Histoire des lignes des autobus parisiens

Modérateur : droopyjm

Répondre
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » mer. 13 mars 2019 22:48

Carte numéro 10 M de la série “Tout paris” publiée par l’éditeur F.F. (Fleury). Plusieurs autobus Schneider PB2 se trouvent sur la Place de l’Opéra. Je voudrais noter que, au point de vue visuel, sur ce modèle PB2 le volant est définitivement placé à gauche du poste de conduite, tandis que le fameux radiateur circulaire Goudard & Menesson apporte pour la première fois sa touche caractéristique des autobus parisiens et ceci jusqu’en 1923 avec d’autres modèles.

Image
Classement : 16.67%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » jeu. 14 mars 2019 23:18

Une carte particulière, envoyée le 22 février 1916 par monsieur Desgrippes à monsieur Claire qui habitait à Saint-Lô et publiée par C.L. Sur le retro l’éditeur se présente comme « CALA - C.L. - Boulogne » mais je ne trouve pas des mentions sur internet. À droite de la photo un des premiers autobus Schneider PB2 avec une grande baie vitrée et cinq petites. Les premiers PB2 montrent sept petites baies qui après quelque année deviennent une grande + cinq et enfin, dans la version finale, deux + trois. À noter aussi les rideaux décorés dans les deux premières baies.

Image
Classement : 22.22%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » ven. 15 mars 2019 22:52

Ligne 85 (Villejuif – Châtelet) et Ligne 67 (Saint Ouen – Porte de Clignancourt). En 1934, deux ans après l’autobus Renault TN6 A2, une version plus moderne fait son apparition : le TN6 C2. On le reconnaissait essentiellement à ses nouvelles roues; les jantes ne sont plus à voile plein mais dite de type " artillerie ", elles deviennent amovibles et sont fixées sur le moyeu par des coins boulonnés appelés " crapauds ". Son auvent plus bas est surmonté d'un pare-brise sensiblement agrandi. Les autobus (en premier plan celui de la ligne 85) transitent en face du palais de la Comédie Française (Salle Richelieu). La carte est publiée par les éditions d’Art Yvon, 15, Rue Martel, Paris.

Image
Classement : 11.11%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » sam. 16 mars 2019 22:58

Ligne F (Porte d’Asnières- Bastille, crée en 1912) et Ligne P (Père Lachaise – Gare Saint Lazare, crée en 1912). Encore des autobus Schneider H sur la Place de l’Opéra qui roulent sur la ligne F/P : les deux lignes ont été crées la même année, c’est à dire le 1912, et coïncident largement : c'est pour cette raison que la plaque antérieure et postérieure indique F/P. Le même autobus est évidemment utilisé sur les deux lignes. Le Schneider à gauche roule direction Père Lachaise. La carte, colorisée en façon très naïf, a été envoyée le 7 février 1936 et publiée par Leconte A. (pour Leconte André), éditeur à Paris (38 rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie), à partir de 1928, sous les marques "A. L." puis "Guy", dans la série « Paris et ses merveilles ».

Image
Classement : 11.11%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » dim. 17 mars 2019 22:03

Ligne 21 (Pantin – Opéra, crée en 1933). En premier plan, un autobus Renault TN6A2 avec son capot allongé pour loger 6 cylindres au lieu de 4, et une calandre très pure, bien verticale, sobre mais élégante. Sur le palais à droite de la Place de l'Opéra, la publicité Grand Marnier, la liqueur française la plus connue et la plus prestigieuse au monde : quand en 1880, le célèbre hôtelier César Ritz goûta la création, il fut si impressionné par sa finesse et sa grandeur qu’il suggéra un nouveau nom, « Grand Marnier « , ignorant la tendance minimaliste en vogue à Paris au début du siècle qui consistait à tout appeler « petit ». Souvent, dans la vie, il faut aller contre-courante. La carte 1014 est publiée par Leconte A. (pour Leconte André), éditeur à Paris (38 rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie), à partir de 1928, sous les marques "A. L." puis "Guy", dans la série « Paris et ses merveilles ».

