Le Métropolitain de Paris - Ligne 3bis

Règles du forum
Pensez à placer un lien vers le sujet de la carte postale ancienne d'origine. Merci.
Répondre
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1543
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Le Métropolitain de Paris - Ligne 3bis

Message par droopyjm » mer. 21 nov. 2012 17:02

Ce nouveau parcours qui vous est proposé nous ramène à notre point de départ de la ligne 3 à la station Gambetta. La ligne 3bis, suite à la prolongation de la ligne 3 de Gambetta à Galliéni le 2 Avril 1971, ne représente plus qu'une courte antenne dont l'exploitation a débuté le 27 Mars 1971 entre les stations de Gambetta et Porte des Lilas.

Image
Gambetta 1
Le cliché de cette carte a été présenté par Dominique dans la collection du Métro le 27 Décembre 2011, à revoir ici : Métropolitain - Paris Métro - Station Gambetta. Aucun autre cliché contemporain n'ayant pu être pris entretemps cette carte ancienne se justifie pour matérialiser le départ vers la station Porte des Lilas. On rappellera que cette courte section faisait partie intégrante de la ligne 3, lors de la prolongation de l'ancien terminus de Gambetta vers la Porte des Lilas le 27 Novembre 1921. C'est aussi à cette même date que fut mis en service le navette reliant les stations de Porte des Lilas (celle qui est utilisée de nos jours pour les tournages des films) et du Pré-Saint-Gervais. L'accès proposé sur ce cliché est celui du départ, à l'issue de la boucle de retournement. Il fut utilisé par les usagers lors de cette prolongation.

Image
Gambetta 2
Comme cela a été évoqué à plusieurs reprises il n'est pas toujours possible de réaliser un cliché contemporain conforme en fonction de la configuration urbaine du moment. C'est pourquoi il est tentant de remettre en avant un cliché ancien plus conforme, même s'il n'est pas parfait. C'est le cas de ce cliché pris en hiver le 3 Mars 2003, bien loin de la naissance de CPArama, à partir d'une carte publiée dans un ouvrage sur le Métro de Jean-Pierre Rigouard. Les immeubles en toile de fond sont là pour authentifier l'angle de prise de vue. Lors des travaux préliminaires au prolongement vers Galliéni les accès Guimard à écussons et fond carré furent déplacés vers l'intérieur de la place et remplacés par les entourages en fer forgé et matérialisés par le mât "M" jaune. C'est la raison pour laquelle on n'aperçoit qu'une toute petite partie de l'accès moderne.
Classement : 21.05%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1543
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Gambetta - Ligne 3bis

Message par droopyjm » dim. 25 nov. 2012 10:58

Image
Gambetta 3
Avant de quitter la station Gambetta, arrêtons-nous quelques instants sur le quai de la station "départ" telle qu'elle fonctionnait avant la prolongation en 1921 vers la Porte des Lilas. Le cliché de ce document a été scanné à partir de l'ouvrage "Le Métro de Paris - Les premières lignes" de Jean-Pierre RIGOUARD. Bien que la reproduction ne soit pas parfaite, il est néanmoins intéressant de découvrir un instantané de l'exploitation de la ligne 3 durant cette période de 1904 à 1921. La rame de droite est prête à s'élancer vers la station "Martin Nadaud" et retrouver après la courbe à droite la voie montante vers la boucle de retournement. Des employés s'affairent à fermer les portes des voitures tandis que la rame de gauche attend un prochain départ sous l'œil des employés du Métro et du chef de station à la casquette blanche. Ce document a été choisi pour illustrer la photo contemporaine de cette station aujourd'hui en "cul-de-sac".

Image
Gambetta 4
Sur cette photo contemporaine prise le 6 Septembre 2012 on n'a pas de mal à reconnaître les lieux, à commencer par l'escalier au centre du quai qui permettait et encore de nos jours aux usagers d'emprunter le couloir de correspondance depuis le quai de la ligne 3 en direction de Galliéni. La voie de droite, quant à elle, se termine au butoir et a été remplacée au delà par un couloir de correspondance vers le quai de la ligne 3 en direction du Pont de Levallois. Cette très courte antenne de la ligne 3bis pourrait servir de "métro-école" tant elle est simple à gérer. On espère que les conducteurs ont l'opportunité d'évoluer vers la grande sœur toute proche. Si à l'endroit de la station Gambetta la voie a été construite à une profondeur normale, on verra que les stations suivantes sont profondément enfouies dans le sous-sol de l'avenue Gambetta constamment en rampe jusqu'à la butte de la porte de Romainville, rebaptisée porte des Lilas en 1860, bien avant que le Métro ne fasse son apparition.
Classement : 21.05%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1543
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Pelleport - Ligne 3bis

