Métropolitain - Métro Paris

Modérateur : droopyjm

Répondre
dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Corvisart

Message par dominique1594 »

Image
Corvisart (Station) 1 DC 106

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 6 - Aérien - Station Corvisart - Boulevard Auguste Blanqui

PARIS - Le Métropolitain - Station Corvisart (F. Marmuse N° 758)

Station Corvisart

La station Corvisart, station aérienne de la ligne 6 (Ex 2 sud) entre Glacière et Place d’Italie, se situe sur le boulevard Auguste Blanqui, à hauteur du carrefour de la rue Corvisart dont elle tire son nom.

Jean-Nicolas Corvisart, médecin français né en 1755 et mort en 1821, a été en particulier médecin de Napoléon 1er et de Joséphine, à partir de 1804. Couvert d’honneurs par l’Empereur, Corvisart sera également membre de l’Académie des Sciences en 1811 et de l’Académie de Médecine en 1820.

Sur le quai de droite se trouve le bureau du Chef de Station, sanglé dans son impeccable uniforme et coiffé de sa casquette blanche, c'est un personnage fort important à l’époque, puisque le Règlement Général d’Exploitation de la Compagnie du Métropolitain de Paris (adopté le 14 novembre 1904) stipulait, dans son article 21 : « Toutes les dispositions relatives à la formation et au départ des trains, sont prises par le Chef de Gare, ou sous sa responsabilité. Dans toutes les gares ou stations le Chef de Service de la gare ou de la station a autorité sur tous les agents, même sur ceux des trains ».

> Liste des cartes de la station Corvisart

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Marcadet

Message par dominique1594 »

Image
Marcadet-Poissonniers (Station) 2 DC 107

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 4 - Guimard - Station Marcadet-Poissonniers


Paris - L'Eglise Saint-Paul et la station du Métro "Marcadet", Boulevard Barbès (XVIII° arrt)
(F. F. Paris N° 490bis)


Station Marcadet

J'ai découvert cette carte sur le site de ventes bien connu, quelques jours seulement après avoir mené une enquête pour identifier la carte "Station de métro boulevard Barbès" de notre ami Bastille.

Cette carte a voyagé à découvert en 1912, postée Boulevard Richard-Lenoir à destination de Menin en Belgique. On a, malheureusement et maladroitement, décollé les timbres, d'où les traces.

La station Marcadet a été présentée avec la carte de Bastille. On peut ajouter que le nom "Marcadet" viendrait d'un lieu-dit "La Mercade" ou "La Marcadé". Sur un plan de Métro de 1905, la station est d'ailleurs orthographiée "Mercadet".

L'Eglise évangélique Saint-Paul a été construite entre novembre 1896 et novembre 1897 par l'architecte, d'origine protestante, Auguste Rey (1864-1934).

Enfin, la station Marcadet est située dans le quartier de "La Goutte d'Or" 71ème quartier de Paris, qui, avant 1860 était rattaché à la commune de "La Chapelle".

> Liste des cartes de la station Marcadet-Poissonniers

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Marbeuf

Message par dominique1594 »

Image
Marbeuf (Station) 1 COP

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 1 - Ligne 9 - Guimard - Cassien-Bernard - Avenue des Champs-Elysées - Station - Marbeuf - Franklin D. Roosevelt

PARIS - Avenue des Champs-Elysées. Passage souterrain. Métro Station Marbeuf (ND Phot N° 1505)

Cette carte, d'une grande rareté, a été mise en vente sur D* il y a quelques jours. J'ai bien sûr enchéri, mais j'ai abandonné à 60€. La carte a finalement été vendue à 63 mais je pense que l'acheteur était prêt à aller beaucoup plus haut. Je me contenterai donc d'une copie (d'une qualité médiocre, hélas!).

10/11/2014 : Ma copie de basse qualité cède la place à un scan parfait de Bernard (Vaugirard12) ! Merci Bernard !

Cette carte est interessante, car elle montre l'entourage de pierre type Cassien-Bernard, qui a remplacé en 1934 ou 37 l'entourage Guimard que l'on peut voir sur la carte postée dans le sujet "Hector Guimard Architecte éditeur".

10/11/2014 : Un correspondant observateur et perspicace : ami_pierre, me fait remarquer un anachronisme dans ce post. L'oblitération du timbre porte la date de 1912, et donc il ne peut être question d'un entourage posé en 1934 ou 1937 ! En réalité, l'entourage Guimard a été déposé et remplacé par le modèle Cassien-Bernard en 1908, et j'ai confondu en rédigeant ce texte Champs-Élysées Clemenceau avec Rond-Point des Champs-Élysées !
Dont acte, et merci à ami_pierre.