Image
Classement : 16.67%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » lun. 18 mars 2019 23:48

Ligne W (Rond-Point de la Villette – Gare du Luxembourg, crée en 1913). Encore une carte très naïf publiée par André Leconte dans la série « Paris et ses merveilles » et un autobus Renault TN6A2 qui roule sur la ligne W. Sur le retro on trouve le numéro de la carte et le titre : 8024 Cathédrale de Notre-Dame et le parvis (1163-1260). Le parvis s'étend entre la cathédrale, seul bâtiment antérieur à 1860 ayant subsisté en élévation, et la rue de la Cité (caserne de la Cité, actuellement préfecture de police). Les contours du parcellaire médiéval sont aujourd'hui matérialisés par des pavés de couleurs claires.

Image
Classement : 11.11%
 

Cyril
Modérateur
Modérateur
Messages : 11103
Enregistré le : lun. 22 avr. 2013 21:26
Localisation : Eaunes, 25 kms au Sud de Toulouse
Contact :

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par Cyril » mar. 19 mars 2019 12:27

Bonjour,

vous aviez déjà parlé d'un N° de carte qui figurait sur le "retro" et je ne m'avais pas bien compris.
Il me semble que c'est le "verso" de la carte que vous parlez, non ? ou bien le "recto"
Classement : 5.56%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » mar. 19 mars 2019 21:25

Cyril a écrit :Bonjour,
vous aviez déjà parlé d'un N° de carte qui figurait sur le "retro" et je ne m'avais pas bien compris.
Il me semble que c'est le "verso" de la carte que vous parlez, non ? ou bien le "recto"
C'est vrai, en Italie nous avons fronte (recto) et retro (verso). Je n'ai pas la possibilité de parler tous les jours en francais, d'ici ma difficulté de gérer la langue. Merci beaucoup pour avoir lu avec attention le texte.

Cyril
Modérateur
Modérateur
Messages : 11103
Enregistré le : lun. 22 avr. 2013 21:26
Localisation : Eaunes, 25 kms au Sud de Toulouse
Contact :

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par Cyril » mar. 19 mars 2019 22:18

Bonsoir

je ne savais pas que vous étiez italien, tout s'explique !
Classement : 5.56%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » mar. 19 mars 2019 23:53

Ligne U (Place de Ternes – Gobelins, crée en 1912) Un autobus De Dion Bouton DA roule sur le pont Alexandre III, en face du Grand Palais des Champs-Élysées. La ligne U sera supprimée partiellement en 1922. Le pont a été inauguré pour l'Exposition universelle de Paris en 1900, il symbolise l'amitié franco-russe, instaurée par la signature de l'alliance conclue en 1891 entre l’empereur Alexandre III (1845-1894) et le président de la République française Sadi Carnot. La première pierre fut posée par le tsar Nicolas II de Russie et l'impératrice Alexandra le 7 octobre 1896. Nicolas et Alix !!! Alix est, tout comme son jeune époux, trop jeune et inexpérimentée. Pour le peuple russe, cette princesse est marquée par le malheur puisqu'elle est arrivée « derrière un cercueil ! » (seulement parce qu’elle s’était mariée une vingtaine de jours après la disparition du tsar Alexandre III, c’est une chose absurde!). La carte est publiée par l’inconnu éditeur M.J.

Image
Classement : 16.67%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » jeu. 21 mars 2019 21:30

Ligne AZ (Place Daumesnil – Madeleine, crée en 1923). Des autobus Renault PN au rond-point des Champs Elysées, qui a été originellement tracé par André Le Nôtre en 1670 comme terminus de la grande allée du Roule. André était un courtisan très amusant, il réussit à s'attirer les faveurs de Louis XIV, par une bonhomie probablement travaillée (en présence même du roi), qui lui vaut le surnom, de son vivant, de « bonhomme Le Nôtre ». Magnifique ! La mise en service du PN remonte au 1926 et en 1929, pour la première fois, il est équipé par des pneumatiques ; il s’agit d’un autobus qui a fait une très belle carrière si on considère que certains ont circulé encore au début des années 1950. L’éditeur de la carte est inconnu.

