Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Ce forum est destiné à accueillir les commentaires, réflexions... relatifs à des cartes de la Galerie de cartes postales de CPArama (La Collection).
Règles du forum
Pensez à mettre le lien vers le sujet ou la carte qui a motivé votre message.
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Nice, le 6 avril 1902: " Ma chère Berthe... de bons baisers à toi ainsi qu'à mon oncle et à ma tante". Le 6 avril Marcel Delacroix écrit une deuxième carte à Berthe avec les jardins de Nice et le Casino Municipale (Carte 18) avec salutations pour les oncles. La seule chose sûre est que le père de Berthe n'est pas le frère de son père, les noms de famille Delacroix et Bégonnet ne coïncident pas. Mais l'oncle pourrait être le frère de sa mère ou sa tante pourrait être la sœur de la mère mais aussi du père. Pas facile à établir jusqu'ici.
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Nice, le 11 janvier 1902: un certain C. Duplay écrit au pharmacien Louis Bégonnet pour lui communiquer l'envoi d'un colis avec des fruits. Le terme pharmacie désigne également une officine, soit un lieu destiné à l'entreposage et à la dispensation de médicament. Ce lieu est sous la responsabilité d'un pharmacien, dans ce cas Louis Bégonnet, qui peut y fabriquer des préparations magistrales ordonnées par un médecin pour un patient donné. Au début du XXe siècle, il n'y avait qu'une douzaine de molécules chimiques avec une centaine de produits naturels alors qu'au début du XXIe siècle, nous avons plusieurs centaines de molécules chimiques. C. Duplay est-il donc un fournisseur? La carte (Carte 19) montre la Promenade des Angalis et la Jetée.
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Nice, le 23 juillet 1902: une nouvelle carte de C. Duplay avec une vue générale de la ville et les indications surlignées en rouge des lieux stratégiques (Carte 20). Entre eux, il montre aussi sa maison ("mon gré"): "Cher Louis (Bégonnet évidemment) je me tiens à ta disposition". Il fait référence à son rôle de fournisseur de la pharmacie de Montbrison.
Classement : 5.26%
Avatar du membre
JeanMarc
500+
500+
Messages : 2823
Enregistré le : sam. 21 déc. 2013 06:28
Localisation : Paris 19ème

Le mystérieux C. Duplay est en fait... une femme.
Il s’agit de Jeanne-Agnès Clémence Bégonnet, née le 7 novembre 1860 à Montbrison, mariée avec Jacques Auguste Duplay le le 17 mars 1886 à Montbrison ; Louis Bégonnet, son frère, pharmacien, est témoin lors de ce mariage ; Duplay habite à Nice lors des épousailles.
En outre, Jeanne-Agnès Clémence Bégonnet, comme on le voit sur l’extrait de mariage, signe du seul prénom de Clémence.
Cordt
Jean-Marc
Extrait mariage Jacques Auguste Duplay avec Clémence Bégonnet (soeur de Louis Bégonnet) 1886.jpg
Extrait mariage Jacques Auguste Duplay avec Clémence Bégonnet (soeur de Louis Bégonnet) 1886.jpg (178.12 Kio) Vu 1480 fois
Classement : 10.53%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Nice, le 12 mai 1901: je dois remercier Jean Marc, Clémence Bégonnet est donc la sœur du pharmacien Louis Bégonnet et après le mariage elle habite a Nice avec son mari Jacques Duplay. Mais à Nice se trouve aussi la famille Delacroix et Marcel est le cousin de Berthe Bègonnet. Il y a alors un lien de parenté entre ces deux familles qui se connaissaient certainement dans les premières années du nouveau siècle. En fait, Clémence écrit une carte à Berthe Bégonnet (Carte 21) en disant: " Jai été très occupée avec le mariage de ta cousine". Cette cousine est peut-être la sœur de Marcel Delacroix. Clémence ajoute: "Ton oncle et Marcel se joignent à moi pour t'embrasser bien tendrement". L'oncle en question est évidemment l’ingénieur Édouard Delacroix.
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Nice, le 25 septembre 1903: mais Auguste Plasson se trouve lui aussi à Nice, peut-être pour rendre visite aux amis de la famille Bégonnet ou peut-être pour travailler. Il envoie trois cartes le même jour à sa soeur Amélie. La première carte (Carte 22) montre la grotte et les nouveaux jardins.
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Cannes, le 25 septembre 1903: Auguste se déplace à Cannes et le le même jour écrit une deuxième carte à sa soeur Amélie avec la Tour de la cathédrale (Carte 23) et une troisième avec l'Ile de Saint-Honorat (Carta 24).
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Nice, le 9 février 1904: mais Berthe Bégonnet aussi se trouve à Nice en 1904 pour rendre visite à ses parents, les oncles et son cousin Marcel. Elle écrit une carte de la Promende du Midi (Carte 25) chez la pharmacie de son père et à Madame Denerolle en particulier avec les remerciements pour les nouvelles de la maison. Elle est peut-être en vacance avec toute la famille et Madame Denerolle gère la pharmacie en leur absence.