En outre, elle présente quelquechose d'unique dans les stations du métro : il s'agit du mât porte-enseigne qui se dresse au milieu de la balustrade du fond de l'entourage. Il est tout-à-fait impossible de lire les inscriptions qui y figurent, et cela est fort dommage car le mât existe toujours, mais ne comporte qu'une inscription "Métro" en très grands caractères. On peut penser, en référence à d'autres cas, qu'il y avait une inscription "passage souterrain" (d'où la légende de la carte) et sans doute "Métro" ou "Métropolitain".

> Liste des cartes de la station Franklin D. Roosevelt (Ex-Marbeuf) (Station)

dominique1594

Re: Métropolitain - Métro Paris

Message par dominique1594 »

Image
Nation (Station) 4 DC 109

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 1 - Ligne 2 - Ligne 6 - Ligne 9 - Edicule Guimard - Station Nation

La sortie du Métro et la Place de la Nation (L. L. N°1668)

Sur la Place de la Nation, un entourage Guimard à cartouches et fond carré. La Place de la Nation a été une véritable vitrine des oeuvres d'Hector Guimard puisque l'on a pu y trouver :
- 2 entourages à cartouches à fond carré
- 1 entourage à écussons à fond carré
- 2 édicules type B
Les entourages à cartouches sont tous à fond carré, sauf ... Place de la Nation où il existe une bouche d'aération (ouverture dans le plafond de la station débouchant à l'air libre) que l'on nomme aussi "Puits de lumière". Ce puits de lumière est intégralement entouré de cartouches qui sont arrondis sur les petits côtés. Cela tend à prouver que Guimard avait songé à réaliser des entourages à cartouches à fond rond.

Je ne possède pas de carte représentant ce puits de lumière, mais une photo récente, extraite du remarquable site "SYMBIOZ" consacré aux transports parisiens, est disponible dans la rubrique des "petits plus".

https://www.cparama.com/forum/metropolit ... t1495.html

> Liste des cartes de la station Nation

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Nation

Message par dominique1594 »

Image
Nation (Station) 5 DC 110

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 1 - Ligne 2 - Ligne 6 - Ligne 9 - Edicule Guimard - Station Nation

Station du Métropolitain (XII° arrt) - Place de la Nation (Tout Paris N° 266)

Une autre carte de la Place de la Nation sur laquelle on peut voir les deux édicules Guimard. Le second est visible au fond de la Place, à gauche du kiosque à musique.

> Liste des cartes de la station Nation

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Petits Ménages

Message par dominique1594 »

Image
Petits Ménages (Station) 1 DC 111

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 12 - Nord-Sud - Issy-les-Moulineaux - Station Petits Ménages - Corentin Celton


ISSY-les-MOULINEAUX - Place Voltaire et Maison de Retraite des Ménages (A.C. 6)

Au début des années 30, le Métropolitain, institution "parisienne" s'il en fut, va connaître une grande révolution. Devant l'accroissement de la population de la proche banlieue, la nécessité de transporter, matin et soir, une population laborieuse qui travaille à Paris, mais ne peut plus y vivre, et devant l'incapacité des transports de surface à répondre à la demande, le Métro va sortir de Paris, et franchir l'enceinte de Thiers, ou ce qu'il en reste à cette époque.

Dans le même temps, la CMP va absorber le Nord-Sud, et c'est donc maintenant une seule Compagnie qui gère l'ensemble du réseau, y compris les lignes A et B du Nord-Sud qui vont dès lors devenir les lignes 12 et 13 du réseau unique.

Parmi les prolongements en banlieue des lignes urbaines, figure le tronçon Porte de Versailles - Mairie d'Issy de l'ex-ligne A, qui sera ouvert au public le 24 mars 1934. Une station intermédiaire entre Porte de Versailles et Mairie d'Issy est créée et va prendre le nom de "Petits Ménages". Quelques mots à ce sujet.
En 1544, est fondé à Paris, rue de Sèvres, un Hopital/Hospice destiné à recevoir, entre autres pensionnaires, des personnes âgées en couple, et de ce fait prend le nom de "Petits Ménages".