Image
Classement : 16.67%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » ven. 22 mars 2019 20:18

Ligne AI (Gare Saint Lazare – Place Saint Michel, crée en 1911). C’est le matin du 10 novembre 1911 et le théâtre du Châtelet a, dans le programme du soir, la première de « La course aux dollars », une pièce à grand spectacle avec le texte de Maurice Demarsan et Gabriel Timmory et la mise en scène d'Henri Prévost . Maurice de Marsan est un poète, romancier et scénariste français qui a réalisé aussi le film « L’assomoir » en 1921, film inspiré au livre d’Émile Zola. Je ne sais pas si la pièce a eu un succès mais sans doute j'aurais aimé la voir. Des autobus Schneider PB2 traversent la Place sur la ligne AI, une ligne nouvelle créée il y a quelques mois. La carte 1509 est publiée par C.M.

Image
Image
Classement : 22.22%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » sam. 23 mars 2019 17:00

7 février 1902, Paul d’Ivoi présente au Châtelet « Les 5 sous de Lavarede » d’après le roman homonyme paru dans le Petit Journal en 1893 et en librairie peu de temps après (sous la signature conjointe de Paul d’Ivoi et Henri Chabrillat qui était décédé avait la parution en feuilleton du roman). Paul fut le plus sérieux émule de Jules Verne à la fin du XIX siècle et jusqu’en 1915. Avec sa série des « Voyages excentriques » il entendait concurrencer ou reprendre les procédés mis en œuvre dans les « Voyages extraordinaires » de Verne. Dans la Place du Châtelet on note un omnibus à cheval, le tramway de la ligne Vincennes – Louval et plusieurs chariots entre lesquels celui du « chantier du Panthéon ». La carte 31 est publiée par B.J.C. dans ses établissements « Photo-Colore », 109, Rue Lafayette, Paris. En bas, l’affiche du spectacle du soir au Châtelet.

Image
Image
Classement : 22.22%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » dim. 24 mars 2019 19:19

Ligne AI (Gare Saint Lazare – Place Saint Michel, crée en 1911). Encore une fois le matin du 10 novembre 1911 et le théâtre du Châtelet avec la première de « La course aux dollars », la pièce mise en scène par Henri Prévost, président de l’Association des régisseurs de théâtre jusqu’en 1922. Dans cette carte numéro 4437, envoyée le 3 octobre 1923, l’éditeur Le Deley montre un autobus Schneider PB2 qui traverse la Place et au dessus du titre précise que le théâtre fut construit par l’architecte Davioud et inauguré en 1862 (à noter la date écrite en verticale!!!). En bas l'affiche du spectacle.

Image
Image
Classement : 16.67%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » lun. 25 mars 2019 19:26

Dans cette carte numérotée 343 et publiée par les éditions d’Art Guy dans la série « Paris et ses merveilles » , on peut noter des autobus Renault TN6A2, avec moteur à 6 cylindres, qui sont entrés en service en 1932. La carte a été envoyée en 1945 mais le cliché remonte à la deuxième moitié des années trente. À droite de la tour Saint-Jacques le toit du théâtre révèle son nom : « théâtre Sarah-Bernhardt ». Il faut dire que la “divine” Sarah Bernhardt, à partir de 1899, prend la direction du théâtre des Nations qu'elle rebaptise « théâtre Sarah-Bernhardt » où elle crée entre autres L'Aiglon de Rostand et reprend La Tosca de Sardou. En bas à gauche on peut noter aussi la Brasserie « Oderler » aujourd’hui rebaptisée (avec pas trop d’imagination) « Restaurant Sarah Bernhardt ».