IMG_20200621_0013c.jpg
IMG_20200621_0013c.jpg (84.3 Kio) Vu 1403 fois
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Castelnaudary, le 8 mai 1903: Auguste Plasson se trouve près Castelnaudary, il écrit une carte à Amélie avec la Tour de Roquefort située sur l’extrémité occidentale de la Montagne Noire. L'endroit est magnifique, les vestiges du castrum de Roquefort surplombent majestueusement les gorges de la vallée du Sor et l’ancien gouffre de Malamort (Carte 26).
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Marseille, le 30 décembre 1903: Berthe a oublié son sac et après son départ Jeanne, une "amie sincère", lui écrit pour dire que Gustave est parti tout de suite avec son tricycle pour réjoindre Saint-Etienne et la maison de Monsieur Pichon. Mais Louis Bégonnet, son père, il était dejà parti. La carte montre le Château d'If (Carte 27). Ici à suivre une photo de la place des combattants à Montbrison, aisément reconnaissable avec l'œuvre du sculpteur lyonnais Louis Prost, inaugurée en 1922, avec en arrière-plan la pharmacie qui était alors la propriété de Louis Bégonnet.

3351991.jpeg
3351991.jpeg (14.92 Kio) Vu 1351 fois
Classement : 10.53%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Rodez, le 5 mai 1901: Auguste Plasson se trouve à Rodez, il écrit à Amélie: "Pays assez triste pour s'y trouver un dimanche. Adresse pour de suite poste restante Lodère". Il est évidemment en voyage pour le travail et il attend des colis avec la merchandise. La carte "effet nuage" montre Boulevard Gally (Carte 28).
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Rodez, le 5 mai 1901: Auguste écrit une deuxième carte à Amélie pour lui dire que "il rentrera probablement samedi pour repartir lundi à Paris". Auguste se trouve évidemment en voyage pour vendre les chaussures aux marchés. La carte montre la cathédrale de Rodez (Carte 29).
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Caen, le 2 décembre 1901: Auguste Plasson se trouve à Caen maintenant et il écrit à Amélie "tu commences à m'ennuyer avec tes cartes, je n'y ai guère la tête en ce moment". Evidemment la collectionneuse Amélie insiste un peu trop sur les demandes de cartes postales! La carte montre l'abside de l'église Saint-Pierre (Carte 30).
Classement : 10.53%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Caen, le 2 décembre 1901: Auguste Plasson se trouve encore à Caen, il va partir destination Paris et après Cherbourg. Il est fatigué après cinq mois de route. Évidemment les déplacements d'une ville à l'autre pour les marchés étaient très compliqués et difficiles. Il écrit une deuxième carte "effet nuage" à Amélie avec la Tour Guillaume Le Roy (Carte 31).
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Caen, le 26 août 1902: mais aussi Marcel (Duplay? Delacroix? Il reste à vérifier) se trouve à Caen. Il écrit une carte à sa cousine, la collectionneuse Berthe Bégonnet: "Ma chère Berthe, nous visitons Caen, je t'adresse une des vues les plus intéressantes". La vue est cela de la Tour des Gens d'Armes (Carte 32).
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Bayeux, le 29 août 1902: si Marcel se trouve à Caen, Auguste Plasson les mêmes jours est à Bayeux et il écrit à Amélie que "la chaleur depuis trois Jours devient fatigante". La carte, très belle, montre la Maison du Gouverneur (Carte 33). Amélie vient d'avoir 22 ans, voici son arbre généalogique.

amelieplasson2.JPG
amelieplasson2.JPG (100.76 Kio) Vu 1143 fois
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Bourges, le 12 octobre 1903: un certain F. Meunier, qui habite à Belleville (Rhône) Rue de Maçon, écrit une carte à Amélie Plasson avec la Cathédrale de Bourges (Carte 34).
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Chaumont, le 22 août 1903: L. Moullaux, un ami de la famille Plasson, a écrit une carte "effet nuage" à Amélie avec une belle vue du château de Chaumont (Carte 35).
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Romans, octobre 1903: Auguste Plasson se trouve à Valence et monsieur L. Moullaux lui écrit "vous nous ferez grand plaisir de venir déjeuner à la maison dimanche matin". La carte, qui montre le pont de Romans (Carte 36), est adressée à "Monsieur Plasson, Voyageur de Commerce": pour la première fois nous avons une indication précise sur son métier.
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1295
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Besançon, le 4 janvier 1902: Ch. Bazaille écrit une carte à Mademoiselle Plasson avec la Porte Noire, la Cathédrale Saint-Jean et l'Archevêché (Carte 37).
Classement : 5.26%
Répondre

Retourner vers « Les petits plus de la collection de CPA »