Page 7 sur 7

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Jeu 10 Jan 2019 16:12
par Cyril
Bonjour agoronca

agoronca a écrit:À bien observer, le niveaux supérieur, surnommé « impériale », est réservé aux hommes 


On voit clairement des dames à l'étage aussi bien sur le bus de gauche que celui de droite, dames qui se distinguent par une robe bien sûr, mais aussi un chapeau plus riche ou les ombrelles.

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Jeu 10 Jan 2019 22:54
par agoronca
Cyril a écrit:On voit clairement des dames à l'étage aussi bien sur le bus de gauche que celui de droite, dames qui se distinguent par une robe bien sûr, mais aussi un chapeau plus riche ou les ombrelles.


C'est vrai, en effet la CGO finit par interdire l'impériale (très mal vue de la part de Parisiens) aux femmes dans les nouveaux modéles d'omnibus construits à partir de 1908, les dernières impériales sont démontées en 1912. Merci Cyril.

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Ven 11 Jan 2019 18:25
par agoronca
Ligne AC (Gare du Nord – Champ de mars, crée en 1914). Un autobus Schneider PB2 roule sur Bouleverd des Capucines, direction Gare du Nord, en face du Théâtre du Vaudeville. Situé à l'angle du Boulevard des Capucines et de la Rue de la Chaussée d'Antin, le "Théâtre du Vaudeville" fut construit entre 1866 et 1868. En 1927, le bâtiment fut refait, et le cinéma Paramount remplaça le théâtre. La carte 154 a été publiée par l’éditeur Cormault et Papeghin et envoyée le 18 Août 1922. Dans cette année le théâtre propose, si comme on peut noter sur la façade, « Le Dindon », une pièce en trois actes de Georges Feydeau. Il s’est rendu célèbre en écrivant des vaudevilles, comédies légères, riches en rebondissements et qui mettent en scène des bourgeois dont les mœurs sont ridiculisées. Dans le Dindon le personnage de Pontagnac est magnifique, je l’adore.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Ven 11 Jan 2019 18:27
par agoronca
Deux ans après la même carte, numérotée 211, a été publiée par l’éditeur J. Cormault (LIP) mais avec une colorisation différente, plus sombre, je dirais. Elle a été envoyée le 14 Avril 1924, trois ans avant l’inauguration du cinéma le 24 novembre 1927. La salle proposait alors 1920 fauteuils sur trois niveaux. Sur l'écran était projeté le film inaugurale "Chang" de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack, un film d’aventures produit par le studio. Se succèdent les grands films muets de la Paramount, à l’instar du film à succès « Les Ailes » de William A. Wellman sorti le 23 novembre 1928.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Dim 13 Jan 2019 21:43
par agoronca
Cette Carte, numérotée 757 et publiée par les éditions d’Art “GUY” d’André Leconte (18, Rue Ste Croix de la Bretonnerie), montre la station des autobus en Place de la République. Le premier des deux autobus en bas est un Renault à plate-forme arrière couverte et vitrée, nommé TN4H–BLA (pour entrée type « Banlieue LAtérale). Mais existe aussi le TN4H–BAR (pour entrée type « Banlieue ARrière). En fait, les plates-formes ne sont pas totalement fermées puisqu’elles autorisent l’accès directe latérale ou arrière. Au point de vue esthétique la voiture montre cinq baies vitrées et un pare-brise grand, qui offre une excellente visibilité vers avant au machiniste. Il s’agit d’autobus qui doivent assurer le service entre la banlieue (où à la moitié des années trente la hausse des loyers a chassé les classe ouvrières) et Paris (où se trouve la majorité des usines et des entreprises). Le TN4H est entré en service en 1936, la carte a été envoyée en 1948 par Michel, pendant son voyage dans la capitale, à sa petite sœur Andrée qui se trouve à Marseille.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Lun 14 Jan 2019 22:49
par agoronca
Carte de la série « Paris et ses merveilles », numéro 157, publiée par André Leconte pour les éditions d’art GUY. Il s’agit d’une carte très similaire à la précédente : à la station de Place de la République, derrière sa majesté le Renault TN4H, stationne un autobus TN4C qui roulera jusqu’en 1959. La STCRP en 1934 met en service 50 TN4C : ils sont très proches des TN4A mais avec quelque différence, par exemple ils avaient une calandre très plate qui se dresse en verticale, un pare-brise aussi plus grande et enlevé, des roues magnifiques Zipper, dites « artillerie ».

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Mer 16 Jan 2019 23:06
par agoronca
Ligne AT (Saint-Augustin – Place Voltaire, crée en 1922 mais de 1925 au 1937 remplacée par la ligne BA). Un autobus Schneider H roule en face de la gare de la Bastille qui était située entre la rue de Lyon et la rue de Charenton, au niveau de la place de la Bastille dont elle tient son nom. La construction de la ligne débute en 1855 en banlieue. L'embarcadère est dessiné par l'architecte François-Alexis Cendrier (le même qui avait dessiné la gare de Lyon): il était un personnage curieux, un saint-simonien qui avait une foi incroyable dans le progrès, dans le machinisme, et la certitude que c’est dans la grande industrie que réside la condition du bonheur, de la liberté et de l’émancipation ! Carte 157 publiée par la Phototypie « L’Abeille ».

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Ven 18 Jan 2019 18:03
par agoronca
Ligne AG (Porte de Versailles – Bourse, crée en 1914). Un autobus De Dion Bouton DA de la ligne AG vient de l’Avenue de Breteuil et tourne vers Boulevard Pasteur, en arrière plan on note les Invalides. Dans le plan officiel de la Compagnie générale des Omnibus de Paris, dessiné par G. Peltier en mars 1914 on peut noter en rouge le chemin de la ligne AG et, a coté de Rue de Sèvres, l’historique hôpital Necker, fondé en 1778 par Madame Necker, née Suzanne Curchod, mère de Madame de Staël ! Sur la gauche de la photo se trouve une petite calèche avec l'inscription « Ville de paris – Voie Publique 621 » : qu’est-ce qu’il apporte ? La carte 3728 est publiée par Neurdein.

Image
Image