Message par droopyjm » mer. 28 nov. 2012 16:38

Image
Pelleport 1
Le cliché de cette carte a été présenté par Dominique dans la collection du Métro le 26 Septembre 2010, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Pelleport et provient de la collection de Jean-Pierre Rigouard. En raison du profil en long de la ligne et de l'instabilité du terrain , comme ce fut le cas du côté des Buttes-Chaumont pour la ligne 7, les stations furent construites à grande profondeur et donc équipées d'ascenseurs débouchant au niveau de la rue. C'est pour cette raison que furent construits ces édicules qui abritent la machinerie des ascenseurs. Ce sera la cas pour chacune des trois stations terminales. La station porte le nom du vicomte Pierre de Pelleport, général de division de Napoléon 1er.

Image
Pelleport 2
Comme pour la station Gambetta, les aléas des travaux urbains et du stationnement de véhicules de livraison au moment où l'on se présente sur les lieux rendent la prise de vue impossible, quitte à revenir plus tard. C'est la raison pour laquelle il est souvent opportun de remettre au goût du jour un cliché plus ancien et plus conforme. C'est le cas de ce cliché un peu terne pris par une froide journée d'hiver le 3 Mars 2003, à nouveau à partir d'un cliché extrait de l'ouvrage déjà cité de Jean-Pierre Rigouard. En l'espace de 9 ans on peut déjà constater que le parc automobile s'est bien transformé et modernisé. En 2012 les lieux n'ont pas beaucoup changé, à l'exception de la rue Surmelin, au centre de la photo, dont l'accès à l'avenue Gambetta a été condamné, obligeant les véhicules à contourner l'édicule.
Classement : 26.32%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1543
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Saint-Fargeau -Ligne 3bis

Message par droopyjm » sam. 1 déc. 2012 17:16

Image
SaintFargeau 1
Le cliché de cette carte a été présenté par Dominique le 14 Septembre 2008 dans la collection du Métro, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Saint-Fargeau. La station située à l'intersection de l'avenue Gambetta et de la rue Saint-Fargeau, doit son nom à Louis Michel Le Peletier de Saint-Fargeau. Représentant de la noblesse aux Etats Généraux en 1789, Saint-Fargeau possédait un château à Ménilmontant dont la surface était plus vaste que le cimetière du Père Lachaise. Il fût assassiné par un certain Pâris le 20 Mai 1793, le veille de la mort de Louis XVI. Sur ce cliché on mesure le côté massif des édicules construits par la CMP dont le toit rappelle un casque de chantier, sauf qu'au fronton c'est l'entreprise "Métropolitain" qui est affichée. Cette architecture reflète bien l'esprit "art nouveau" des années 1920.

Image
Saint-Fargeau 2
Aux abords de l'édicule, situé cette fois sur le côté gauche impair de l'avenue Gambetta, plusieurs profondeurs de champs étaient possibles pour tenter de s'affranchir de la partie ombragée et des arbres en particulier. Le choix s'est porté sur ce cliché pris le 6 Septembre 2012, imparfait à cause des arbres et du kiosque qui cache la perspective de l'avenue Gambetta. On remarquera, à gauche du cliché, le bâtiment moderne jouxtant celui plus ancien des Sapeurs-Pompiers de Paris, à l'angle de la rue Saint-Fargeau et de la rue Haxo. Ce nom "Haxo" évoque l'une des stations fantôme du Métro parisien dont l'accès n'a jamais été construit sous le boulevard Sérurier et qui devait servir de liaison "navette" entre la ligne 3 à Porte des Lilas et la ligne 7 de l'époque au Pré-Saint-Gervais, dite voie des fêtes.
Classement : 26.32%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

rigouard
500+
500+
Messages : 52563
Enregistré le : mer. 28 juil. 2010 08:47

Re: Le Métropolitain de Paris-Ligne 3bis-Gambetta-Pte des Li

Message par rigouard » lun. 3 déc. 2012 20:52

Le petit plus cartophile : La station Saint-Fargeau n'a pas attiré en masse les éditeurs de cartes postales, c'est le moins que l'on pourrait dire. Malgré tout, on trouve quelques références (à ma connaissance) au nombre de sept. Outre la 614 de A.P. présentée ci-dessus par Jacques (déclinée d'ailleurs en 615 et 617 pour le même cliché), il existe une carte édité par A. L(ecomte) sans numèro, deux cartes différentes éditées par Fleury (n° 2023 Tout-Paris en noir et une sans numèro) et, pour terminer, la n° 11 éditée par Omnia. C'est, hélas, tout pour cette station.
Cordialement.
Jean-Pierre
Classement : 15.79%
 

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1543
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Saint-Fargeau - Ligne 3bis