En 1863, cet établissement est transféré à Issy-les-Moulineaux, tout en gardant son nom. C'est donc tout naturellement que la station de Métro dont l'entrée est juste devant le bâtiment va prendre elle aussi le nom de Petits Ménages.

Pour l'anecdote, le terrain laissé vacant rue de Sèvres par le départ de l'hospice, va être récupéré par Alexandre Boucicaut qui va y édifier les magasins "Au Bon Marché".

Enfin, la station de métro Petits Ménages a reçu en septembre 1945 le nom de Corentin Celton, ainsi d'ailleurs que l'établissement hospitalier, en mémoire de ce Résistant fusillé par les Allemands au Mont Valérien peu de temps auparavant.

> Liste des cartes de la station Corentin-Celton (Ex-Petits-Ménages)

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Mairie d'Issy

Message par dominique1594 »

Image

ISSY-les-MOULINEAUX - La Mairie (A. C. N° 7)

Terminus sud de la ligne 12 (Ex A du Nord-Sud) la station Mairie d'Issy, ouverte en même temps que la station Petits Ménages qui fait l'objet de la carte précédente, est pourvu du même type d'entourage en fer "forgé". Nous sommes dans les années 30, et Guimard est tout-à-fait oublié !
La mode est à la simplicité sobre sans aucun souci d'esthétique. Laissons la parole à Edouard Nicolas, Ingénieur Chef de Division à la Direction des Travaux neufs de la RATP, qui écrit, en 1951, dans son ouvrage "Les Accès aux Stations du Chemin de Fer Métropolitain de Paris" :
Les entourages d'un style trop fantaisiste (sic..) marquent une époque qui peut n'avoir qu'une durée éphémère et sont sujets à critiques après quelques années d'existence. On doit donc en abandonner le type pour en établir un autre plus au goût du jour; dans ces conditions, il semblait raisonnable, pour éviter tout bariolage, de réaliser un type simple qui, par sa sobriété même, ne pouvait choquer, quel que soit le style en faveur.
Dont acte !

A noter, sur le fond de l'entourage, le plan lumineux, avec le nom de la station, également produit des années 30, qui devait, selon la CMP, participer à la signalisation à distance de l'accès.

> Liste des cartes de la station Mairie d'Issy

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Place Monge

Message par dominique1594 »

Image
Place Monge (Station) 1 DC 113

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 7 - Ligne 10 - Station Place Monge - Arènes de Lutèce


Paris (V° Arrt) - La Place Monge (F. F. sans numéro)

Station Place Monge

La Place Monge, située dans le 5ème arrondissement de Paris, quartier du Jardin des Plantes, doit son nom à Gaspard Monge ((1746-1818), mathématicien émérite, auteur de nombreux travaux dans divers domaines de cette science. Fortement impliqué politiquement lors de la Révolution, il est également à l’origine de la création de l’Ecole Polytechnique. C’est l’un des 72 savants dont les noms sont gravés sur la Tour Eiffel.

La station Place Monge a eu un destin assez particulier. Elle est ouverte le 15 février 1930, à l’occasion de la mise en service du tronçon Odéon – Place d’Italie de la ligne 10, grâce à une liaison entre Maubert-Mutualité et Place Monge (c’est l’un des nombreux raccordements existant entre les diverses lignes du métro). Le 26 avril 1931, la ligne 7, qui a franchi la Seine, est ouverte de Pont de Sully (aujourd’hui Sully-Morland) à Porte d’Ivry. Du coup, la station Place Monge n’est plus sur la ligne 10 qui sera prolongée jusqu’à la gare d’Austerlitz, mais sur la ligne 7, et la liaison Maubert-Mutualité – Place Monge redevient un simple raccordement de service.

La carte présentée montre, sur la Place Monge, un édicule très particulier, destiné à assurer une « couverture » au débouché des escaliers mécaniques reliant la station à la voie publique. J’ignore quel architecte a conçu ce bâtiment. Un autre bâtiment du même type existait à Nation. Il a été déposé en 1972 pour des raisons que la RATP exposait en ces termes :
« Afin d’améliorer l’aménagement architectural de la Place de la Nation, la Régie a été incitée à harmoniser ses installations extérieures, en supprimant l’édicule des escaliers mécaniques de la ligne 9 et en remplaçant ces appareils, d’un type ancien, par des appareils modernes. L’entourage des escaliers de la ligne 9, entrée et sortie, a été établi suivant le modèle adopté pour les accès de la ligne régionale, en pierre massive avec une décoration géométrique en relief ».
(Bulletin d’information et de documentation de la RATP. Numéro 1 - janvier/février 1973)
A une date que j’ignore, mais sans aucun doute pour les mêmes raisons, l’édicule de la Place Monge a été déposé et remplacé par le même type d’entourage qu’à la station Nation.