Image
Classement : 22.22%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » mar. 26 mars 2019 19:47

Des omnibus à cheval (devant la colonne celui de la ligne Passy – Hôtel de ville) traversent la Place du Châtelet au début du siècle. Je me souviens le film « Paris nous appartient » (sorti en 1961) de Jacques Rivette, et en particulier une scène qui est tournée sur la place et le toit du théâtre de la Ville. Au centre de la place se dresse la fontaine du Palmier, une colonne érigée en 1808 à la gloire des victoires napoléoniennes. La fontaine, ornée de sphinx et de statues, a été conçue par l’éclectique architecte Gabriel Davioud. La carte, colorisée, est publiée par L.V.&Cie sur la base d’un cliché Aqua Photo.

Image
Classement : 22.22%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » mer. 27 mars 2019 20:12

Avant la naissance de la ligne AI en 1911, la Place du Châtelet était traversée par les omnibus à cheval de la ligne Passy – Hôtel de ville (voir la carte précédente) et les tramways de la ligne Vincennes – Louvre (ici, au centre de l’image). Charles a envoyée cette carte à 7h30 d’un froid matin de décembre 1905 pour communiquer à madame Grosjean de Vecqueville qu’il est « arrivé à bon port à 4 heures ». La carte numérotée 59 est publiée par Neurdein.

Image
Classement : 16.67%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » jeu. 28 mars 2019 21:44

Ligne 68 (Pierrefitte – Porte de Clignancourt, crée en 1943). Encore la Place de l’Opéra, avec son historique Café de la Paix (à gauche), dans une carte « René/77 » publiée par les éditions d’Art René, 8, Rue de Mouchy, Périgueux (distribution Capolux – Villemomble). Au centre de l’image sa majesté, le Renault TN4H, le véritable roi de l’autobus parisien. Entré en service en 1936, cet autobus révèle plusieurs nouveautés : pour commencer cinq grandes baies (au lieu de quatre pour les TN précédents) et une plate-forme arrière plutôt étriquée (désormais c’est la fin de l’état de grâce pour la plate-forme ; en plus il y a la cabine avancée, installée complètement à l’avant même du châssis devant l’essieu avant, posée sur le dessus du moteur qui garde sa place. Le capot du moteur disparaît et la seule proéminence de l’avant est la calandre qui abrite le radiateur. La carte a été envoyée en juin 1953.

Image
Classement : 16.67%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » ven. 29 mars 2019 19:50

En Place de l’Opéra se trouve aussi l’historique Café de la Paix dont Tchaïkovski, Massenet, Zola et Maupassant étaient les habitués célèbres à la fin du XIXe siècle. Cette carte numérotée 3221, publiée par Neurdein et envoyée le 6 décembre 1926, montre la terrasse du café construite dans le plus pur style Napoléon III, au rez-de-chaussée d'un luxueux immeuble haussmannien, qui abrite aujourd'hui l'InterContinental Paris Le Grand (ancien hôtel de la Paix, puis Grand Hôtel). Dans les salles internes, en 1896 ont été organisées les premières projections cinématographiques.

Image
Image
Classement : 11.11%
 

Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 769
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

Message par agoronca » sam. 30 mars 2019 20:08

Ligne 21 (Pantin – Opéra, crée en 1921). Encore le roi des autobus parisiens, le Renault TN4H, qui roule dans l’Avenue de l’Opéra. La carte, numérotée 419, est publiée par les éditions Chantal, 74 Rue des Archives, Paris. Il faut ajouter que le TN4H est le dernier autobus à recevoir, sur sa caisse, une peinture rehaussée de filets. Tranchant très agréablement avec leur jaune vif sur le vert sombre traditionnel, ces filets sont une habitude qui remonte jusqu’au 1910, à l’époque des Schneider.

Image
Classement : 16.67%
 

Répondre

Retourner vers « 75 - Paris »