Page 11 sur 17

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Sam 20 Avr 2019 19:56
par agoronca
Ligne AA (Porte d’Italie – Saint Lazare, crée en 1931). Un autobus Renault TN4 traverse la Place de l’Opéra. Il a sur le toit un ballon en toile caoutchouté contenant du gaz de ville non comprimé, d’où cet aspect de dirigeable qui, si ce n’était la tristesse des circonstances de l’après guerre (pénurie de carburant et de pneus), provoquerait le fou rire ou le panique chez un observateur non prévenu. La carte 814 est publiée dans la série « Paris et ses merveilles » par les éditions d’Art Guy (38, rue Sainte Croix de la Bretonnerie, Paris).

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Dim 21 Avr 2019 19:38
par agoronca
Ligne BD (Asnières – Les Halles, crée en 1923). Un autobus Schneider H traverse Place de l’Opéra sur la ligne BD. Il faut dire que, pendant une année de 1924 à 1925, une nouvelle ligne, nommée BD-bis, a été ajoutée à l’originale : le départ était Bois Colombe et l’arrivée Place Péreire (par Pont de Levallois). Mais après une année la ligne a été supprimée. La carte numérotée 24 est publiée par les Établissements Malcuit (41, Faubourg du Temple, Paris).

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Lun 22 Avr 2019 18:39
par agoronca
Un autobus Schneider H traverse Place de la Concorde. Il faut dire que sous la Monarchie de Juillet, Louis Philippe 1er demande à l'architecte Jacques-Ignace Hittorf de revoir toute l'architecture de la place, qu'il renomme Place de la Concorde, afin que celle-ci ne rappelle plus les sombres évènements politiques qui s'y sont déroulés. Il aura pensé : c’est simple ! Il suffit changer le nom et le passé est oublié ! Et alors voilà, l'architecte s'exécute de 1839 à 1846 et installe deux fontaines monumentales, la Fontaine des Mers et la Fontaine des Fleuves, et surtout le célèbre Obélisque de Louxor offert par Méhémet Ali, le vice-Roi d'Egypte à Charles X en 1831.  La carte numéro 5 est publiée par les éditions parisiennes « L’Abeille » et envoyée par Émilie le 21 mai 1922 à Madame Lapanne de Limoges.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Mar 23 Avr 2019 17:00
par agoronca
Ligne J (Montmartre – Place Saint Michel, crée en 1906). Un autobus Brillié-Schneider P2 à la station de Montmartre. Dans le médaillon (en bas à droite) on précise que les automobiles Eugène Brillié (60, Boulevard Pereire, Paris) ont été construits dans les ateliers M.M.Schneider & Cie de Le Havre. Certains spectateurs observent la nouvelle voiture qui a désormais dépassé l’omnibus à cheval qui reste en arrière. L’éditeur est inconnu.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Mer 24 Avr 2019 20:06
par agoronca
Encore la gare de l’Est avant la création de la ligne d’autobus B. Un calèche à cheval traverse la place à 14h35 d’une journée d’hiver au début du siècle. À l’époque il y avait une opposition entre les compagnies ferroviaires qui veulent limiter les coûts d'exploitations en utilisant une seule gare terminus pour desservir plusieurs lignes et les ingénieurs de l'État qui estiment que des gares séparées améliorent la qualité de l'exploitation. Pour la ligne Paris-Strasbourg, grâce à la ténacité de Cabanel de Sermet, la décision est prise de construire une nouvelle gare séparée de la gare du Nord. Appelée primitivement gare de Strasbourg elle ne prendra le nom de gare de l'Est qu'en 1854. L’éditeur de la carte est inconnu.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Jeu 25 Avr 2019 14:46
par agoronca
Ligne BH (Pantin - Les Halles, crée en 1926). La Rue de Paris dans le quartier de Pantin où se trouvait la station de départ des autobus de la ligne BH. En 1914 seulement le tramway de la ligne 21 (en train d’arriver dans l’image) arrivait jusqu’ici. À droite on peut noter le kiosque des spiritueux, une teinturerie avec le nettoyage à sec et la siège du Crédit Lyonnais. Durant la Belle Époque, porté par une expansion de l’actionnariat, le Crédit Lyonnais est la 2e capitalisation de la Bourse de Paris, qui compte 4 banques parmi les 6 premières entreprises cotées en termes de volumes. La carte numérotée 2034 est publiée par G.I., éditeur parisien de Cartes Postales Anciennes qui a réalisé des cartes sur Paris mais aussi sur d'autres communes d'Ile-de-France.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Ven 26 Avr 2019 14:30
par agoronca
Ligne AC (Gare du Nord – Pont de l’Alma, crée en 1913). Deux autobus Schneider PB2 de la ligne AC roulent en face de la Gare du Nord, direction Pont de l’Alma. L’horloge marque 13h20, à droite on peut noter le prestigieux Hôtel Terminus Nord. La carte numérotée 4680 « Gare du Nord et Boulevard Denain » est publiée par ELD (E. Le Deley) et précise sous le titre que la gare a été « construite par Hittorff sur la Place de Roubaix, Rue de Dunkerque » . Elle a été envoyée le 21 octobre 1916 à 8h15 du matin. Le Plan Officiel de la CGO (en bas) montre le deux lignes (AC et V) qui traversent la gare à l’époque.