Autre caractéristique de la station Place Monge : un second accès (secondaire) se situe sous les arènes de Lutèce. Cet accès comporte des arcades de pierre et des motifs en fer forgé destinés à permettre son intégration discrète dans l’architecture du square attenant. J’ignore à quelle date a été réalisée cette entrée secondaire, et s’il existe une CPA la représentant !

> Liste des cartes de la station Place Monge

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Oberkampf

Message par dominique1594 »

Image
Oberkampf (Station) 1 DC 114

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 5 - Ligne 9 - Guimard - Station Oberkampf


Boulevard Voltaire et rue de Malte (XI°) - Le Métropolitain - Station Oberkampf (C. P. N° 804)

Station Oberkampf

Voilà une jolie carte qui donne envie d’aller boire un verre au rendez-vous du Métro avec l’une ou l’autre de ces charmantes personnes ….

Un bel entourage Guimard, large à quatre écussons et fond carré pour cette station Oberkampf, ouverte un peu plus tard (15 janvier 1907) que le tronçon Lancry – Gare du Nord de la ligne 5 sur lequel elle se trouve, qui avait été mis en service le 15 novembre 1907. Il est vrai que le tracé de cette ligne 5 a été quelque peu « chahuté » au fil des années et des changements d’exploitation.

Beaucoup plus tard, le 10 décembre 1933, c’est la ligne 9 qui passe à Oberkampf, grâce à la mise en service du tronçon Richelieu-Drouot – Porte de Montreuil.

La station tient son nom de la rue Oberkampf, qui passe à proximité, ainsi nommée en hommage à Christophe-Philippe Oberkampf (1738-1815) fondateur de la première manufacture de toiles imprimées, implantée à Jouy-en-Josas (Yvelines), qui fabriqua ce qui devait par la suite être célèbre sous le nom de « Toile de Jouy ».

> Liste des cartes de la station Oberkampf

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Traversée du Canal St-Martin

Message par dominique1594 »

Image
La Villette (Rond-Point de) 4 DC 117

Métropolitain - Métro Paris - Aérien - Ligne 2 - La Villette - Rond-Point - Rotonde

PARIS - Aqueduc du Métropolitain et Canal Saint-Martin à La Villette (Editeur inconnu - N° 409)

La ligne 2, aérienne, du Métro traverse le Canal Saint-Martin à La Villette. Dans son ouvrage " Les Chemins de Fer urbains de Paris ", Louis Biette décrit les travées qui supportent les voies dans les parties aériennes du réseau. Il s'agit d'une suite de travées, indépendantes, de portée variable bien qu'une longueur de 22m50 soit considérée comme standard. Cette longueur est adaptée, comme c'est le cas sur cette carte, aux rues à traverser.

Ces travées sont formées de deux poutres à treillis en " N " qui supportent le tablier à leur partie inférieure. Quelques renforts contribuent à la stabilité et à la solidité de l'ensemble. Ces poutres prennent appui sur des colonnes en fonte, ou dans les cas difficiles sur des massifs de maçonnerie. La hauteur libre sous les poutres est de 5m20 aux traversées de rue, " hauteur suffisante pour le passage des plus hauts chargements qui circulent dans Paris ".

Pour l'anecdote, ces " plus hauts chargements " sont les tramways et omnibus à impériale !

Enfin, si l'on en juge par le texte écrit par l'expéditeur de la carte, les " arnaques " existaient déjà à cette époque !

> Liste des cartes du Rond-Point de la Villette

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Boulevard de la Chapelle

Message par dominique1594 »

Image
La Chapelle (Boulevard de) 1 DC 139

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 2 - Aérien - Boulevard de la Chapelle


PARIS - Le Métropolitain Boulevard de la Chapelle (C. M. N° illisible)

La partie aérienne de la ligne 2, si elle est située sur la plus grande partie de son parcours au-dessus du terre-plein central des " anciens boulevards extérieurs» , n’en a pas moins à franchir plusieurs « obstacles » pour lesquels la longueur standard de 22m des travées est notoirement insuffisante.

