decoller un timbre d'une cpa

Le forum pour tous les sujets de conversation autour des cartes postales anciennes.
Répondre
jean yves
5+
5+
Messages : 17
Enregistré le : ven. 26 sept. 2008 11:55

decoller un timbre d'une cpa

Message par jean yves »

Bjr
j'ai trouvé une cpa à vendre, mais elle me pose probleme.
en effet, un timbre est collé en plein milieu de la carte.
je voudrais savoir si quelqu'un a une technique pour pouvoir le décoller sans risque pour la carte en elle meme
je sais que l'on peut décoller un timbre sur un enveloppe en utilisant de la vapeur d'eau , mais est ce faisable sur une carte postale
en esperant que l'un d'entre vous a une solution
bonne journée
jy

Avatar du membre
tramontane66
500+
500+
Messages : 896
Enregistré le : sam. 16 août 2008 16:37
Localisation : Lézignan-Corbières
Contact :

Re: decoller un timbre d'une cpa

Message par tramontane66 »

Bonjour,

A mon humble avis, il vaut mieux laisser le timbre en place.
Attendez d'autres avis.

@+++
__________
Nul n'est prophète en son Pays...
Mes cartes présentées sur ce site ne sont pas en vente.

Mon dernier site de CPA (Mars 2012) : https://sites.google.com/site/raoulcabr ... riste/home

pronco21
500+
500+
Messages : 526
Enregistré le : sam. 18 oct. 2008 11:56

Re: decoller un timbre d'une cpa

Message par pronco21 »

Bonjour,
Si le timbre est d'époque, et surtout si le cachet qui l'a normalement oblitéré au départ déborde sur la vue, je recommande de ne pas chercher à retirer ce timbre.
Ce timbre banal et sans valeur philatélique marque le voyage postal de la CPA (c'était même l'objet principal de ce type de courriers !!!), et il "authentifie" ce document et son époque.
La plupart des collectionneurs de CPA, à 95% je pense (seule exception, paraît-il, une partie des collectionneurs de CPA des Etats-Unis ???), préfèrent, et de loin, une carte "ayant voyagé". Au début du siècle précédent, les 1ers collectionneurs demandaient même en général que le timbre soit placé "côté vue" par leurs correspondants...
C'est mon cas par exemple, mais pour moi, le timbre peut être apposé devant ou derrière !! Et je suis tellement accro à cet aspect postal de la CPA qu'il m'arrive fréquemment de remplacer une CPA neuve que j'ai dans ma collection par une autre CPA identique (et en bon état évidemment) mais "ayant voyagé"...
Serais-je unique en mon genre?

Quand on dit voyager pour une carte, de quoi s'agit-il ?
Soit la CPA a circulé "à découvert" (la carte porte l'adresse et comporte forcément le timbre qui l'a affranchie, lequel est oblitéré par la Poste au départ), soit elle a circulé "sous enveloppe" (la carte est écrite, souvent datée par l'expéditeur, mais elle a été enfermée dans une enveloppe close, qui porte seule les marques postales : adresse, timbre, cachets de départ et d'arrivée,.... En effet, tous les utilisateurs de CPA ne supportaient pas que leur correspondance soit lisible par tout un chacun, dont le facteur... et parfois les voisins de palier ou la concierge, ou les parents de sa copine...

Bon. Reprenons cette histoire de timbre à enlever...
Même si cela est rare, il arrive que des timbres soient ajoutés après coup et plus ou moins tardivement sur une carte (pour masquer un défaut ou un trou, faire joli ou "plus vrai",.... au risque de commettre un anachronisme : le timbre étant parfois sensiblement plus vieux, ou plus jeune, que la carte qui l'accueille !!!).
C'est dans ces seuls cas que j'admets qu'on souhaite retirer le timbre malvenu ou gênant.

Comment faire ?
Voici mes conseils, validés par moult expériences plus ou moins heureuses. Ils s'appuient sur le recours à des méthodes élémentaires bien connues des collectionneurs de timbres, et aussi simples que peu coûteuses. Ces méthodes sont essentiellement à base d'eau (froide ou chaude, selon les cas), et plus rarement à base de vinaigre blanc, et d'eau de javel sans odeur (Flacons plastique blanc d'1 litre Lacroix)...
Elles demandent également quelques bâtonnets ouatés (ceux qui sont utiles pour les oreilles), du buvard (du bon, du blanc bien épais, de chez les vrais papetiers), et quelques livres ou dictionnaires bien épais.

Avertissements IMPORTANTS avant recours à la "baignade de CPA" :
  1. Ne faites jamais çà sur une CPA dite "colorisée" (comme des aquarelles, leurs couleurs sont fabriquées "à l'eau", et se diluent irrémédiablement : elles s'effacent à jamais.
    Par contre une carte des années 20 ou 30 imprimée "en couleurs" tient très bien au trempage dans l'eau froide ou tiède (moins de 50°C, c'est-à-dire avant que le contact avec la peau ne commence à devenir "brûlant").
  2. Evitez aussi de traiter à l'eau une carte écrite à l'encre verte, ou rouge, ou violette, ou bleu pâle. Ces couleurs d'encre ont tendance à se délayer et à couler... Elles peuvent même être carrément effaçable par usage d'eau de javel diluée ou non.
Donc, et sauf contre-indication ci-dessus, le décollage du timbre de son support demande simplement que la carte soit :
-soit imprégnée d'eau tiède par-dessus le timbre, grâce à un petit coton démaquillant carré qu'on laisse faire son office qq minutes,
-soit entièrement passée sous l'eau tiède (recto et verso), le temps d'imbiber le timbre et la CPA (on peut aussi détacher de la sorte les CPA qui ont été collées à la gomme arabique sur des pages d'albums... Cela arrive).

Dans les deux cas, la colle du timbre se ramollit, et fond sans difficulté. Vous saisissez alors (pince à timbre fine) un coin du timbre sur lequel vous tirez très doucement, et s'il ne résiste pas, vous l'enlevez proprement de son support.
Puis vous passez à nouveau sous l'eau tiède la partie de la carte qui portait le timbre, vous la frottez doucement a
avec le bout des doigts pour diluer la totalité de la colle. Mouiller, frotter légèrement, rincer sous un filet d'eau, etc... jusqu'à disparition totale de la colle.
Dernière opération après le dernier rinçage : la mise à sécher sous poids (ou sous presse, si vous avez la chance de trouver cet instrument dans le grenier des grands-parents).
Vous laissez égoutter qq instants la CPA "debout contre un support (robinet du lavabo...), puis vous la placer entre deux épaisseurs de buvard propre et sec. Vous pouvez ajouter des épaisseurs, ou faire cette opération pour plusieurs cartes, que vous empilerez en ajoutant des buvards intercalaires.
Le tout sera calé sous une bonne épaisseur de bouquins, éventuellement lestés sur le dessus par un poids.

Patience. Au bout de quelques heures ou d'une journée, la carte (ou les cartes mise au séchage), ont perdu l'essentiel de l'eau absorbée, et sont redevenues plates et propres.

Si vous êtes intéressés par des techniques de "nettoyage respectueux" de CPA respectables, techniques apparentées à ce que je viens de décrire ci-dessus, pourquoi ne pas continuer nos échanges ?

A suivre peut-être...
Pronco21

Répondre

Retourner vers « Discussions Générales »