Message par droopyjm » mer. 5 déc. 2012 14:47

Image
Saint-Fargeau 3
Le cliché de cette carte a été présenté par Carpostale le 7 Août 2011 dans la collection "Tout-Paris". Le classement de la rue Saint-Fargeau que l'on découvre au milieu du cliché, a été classée dans la voirie parisienne en 1863 après rattachement de la commune de Belleville. La caserne des Sapeurs Pompiers de Paris, sise au 47 de la rue Saint-Fargeau, a été construite en 1904 dont le beau porche est entouré d'un immeuble en pierre de taille et d'un second bâtiment du style "hôtel particulier". On a déjà vu la forme de l'édicule qui, compte tenu de la profondeur de la plate-forme, avait été conçu pour abriter la machinerie de l'ascenseur. C'est l'architecte Charles Plumet qui imagina cette forme si particulière pour les 3 stations présentes sur l'avenue Gambetta.

Image
Saint-Fargeau 4
Le porche et l'hôtel particulier ont disparus et ont été remplacés au début des années 2000 par un bâtiment moderne de 5 étages abritant des logements et des locaux techniques et suspendus à deux mégapoutres en acier. Mélange de béton, de métal et de verre, il offre une façade très expressive et résolument contemporaine. La rue Haxo évoquée précédemment rappelle aussi des événements tragiques. En effet au moment de la Commune, le 26 Mai 1871, 50 ôtages furent exécutés par des "communards". En représailles des "versaillais" exécutèrent le lendemain 147 prisonniers "communards". Cette vue contemporaine prise le 6 Septembre 2012 nous permet de découvrir l'édicule en entier, bien mis en valeur depuis la partie aval de la rue Haxo où était posté le photographe.
Classement : 21.05%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1543
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Porte des Lilas - Ligne 3bis

Message par droopyjm » ven. 7 déc. 2012 16:07

Image
Porte des Lilas 1
Nous sommes parvenus au sommet de la rampe ininterrompue depuis Gambetta, tandis que l'avenue du même nom, à gauche du cliché, finit en pente douce jusqu'aux boulevards Mortier et Serurier. Le cliché de cette carte a été présenté par Dominique le 29 Octobre 2010 dans la collection du Métro, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Porte des Lilas et provient de la collection de Jean-Pierre Rigouard. Au premier plan figure un accès secondaire de la station, très probablement construit dès la mise en service de la prolongation le 27 Novembre 1921. Il donnait accès aux quais sud de la station, à l'opposé de la sortie principale. Au second plan il s'agit de la piscine des Tourelles, construite en 1924 , à l'occasion des Jeux Olympiques de 1924.

Image
Porte des Lilas 2
L'accès secondaire a été supprimé au début des années 1980 ou peut-être à la fin des années 1970 (l'information m'a été communiquée par Julian Pepinster) si bien que ne subsistent que la sortie principale directement par deux escaliers mécaniques immenses (à défaut de gravir 7 fois 21 marches) et de la correspondance vers la ligne 11. La piscine porte maintenant le nom de Georges Vallerey et comporte toujours son bassin olympique où furent organisés plusieurs championnats. Rappelons qu'en 1924 un certain "Johnny Weismuller" remporta 3 médailles d'or, avant d'être popularisé par ses rôles successifs de "Tarzan". A droite de ce cliché contemporain pris le 6 Septembre 2012 c'est la rue des Tourelles dont le côté droit longe la caserne des Tourelles (siège de la D.G.S.E.) et à laquelle on a donné le nom de "piscine".
Classement : 15.79%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

rigouard
500+
500+
Messages : 52563
Enregistré le : mer. 28 juil. 2010 08:47

Re: Le Métropolitain de Paris-Ligne 3bis-Gambetta-Pte des Li

Message par rigouard » ven. 7 déc. 2012 17:01

Le Petit plus cartophile : les cartes représentant les accès de la station "Porte des Lilas" ne sont pas lègion. L'accès secondaire dont parle Jacques ci-dessus, a été illustré sur une carte sépia par l'éditeur V.Q. (Vue des quartiers, je crois); portant le n° 8 vers la fin des années 1930. Il y donc la carte "bleue" de l'éditeur Gaillard dont la photographie et l'imprimerie fut réalisée par le toulousain A. Thiriat. On signalera aussi l'existence de deux cartes des années 50-60 éditées par Studio Maud et Editions Galf (cartes cranellées et glacées). En ce qui concerne le "monument" de la ligne 11, c'est encore plus court, car si Gaillard édita également une carte "bleue", E.M. (Malcuit, je crois) fit paraître une carte portant le n° 6521 où il mettait plus en évidence le boulevard Mortier que l'édifice du Métro représenté par une toute petite partie et, enfin, Studio Maud, dans les années 50-60 (carte cranellée et glacée) édita une carte dans un angle de vue similaire à celle de Gaillard.
Cordialement.
Jean-Pierre
Classement : 15.79%
 