Ainsi, une travée de près de 36m est nécessaire pour franchir le boulevard Barbès, tandis que plus de 43m sont requis pour traverser la rue d’Aubervilliers. Mais le vrai problème, c’est le franchissement des voies de la Gare de l’Est, et plus encore celui des voies de la Gare du Nord.

La quasi impossibilité de placer des supports au milieu des voies va contraindre les ingénieurs à utiliser des travées imposantes de plus de 75 mètres de portée, une pour les voies de la Gare de l’Est, que l’on voit sur la carte présentée, et deux pour les voies de la Gare du Nord. Ces travées prennent appui sur de forts massifs en maçonnerie semblables à ceux qui marquent l'entrée des stations aériennes.

Pour ces travées de grande longueur, les poutres de rive sont doublées, et de plus, réunies par un " croisillonage " à la partie supérieure qui passe largement au-dessus du métro, du fait de la hauteur même de ces poutres de rive.

> Liste des cartes du Boulevard de la Chapelle

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Falguière

Message par dominique1594 »

Image
Falguière (Station) 1 DC 136

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 12 - Nord-Sud - Station Falguière - Rue de Vaugirard


Tout PARIS (XV°) - Carrefour des rues du Cherche-Midi et de Vaugirard ( F. F. N° 1586)

Station Falguière

Ouverte le 5 novembre 1910, dans le cadre de la mise en service du tronçon Porte de Versailles – Notre-Dame-de-Lorette de la ligne A du Nord-Sud, la station tient son nom de la rue Falguière, toute proche, ainsi nommée en hommage au sculpteur Jean-Alexandre Falguière, né à Toulouse en 1831 et mort à Paris en 1900.

On lui doit, entre autres, la statue l’Asie, l’une des six statues figurant les six continents (cherchez l’erreur !) dressées sur le parvis du Musée d’Orsay.

Comme pour la CMP, le réseau du Nord-Sud est établi à faible profondeur et suit donc les voies publiques. De ce fait, la construction des stations devient difficile dans les rues étroites, telles que la rue de Vaugirard sous laquelle est établie la station Falguière.

La station a été construite à ciel ouvert, en utilisant largement le béton armé qui permet des épaisseurs beaucoup plus faibles que la maçonnerie traditionnelle pour une même résistance. Les ingénieurs ont pu, grâce à l ‘emploi de ce matériau, loger la station dans les 14 mètres de largeur de la rue de Vaugirard, tout en lui gardant les dimensions intérieures normales.

> Liste des cartes de la station Falguière

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Saint-Paul

Message par dominique1594 »

Image
Saint-Paul (Station) 1 DC 128

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 1 - Edicule Guimard - Station Saint-Paul - Rue de Rivoli - Saint-Antoine

PARIS – Place des Juifs et Pointe Rivoli (C. L. C. N° 444)

Station Saint-Paul

Ouverte seulement le 6 août 1900, comme Châtelet, c’est-à-dire 3 semaines après la mise en service de la ligne 1, la station, située à
la « pointe Rivoli », là où commence la rue Saint-Antoine, tient son nom de l’église Saint-Paul toute proche.

Elle ne dispose que d’un seul accès, doté par Guimard d’un édicule modèle A. Dérivé de l’édicule à claire-voie de la station Hôtel-de-Ville, qui en constitue en quelque sorte un « prototype », le premier projet d’édicule A présenté par Guimard en février 1900 est repoussé par les autorités. Il modifie donc son dessin qui est finalement adopté en août 1900. Du fait de cette adoption tardive, seuls deux édicules de ce type seront construits : l’un à Saint-Paul, dont on voit une partie sur la carte présentée, et l’autre à Reuilly-Diderot.

Deux différences essentielles par rapport à l’édicule B : le toit, classique, à double pente, et le fond carré. En outre, un blason aux armes de la Ville de Paris orne le fronton de ces édicules somme toute beaucoup plus classiques que le modèle B, mais quand même très « guimardiens ».

> Liste des cartes de la station Saint-Paul

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Gare Saint-Lazare

Message par dominique1594 »

Image
Saint-lazare (Station) 3 DC 130

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 3 - Ligne 12 - Ligne 13 - Guimard - Nord-Sud - Station Saint-Lazare


PARIS - Gare Saint-Lazare et rue de Rome (Editeur inconnu - Sans N°)

Station Saint-Lazare

C’est en 1837 que commence la vie de la Gare, avec l’ouverture du « Chemin de Fer de Paris à Saint-Germain ».

