : c'est le "sas à air" et non le "sac à air" comme on voit écrit parfois.

Pour terminer, une coupe du sas.

Image

A doite, l'arrivée d'air comprimé. Le sas, comme la chambre de travail, est sous pression. Notez l'ouvrier qui déverse le contenu d'un seau de déblais dans une sorte de tuyauterie fermée à sa partie inférieure. Lorsqu'elle est pleine, on ferme le clapet supérieur et on ouvre le clapet inférieur pour vider les déblais sans perturber les conditions de pression du sas. L'entrée et la sortie des hommes dans le sas se fait également avec manoeuvre de clapets, le sas étant alors à la pression atmosphérique, tandis que la chambre de travail reste en pression.

Quand les travaux sont terminés, la chambre de travail est remplie de béton.

Note : les 3 dernières illustrations sont extraites de "Métro - RER, Une histoire - un avenir" ouvrage collectif (Editions LBM)

Re: Travaux du Métropolitain

MessagePosté: Ven 6 Nov 2009 22:29
par bastille91
Bonjour Dominique et bonjour à tous
Merci pour toutes ces explications, et ce beau travail de recherche :idea:
j'irai me coucher moins bête ce soir.
Pascal

Re: Travaux du Métropolitain

MessagePosté: Jeu 5 Aoû 2010 21:28
par RIGOUARD
bonsoir à tous,

J'ai vu que la construction du métro de Paris passionne plusieurs visiteurs du site. Je possède environ 180 cartes sur le sujet dont un grand nombre sont reproduites dans le tome 3 de l'ouvrage paru aux éditions Alan Sutton. Si cela peut convenir, je peux envoyer une sélection à Dominique qui pourra l'inclure à ce forum. Bien entendu , et afin d'en faire profiter un maximum de visiteurs, vous pourrez télécharger ces documents librement et gratuitement car ces documents n'ont de valeur que si on en fait profiter les autres.

Tenez-moi au courant et faites-moi connaitre votre choix.

bien amicalement

Jean-Pierre Rigouard

Re: Travaux du Métropolitain

MessagePosté: Ven 6 Aoû 2010 09:52
par Michel
Idéalement, je préfèrerais que vous les mettiez vous même avec vos propres commentaires même si, chacun le sait, j'adore les commentaires de Dominique.
Ce n'est pas très compliqué, j'ai fait une vidéo ici :
https://www.screentoaster.com/watch/stVE ... RUWl9dVV5c
(à regarder en plein écran, cliquez sur le carré en bas à droite après avoir lancé la vidéo)

Puis je vous téléphoner pour vous y aider cet après midi ?

Re: Travaux du Métropolitain

MessagePosté: Mar 28 Sep 2010 22:33
par lydonn
Bonjour,

J'ai vu ce poste par hasard, mais quelle chance parce que je me suis posé la même question et ne pouvais trouver nulle part la réponse. Merci à Dominque1594 pour ses explications et ses images très intéressantes !

Ce n'est pas très compliqué, j'ai fait une vidéo ici :
https://www.screentoaster.com/watch/stVE ... RUWl9dVV5c


J'ai essayé plusieurs fois d'accéder au site screetoaster... sans succès. J'aimerais beaucoup voir ces cartes postales. Est-ce que quelqu'un saurait ce qui peut être le problème ?

Bien cordialement,
lydonn

Re: Travaux du Métropolitain

MessagePosté: Mer 29 Sep 2010 09:26
par Michel
La vidéo sur ScreenToaster fonctionne parfaitement.
Tu as peut être un navigateur web un peu ancien.

Je te conseille fortement d'utiliser le meilleur de tous : Google Chrome

Re: Travaux du Métropolitain

MessagePosté: Mer 29 Sep 2010 14:32
par Babs
Michel a écrit:Ce n'est pas très compliqué, j'ai fait une vidéo ici :
https://www.screentoaster.com/watch/stVE ... RUWl9dVV5c
(à regarder en plein écran, cliquez sur le carré en bas à droite après avoir lancé la vidéo)


Pas mal, mais on voit pas le Georges Clooney qui fait les commentaires!?

Re: Travaux du Métropolitain

MessagePosté: Mer 29 Sep 2010 21:48
par Michel
J'ai déjà du mal à supporter ma voix, si en plus je devais voir ma tronche!.. :D
C'est pas sympa pour Georges Clooney cette comparaison !

Re: Travaux du Métropolitain

MessagePosté: Mer 29 Sep 2010 22:34
par Babs
Ah ouais au fait!
Je nous souhaite "Bonne fête"!!Image
ImageImageImage