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Sam 27 Avr 2019 20:25
par agoronca
Ligne AC (Gare du Nord – Pont de l’Alma, crée en 1913). Des autobus Renault TN4C se dirigent vers la Gare du Nord, à droite on peut noter le Café Baird avec la publicité Martini. La carte 539 est publiée par les éditions d’Art A.Leconte (Guy) dans la série « Paris et ses merveilles » et a été envoyée en 1945 par Ginette à son amie mademoiselle de Lagerce. La rue qui mène vers la gare est le Boulevard de Denain qui, en dépit de son odonyme générique, est une courte voie de 110 m seulement qui commence à l’angle du boulevard de Magenta et de la rue de La Fayette, pour se terminer place Napoléon III en bordure de la gare du Nord. Il s’agit d’une artère ouverte en 1827 sous la dénomination rue de la Barrière Saint-Denis (parce qu’elle y menait !) avant d’être rebaptisée en 1847 rue de Denain en mémoire de la victoire remportée par la France. Un choix justifié par la proximité de la gare de Nord créée l’année précédente.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Dim 28 Avr 2019 19:21
par agoronca
Ligne AC (Gare du Nord – Pont de l’Alma, crée en 1913). Des autobus Schneider PB2 de la ligne AC roulent sur Boulevard de Denain. À gauche du carrefour (premier étage) on peut noter la siège de la société Coignet SA qui était le « champion » de la préfabrication en France. Pour la construction de la gare, le baron James de Rotschild choisit l'architecte français Jacques Hittorff. La construction dura de mai 1861 à décembre 1865, mais la nouvelle gare fut mise en service dès 1864. La façade est organisée autour d'un arc de triomphe et se caractérise par l'utilisation de gros blocs de pierre. La carte 226 est publiée par L.L. (Levy frères) et a été envoyée par Auguste le 25 mars 1920 à mademoiselle Fourne de Martigny.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Lun 29 Avr 2019 18:03
par agoronca
Ligne AC (Gare du Nord – Pont de l’Alma, crée en 1913). Des autobus Schneider PB2 de la ligne AC à la station de la Gare du Nord. À droite, sous le signe de l'hôtel Terminus Nord, la publicité du Porto Sandeman qui en 1900 avait participé à l’exposition universelle de Paris, à gauche sur le pilon on peut noter la publicité des Bijoux Fix, société de bijouterie et joaillerie créé en 1823. La façade de la gare est ornée de 23 statues représentant les villes desservies par la compagnie. Les statues les plus majestueuses, celles qui couronnent l'édifice, illustrent les destinations internationales tandis que les destinations nationales correspondent à des statues plus modestes posées sur la façade. Le bâtiment a l'habituelle forme en U d'une gare terminus. La charpente est en fer et en fonte. Les colonnes furent fabriquées en Écosse, seul pays où se trouvait une fonderie capable d'en faire d'aussi grosses. La carte 4255 est publiée par ELD (E. Le Deley) et envoyée en 1917.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Mar 30 Avr 2019 16:06
par agoronca
Ligne B (Trocadéro – Gare de l’Est, crée en 1912). Seulement des tramways à la station de la gare de l’Est dans cette carte que Anne à envoyée à 17h30 du 8 juillet 1926. Sur le palais à droite, au coin de boulevard de Strasbourg, on peut noter un bureau de change et le magasin de tabacs de monsieur Ains. La carte a été publiée par la Phototypie l’Abeille, 54 rue de Bondy, à Paris.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Mer 1 Mai 2019 15:37
par agoronca
Ligne AC (Gare du Nord – Pont de l’Alma, crée en 1913). Au début du siècle la ligne n’existe pas encore et Émile écrive à sa sœur Marcelle Maréchal le 10 septembre 1904. L’horloge de la gare marque 14h40. Sur les pilons à gauche et à droite on peut noter la publicité du « Cirage Végétal » pour chaussures. Sur la boîte on pouvait lire: " Cirage Végétal / Bee Blacking / Trade Mark / Paris / Société Générale des Cirages Français" . L’éditeur de la carte est inconnu.