D’abord construite en bois, sur la place de l’Europe, elle est remplacée quatre ans plus tard, en 1841, par un bâtiment en maçonnerie, construit à cheval sur les voies, juste devant l’entrée du tunnel de l’Europe.

Entre 1842 et 1853 sera construit l’embryon de la gare actuelle, rue Saint-Lazare, qui lui donne son nom. Agrandie d’abord en 1867, puis entre 1885 et 1889, la gare prend alors sa structure actuelle.

Dans les années 70, la fréquentation très importante de la gare va chuter au fur et à mesure de la mise en service des liaisons du RER vers Saint-Germain, d’abord, puis vers Cergy-Pontoise.

Actuellement en rénovation et modernisation, ainsi que les Cours de Rome et du Havre qui lui font face, la gare va sans doute changer encore de visage.
Signalons enfin que la gare a fait l’objet de plusieurs toiles de Claude Monet.

A l’extrême gauche de la carte présentée, on peut voir l’entrée secondaire du métro (déjà présentée dans cette série noyée par les inondations de 1910) avec ses grilles singulières, assorties aux grilles de la gare, et son curieux panneau « Métropolitain » analogue à celui de la station Bourse.

> Liste des cartes de la station Saint-Lazare

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Porte de Vincennes

Message par dominique1594 »

Image
Porte de Vincennes (Station) 1 DC 132

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 1 - Guimard - Edicule - Station Porte de Vincennes

TOUT PARIS – Le Cours de Vincennes et Sortie du Métro (XII° arrt) (F. F. N° 266bis)

Station Porte de Vincennes

Cette carte montre l’un des deux édicules Guimard type B qui se trouvaient à la Porte de Vincennes, le cliché est pris en direction de la Place de la Nation. Cet édicule est implanté du côté des numéros pairs et son entrée est orientée vers le Boulevard Soult.
L’édicule de la carte, compte tenu de la légende, est vraisemblablement l’édicule de sortie de la station d’arrivée.
Cet édicule sera déposé en 1911, pour être remplacé par un entourage Guimard à cartouches qui disparaîtra à son tour en 1933.
Station terminus de la ligne 1 lors de son ouverture le 19 juillet 1900, Porte de Vincennes comportait une boucle pour le retournement des trains, sous le cours de Vincennes, et donc tout comme à Porte Maillot, une station d’arrivée et une station de départ. Les rames suivaient la boucle de retournement pour repartir en direction de Maillot, ce qui évitait toute manoeuvre.
On peut voir sur ce cliché des voies de tramways qui traversent le terre-plein. Relais du Métro, ces tramways permettaient aux usagers de gagner le Bois de Vincennes ou les bords de Marne à Nogent.

En 1934, à l’occasion du prolongement de la ligne jusqu’à Château de Vincennes, la station subira d’importants travaux, la boucle étant partiellement conservée.

> Liste des cartes de la station Porte de Vincennes

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Etoile

Message par dominique1594 »

Image
Etoile (Station) 2 DC 119

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 1 - Ligne 2 - Ligne 6 - Station Etoile - Charles de Gaulle - Pavillon Guimard

Scènes parisiennes - Quartier de l'Etoile - Marchande de violettes (ND Phot - N° 733)

Station Etoile

Un peu de poésie dans cette série parfois sévère !

En arrière-plan, l’un des deux pavillons construits par Guimard pour la station Etoile. Il s’agit du « Pavillon technique » bâti au-dessus de la sous-station électrique alimentant la ligne 1. Ces deux pièces remarquables de l’architecte, qui étaient situées de part et d’autre de l’avenue de Wagram, ont été déposées en 1926.

Le pavillon technique était légèrement plus petit que le pavillon « public » et comprenait une cheminée de ventilation de la sous-station électrique.

> Liste des cartes de la station Charles de Gaulle Étoile

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Montparnasse

Message par dominique1594 »

Image

PARIS - Le Boulevard Montparnasse (A. L. N° 66)

Station Montparnasse

Ce cliché du boulevard du Montparnasse montre une entrée secondaire Nord-Sud de la station.

C’est le 8 avril 1911 que la ligne A du Nord-Sud est mise en service entre Porte de Versailles et Notre-Dame-de-Lorette, en correspondance avec plusieurs lignes du réseau CMP, en particulier à Montparnasse avec la ligne 4.

La station sera plus tard regroupée avec Avenue du Maine (devenue entre temps Bienvenüe) pour donner la station actuelle Montparnasse-Bienvenüe au prix de correspondances très longues, malgré les trottoirs roulants.