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1543
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Porte des Lilas - Ligne 3bis

Message par droopyjm » lun. 10 déc. 2012 16:47

Image
Porte des Lilas 3
Le cliché de cette carte a été présenté par Dominique le 29 Octobre 2010 dans la collection du Métro, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Porte des Lilas et provient de la collection de Jean-Pierre Rigouard. Ce troisième et dernier édicule de l'ex ligne 3 est plus imposant. Outre la "casquette" abritant la machinerie de l'ascenseur, l'architecte Charles Plumet avait prévu dès l'origine 3 grandes ouvertures abritant à gauche un guichet de ventes de titres de transport et à droite l'accès aux nombreux escaliers : 7 volées de 21 marches. Enfouis encore à grande profondeur les quais demeuraient en priorité accessibles par les ascenseurs aussi bien à la descente qu'à la montée. Surexposé, le cliché ne permet pas d'apercevoir le boulevard Mortier, à gauche de l'édicule.

Image
Porte des Lilas 4
On notera que la Porte des Lilas est la seule porte de Paris à être desservie par deux lignes de Métro. Outre la 3bis, la ligne 11 fait escale à la Porte des Lilas à l'issue de la rue de Belleville, à quelques mètres à la gauche du cliché, depuis le 28 Avril 1935. Derrière le bâtiment se situe le long du boulevard Mortier l'entourage en fer forgé servant principalement à la sortie. Depuis les quais une batterie de deux escaliers mécaniques aident les usagers durant cette longue montée. Depuis de nombreux mois les boulevards des maréchaux entre les portes d'Ivry et de la Chapelle ont fait l'objet de travaux préparatifs à la construction de la ligne de tramway T3. Lors de mon passage les finitions allaient bon train avant la mise en service prévue le 15 Décembre 2012 à 15h. Ce cliché contemporain a été pris le 6 Décembre 2012.
Classement : 26.32%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1543
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Porte des Lilas - Ligne 3bis

Message par droopyjm » jeu. 13 déc. 2012 11:17

Image
Porte des Lilas 5
C'est une vue peu courante de l'éditeur Studio Maud, d'ailleurs mentionnée par Jean-Pierre Rigouard dans le "petit plus cartophile" que "cartoparis" a présenté le 8 Décembre 2012 dans la collection de PARIS XXème. L'édicule de la station se situe au carrefour de l'avenue Gambetta, au fond à droite, de la rue de Belleville, en bas à droite, et du boulevard Mortier, à gauche. En correspondance avec les deux lignes de Métro, la 3 à l'époque de la prise de vue, et de la 11, de nombreux bus prenaient le relais à destination de la banlieue. On aperçoit à gauche un autobus "Renault PY", mis en service en 1929 et déjà à l'assaut de la banlieue afin d'y mettre en péril le tramway, à l'initiative des conseils municipaux. Le long de l'édicule du Métro on retrouve le bus emblématique à plateforme "Renault TN4A" qui pendant de longues années fonctionnait avec un carburant de couleur bleue, composé d'essence de pétrole, de benzol et d'alcool, distribué par la marque "Azur".

Image
Porte des Lilas 6
La météo avait annoncé un grand soleil et m'étant précipité pour prendre mes clichés favoris, c'est en fait un temps tristounet qui m'a accueilli. Du coup la prise de vue est un peu "raccord" avec la carte ancienne. Au visionnage de cette photo contemporaine prise le 6 Décembre 2012 une surprise m'attendait. La présence fortuite d'une rame du tramway T3b qui n'avait pas attiré mon attention. Bien que la mise en service n'aura lieu que le 15 Décembre prochain à 15h, toute l'infrastructure du tramway est opérationnelle et les marches d'essai fonctionnent sans interruption, afin de tester le matériel mais aussi l'attention des automobilistes dans ces quartiers encore peu habitués aux feux rouge clignotant signalant l'arrivée imminente du tramway. L'exploitation sera scindée en deux parties, le T3a de la prolongation de porte d'Ivry à porte de Vincennes et le T3b de porte de Vincennes à porte de la Chapelle, avec un changement donc à porte de Vincennes. C'est la revanche du tramway qui redonne un coup de jeune aux boulevards des maréchaux.
C'est ici que se termine ce parcours de la ligne 3bis. Rendez-vous dans quelques jours à porte de Clignancourt pour un nouveau parcours sur la ligne 4. A bientôt et merci de votre fidélité.
Classement : 10.53%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Répondre

Retourner vers « Paris - Hier/aujourd'hui »