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Jeu 2 Mai 2019 20:37
par agoronca
Encore la Gare du Nord au début du siècle, à l’époque les autobus ne roulaient pas encore sur Boulevard de Denain. La carte a été publiée par B.F. (Berthaud Frères, très grand éditeur parisien qui a couvert la France entière) et a été envoyée par Georges et Ernestine le 29 avril 1905 à mademoiselle Rémondet, couturière. À partir de 1906 et 1908, la gare est desservie par le métro de Paris : la ligne 4 qui traverse Paris du nord au sud, et le terminus de la ligne 5 qui passe près de la gare de Lyon.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Ven 3 Mai 2019 18:35
par agoronca
Ligne AC (Gare du Nord – Pont de l’Alma, crée en 1913). Des autobus Schneider PB2 traversent Boulevard de Denain dans cette carte publiée par EDIA, Imprimerie à Versailles (Yvelines), et envoyée par Louise à son amie Gabrielle Gougnard en juin 1911. À gauche, près le Café Biard, on peut noter le magasin Dubonnet, une marque de vermouth aromatisé essentiellement au quinquina, qui se décline en rouge et blanc. Elle a été créée par le chimiste français Joseph Dubonnet (1818-1871).

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Sam 4 Mai 2019 17:38
par agoronca
La perspective est exactement la même de la carte précédente : le carrefour montre à gauche le Café Biard, le magasin Dubonnet et un affiche qui parle d’un « Salon » difficile à identifier. Un gendarme est positionné au centre de la rue et l'horloge de la gare marque 11h50. La carte numérotée 560 est publiée par l’éditeur parisien C.M. (inconnu) et envoyée le 23 février 1909.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Dim 5 Mai 2019 13:01
par agoronca
Troisième image du Boulevard de Denain, traversé par la ligne d’autobus AC. À gauche le Café Biard et le magasin Dubonnet, à droite les sièges du chirurgien-dentiste N.Cottarel (Nizier-Hyacinthe-Joseph) et d’un éditeur de cartes postales (mais lequel?) au troisième étage. Pour citer Dominique je voudrais dire que le « Boulevard de Denain est ouvert en 1859, il absorbe la Rue de Denain, qui avait été ouverte en 1827 et qui avait été nommée à cette époque Rue de la Barrière Saint-Denis à laquelle elle aboutissait. En 1847, ce nom avait été remplacé par celui de Denain, peut-être à cause de la victoire de Villars en 1712 ... mais surtout par le désir de donner aux voies proches de la Gare des noms de villes du Nord ! ». La carte numérotée 206 est publiée par LIP (J.Cormault, imp., 3, Cité Bergère – Paris) dans la série « Les éditions artistiques - Paris et ses merveilles ».