Le boulevard du Montparnasse (c’est la dénomination officielle) « ouvert sur l’emplacement de la butte Montparnasse, ainsi nommée parce que les écoliers de l’Université s’y assemblaient pour y faire des lectures poétiques » nous dit la nomenclature des voies de Paris.

> Liste des cartes de la station Montparnasse-Bienvenüe (Ex-Montparnasse)

Avatar du membre
bastille91
Modérateur
Modérateur
Messages : 2314
Enregistré le : mar. 26 août 2008 22:20
Contact :

Métropolitain - Métro Paris - Station Saint-Michel

Message par bastille91 »

Image
1702 Paris. - Place Saint Michel,travaux du métropolitain ,intérieur du caisson
éditeur ND Phot
Dos séparé - non circulé

la station Saint-Michel
de la ligne 4, en construction, au niveau du sol, Place Saint-Michel. La traversée de la Seine par la ligne 4, commencée en août 2005, et terminée en décembre 1909, était la première effectuée par le Métropolitain, et a exigé de la part des ingénieurs, la mise en œuvre de techniques originales, dont certaines ont été reprises d'ailleurs ces dernières années pour les prolongements en grande banlieue des lignes existantes.

Les stations Saint-Michel et Cité, à proximité immédiate de la Seine, ne pouvaient être construites par les moyens habituels (creusement en souterrain) en raison des risques d'infiltration des eaux de la Seine dans le chantier. On a donc construit les deux stations à l'air libre, au niveau du sol. Chaque station comprenait 3 caissons métalliques : le caisson central (représenté sur ta carte) de 66m de long, et à ses extrémités, deux caissons à axe vertical et base elliptique de petit axe 18,5m et grand axe 26m, qui recevront les escaliers et ascenseurs d'accès.

Tout cet ensemble a été construit au-dessus de son emplacement définitif. Du béton fut coulé à l'intérieur de l'ossature (entre parois extérieure et intérieure de la charpente), le poids total de l'ensemble atteignant 11000 tonnes. Ensuite ?

C'est tout simple! On creuse sous la station, et .... elle s'enfonce dans le sol jusqu'à atteindre son emplacement définitif. A Saint-Michel, l'altitude (cote) du rail est 18,55m, alors que la voie publique est à 34,02m soit 15 mètres plus haut.

Les ouvriers travaillaient dans une "chambre" à la base de la structure. Ils étaient "ravitaillés" en air frais au moyen de pompes maintenant une certaine pression dans la chambre de travail, à la fois pour permettre aux ouvriers de respirer, et pour éviter les infiltrations d'eau.

Le plus remarquable dans tout cela, c'est que la même méthode fut employée pour mettre en place les caissons qui permettent au métro de franchir la Seine.
Les caissons, d'abord "coulés" de façon à reposer sur le lit de la Seine, furent ensuite "foncés" dans le fond même du fleuve, de sorte qu'aujourd'hui, entre Cité et Saint-Michel, on a , au-dessus de la tête, une bonne épaisseur de terre, puis l'eau de la Seine, et enfin l'air libre et les petits oiseaux.

Cette étape de la construction du métro de Paris est sans doute la plus exceptionnelle, et mérite qu'on s'y attarde.

Plus de renseignements sur cette étape de construction du métro

texte de Dominique1594

> Liste des cartes de la station Saint-Michel

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Reuilly

Message par dominique1594 »

Image
Reuilly (Station) 1 DC 122

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 1 - Guimard edicule - Station Reuilly - Diderot - Caserne Chaligny

PARIS (12°) – Caserne des Sapeurs-Pompiers, Rue de Chaligny et Bd. Diderot (J. H. n° 237)

Station Reuilly

La station Reuilly (Rue de Reuilly à l’époque) est l’une des stations ouvertes postérieurement à la mise en service de la ligne 1, puisqu’elle n ‘est accessible au public que le 20 août 1900, soit plus d’un mois après l’essentiel des stations de la ligne.

Sur la carte (le cliché n’est pas fameux !) on voit à droite, l’un des deux seuls édicules Guimard de type A, c’est-à-dire avec toiture à deux pentes et fond carré. Cet édicule sera détruit en 1928 (0u 1931 ?).

En 1931, la station va devenir « Reuilly-Diderot », ce qui est assez logique puisque 3 de ses 4 accès se trouvent au carrefour de la rue de Reuilly et du boulevard Diderot, c’est-à-dire à l’extrémité de la station côté Vincennes.

Par contre, à l’autre extrémité (côté Maillot), se trouve l’accès représenté sur la carte, face au 90 boulevard Diderot, à proximité immédiate du carrefour avec la rue de Chaligny, et en face de la célèbre caserne des pompiers.
Pour l’anecdote, cette caserne de pompiers a été construite par l’architecte ROUSSI et décorée par le sculpteur ROTY ( ! ….) de 1883 à 1885.

A noter que la dénomination officielle est « rue Chaligny », ainsi nommée en hommage à une famille de fondeurs lorrains (XVI ° et XVII ° siècle), Nancy ayant, quant à elle une « rue des Chaligny ».

> Liste des cartes de la station Reuilly-Diderot

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Abbesses

Message par dominique1594 »

Image
Abbesses (Station) 1 DC 144

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 12 - Nord-Sud - station Abbesses


L'Eglise Saint-Jean l'Evangéliste et l'entrée du Métro - Place des Abbesses
(N° 637 - COMBIER IMP. MACON (S. -et - L.) " C. I. M. ")


Station Abbesses

Tout d’abord, je me dois de signaler deux « entorses » aux bons usages de CPArama :

- je ne possède pas cette carte, qui a été vendue sur D*, dont j’ai remporté l’enchère, que j’ai payée au vendeur et …. qui n’est jamais arrivée dans ma boîte à lettres. Donc, contrairement à mon habitude, c’est une copie que je poste.
(Je précise qu'à la même période, une autre carte achetée à un autre vendeur a eu le même destin, ce qui exclut toute mauvaise foi de l'un et de l'autre.)

Correctif, en date du 07/01/2010 : Je viens de recevoir la carte en question, qui a donc mis à peine plus de deux mois pour me parvenir.
En conséquence, l'image ci-dessus n'est plus une copie prise su D*, mais le scan d'une carte en ma possession.


- cette carte n’est pas une CPA, et le cliché a du être réalisé dans les années 50 ou 60 (Voir le « Solex ») c’est-à-dire bien après la fusion CMP/Nord-Sud.

Néanmoins, elle est intéressante, car elle montre la station avant que l’on y ait installé l’entourage Guimard couvert en provenance de la station Hôtel-de-Ville en 1974. Ce déplacement est considéré par beaucoup comme une « hérésie » car la station Abbesses se trouve sur la ligne 12, ex ligne A du Nord-Sud, et Guimard n’a jamais travaillé pour le Nord-Sud. Mais bon, c’est quand même un accès Guimard (d’un modèle unique de surcroît) qui a été sauvé !

La carte montre en fait, comme pour bon nombre d’autres stations de l’ex-Nord-Sud une sorte de « Patchwork » puisque le panneau « Métropolitain » est typiquement CMP/RATP alors que son système d’accrochage est quant à lui caractéristique du Nord-Sud. Les grilles de l’entourage sont de type RATP contrairement aux entourages Nord-Sud à fer forgé et potelets recouverts de céramique.

La station est l’une des plus profondes du réseau (plus de 35m de profondeur) et a reçu (tout comme Lamarck-Caulaincourt) une construction renforcée par rapport aux autres stations Nord-Sud, ceci en raison de la nature du sous-sol, véritable « gruyère » à cause des carrières de gypse que l’on y a exploitées pendant de nombreuses années.

La station doit son nom à la Place des Abbesses sur laquelle elle débouche, elle-même ainsi nommée en référence aux Abbesses de l’Abbaye de Montmartre, fondée par Louis VI Le Gros en 1155 (d’après la nomenclature des voies de Paris, mais d’autres sources avancent la date de 1134).

La station Abbesses fut ouverte le 31 octobre 1912, dans le cadre de la mise en service du tronçon Pigalle – Jules Joffrin de la ligne A du Nord-Sud, soit plus de 18 mois après le reste de la ligne, en raison des difficultés de construction évoquées plus haut.

Pour terminer, on peut signaler l’Eglise qui se trouve au second plan sur la carte. Construite entre 1894 et 1904 par l’architecte Anatole de Baudot (disciple de Viollet-le-Duc), l’Eglise Saint-Jean l’Evangéliste combine le ciment armé et la céramique dans un ensemble qui ne manque pas de cachet.

> Liste des cartes de la station Abbesses

Répondre

Retourner vers « 75 - Paris »