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Lun 6 Mai 2019 17:22
par agoronca
Encore un cliché de Boulevard de Denain avant la naissance de la ligne d’autobus. Ici, un omnibus à cheval traverse le boulevard au début du siècle sur la ligne V : Maine (Boulevard de Vaugirard) - Gare du Nord (7,540 km). Malgré le développement de ses tramways, la CGO exploitait encore en 1889 quarante sept lignes d'omnibus, avec 742 voitures. En effet, elle avait l'obligation contractuelle de créer une nouvelle ligne d'omnibus à chaque fois qu'une ligne de tramway supprimait une ligne d'omnibus. Par ailleurs, l'administration refusait l'installation de rails de tramways sur certaines artères prestigieuses (Champs-Élysées, Avenue de l'Opéra et Grands Boulevards entre la Madeleine et la République), et les lignes d'omnibus qui suivaient ces itinéraires assuraient un service très intense. L’éditeur de cette carte colorisée est inconnu, elle a été envoyée le 4 septembre 1908.

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Mar 7 Mai 2019 17:14
par agoronca
Ligne AL (Porte d’Asnières – Gare Montparnasse, crée en 1907). Un autobus Schneider H de la ligne AL traverse la Madeleine et la Rue Royale dans cette carte-photo Lader_13. Au numéro 3 de la Rue Royale se trouve le Restaurant Maxim’s, l'un des établissements les plus célèbres de la capitale française fondé le 7 avril 1893. En Italie on dit que la famille italienne Imoda en fait un glacier à la fin des années 1880. Mais les Imoda doivent s’en séparer, quelques années plus tard, à la suite d'une violente vague de germanophobie contre l’établissement provoquée par la présence, le 14 juillet 1890, d'oriflammes prussiennes dans la décoration de la devanture. Donc Maxime Gaillard, garçon de café qui travaillait à l'époque dans le Reynolds, bar américain voisin, et son ami Georges Everaert en font, en 1893, un café-glacier à l'enseigne de Maxim's et Georg's. Ensuite le maître d'hôtel du restaurant Eugène Cornuché, qui l'a racheté à Maxime Gaillard, réaménage l'établissement dans le style Art nouveau à l'occasion de l'Exposition universelle de Paris : il installe un piano et sollicite les courtisanes, pour qui sont créées des « chambres d'amour » à l'étage et sont dédiés des plats (pommes Cocottes, Lorette, selle d'agneau Belle Otéro), qui attirent toute l'élite de la galanterie française. Superbe !

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Mer 8 Mai 2019 18:14
par agoronca
Ligne AZ (Place Daumesnil – Madeleine, crée en 1923). Une deuxième carte-photo (Lader 2) qui montre un autobus Renault PN en rue de Rivoli. Entré en service pendant le 1926, le PN a un aspect général dans la lignée du H, sans doute; il offre 39 ou 40 places, 16-17 en première classe, 12 en deuxième et 11 sur la plate-forme arrière mais ce nombre fatidique de 11 sera largement dépassé, notamment dans une époque dans laquelle les lignes de tramway fermeront les unes après les autres.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Jeu 9 Mai 2019 18:27
par agoronca
Pour commencer à parler des grands boulevards, voici des omnibus à cheval qui traversent le Boulevard Montmartre au début du siècle. En bas, l’omnibus de la ligne Batignolles – Clichy – Odéon. Sur le palais en haut à droite, on peut noter le siège de l’atelier Reutlinger. Charles Reutlinger est un photographe germano-français qui a fondé à Paris un studio de photographie spécialisé dans le portrait des personnalités parisiennes et en particulier des comédiennes. Il se retire des affaires en 1880 et confie le studio à son frère Émile qui prend la tête de l'entreprise familiale alors très florissante. Mata-Hari, Cléo de Mérode, Liane de Pougy, La Belle Otero, Émilienne d'Alençon, sont parmi leurs modèles les plus prestigieux. L’éditeur de cette carte numérotée 26 est inconnu, elle a été envoyée le 3 février 1909 à monsieur Ludwig Meyer de Munchen.

Image