Page 13 sur 19

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Mer 29 Mai 2019 20:02
par agoronca
On arrive à parler de Boulevard des Italiens avec une carte envoyée le 26 décembre 1905 à monsieur Sonneville, teinturier. En 1914 le boulevard était traversé par plusieurs lignes d’autobus : AK, AC, E, L, en particulier (voir la carte de la CGO en bas). Tout au long du XIXe siècle, et jusqu'à la Grande Guerre de 1914-1918, le boulevard constitua le rendez-vous des élégantes et élégants parisiens ; Honoré de Balzac décrit comment l'arpenter avait la même élégance que Chateaubriand dans « Théorie de la démarche » (1833). Le texte à droite exprime l'inquiétude de M. Dethur : « Monsieur Sonneville, nous attendons toujours de vos nouvelles, nous avons peur de vous croire malade ». La carte est numérotée 5, en bas à gauche on dit « importé » mais il n’y a aucune indication sur l’éditeur (Cyril, qu’en pensez vous?).

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Jeu 30 Mai 2019 11:30
par Cyril
Là j'en sais rien...

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Jeu 30 Mai 2019 14:14
par RIGOUARD
Et au verso de la carte, aucuns indications ?

Jean-Pierre

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Jeu 30 Mai 2019 19:43
par agoronca
RIGOUARD a écrit:Et au verso de la carte, aucuns indications ? Jean-Pierre


Aucune indication au verso de la carte (ici à suivre). En plus, la preoccupation de monsieur Dethur sur la santé de monsieur Sonneville avait peut-être quelque raison d’exister. Une publicité de l’époque (en bas) révèle que sa femme est restée veuve : « Madame Veuve Jules Lefebvre, 15, Rue Nationale – Teinturerie Lilloise Sonneville Frères - Teinture, nettoyages, remise à neuf de tout vêtements d’hommes et de dames sans rien démonter. Usine à vapeur à la Madeleine-Lez- Lille ».

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Ven 31 Mai 2019 23:09
par agoronca
Deuxième carte de Boulevard des Italiens, colorisée et publiée par B. J. C. (Etablissements Photo-colore, 109, rue Lafayette, Paris). Jeanne a envoyé la carte le 14 septembre 1904 à son amie Miss Clayson qui habite à Hammersmith. Sur le palais à gauche, au numéro 8 du boulevard, l’enseigne : "Peinture et Photographie d' Art" e après l’ « Ascenseur 21 ». Une autre photo (en bas) montre l’écriture complète de l’atelier de photographie d’Émile Tourtin qui a commencé l’activité en 1873.

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Sam 1 Juin 2019 20:12
par agoronca
Pas encore des autobus en Boulevard des Italiens mais seulement des omnibus à cheval : à droite celui qui marche direction Bastille. À gauche le bureau du Chicago Daily News et en haut la publicité des produits Maggi. En 1901, Julius Maggi devenu Jules Maggi, s'installe à Paris. Présent en France depuis 1897 à travers la compagnie Maggi et la société des boissons hygiéniques, il se lance dans une nouvelle aventure: celle du lait. A la demande du gouvernement français inquiet du taux de mortalité excessif des nourrissons à Paris, dû à la qualité défectueuse du lait, Jules Maggi crée, en 1903, la Laitière Maggi et fait de l'observation rigoureuse des conditions de l'hygiène, une règle d'or. Une action prophylactique qui lui vaut d'être promu en 1907 au grade d'Officier de la Légion d'Honneur. La carte a été envoyée par Claire le 4 août 1914 à Monsieur Fagothey de Saint Aubin. L’éditeur est inconnu.

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Dim 2 Juin 2019 20:19
par agoronca
Ligne H (Avenue de Clichy – Odéon, crée en 1907). Deux autobus Brillié-Schneider P2 traversent Boulevard des Italiens le 24 mars 1911. On peut comprendre la date en regardant avec attention la plaque du théâtre de la Renaissance qu’a en programmation pour la soirée la comédie en 4 actes « La gamine ». Tout à gauche la publicité du bureau de photographie d’Édouard Stebbing, était un photographe en activité à Paris déjà en 1870 et mort en 1915 ; pendant l’activité professionnelle il a fondé la « Société Professeur Stebbing & Cie » et il a crée un procédé nouveau pour les premières photographies en couleurs (en bas une carte envoyée en 1906). La carte 4602 a été publiée par ELD ( F. Le Deley, 127, Boulevard de Sébastopol, Paris).

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Lun 3 Juin 2019 21:38
par agoronca
À suivre la carte postée hier, dans laquelle les premiers Brillié-Schneider P2 roulent avec ses 6 mètres de longueur et 30 places de capacité (dont16 en bas et 14 sur l’impériale), voici une carte du spectacle « La Gamine », comédie en 4 actes de M.M. Pierre Veber et Henry de Gorsse : il s’agit de la soirée proposée par le théâtre de la Renaissance dans la plaque qui se trouve sur le trottoir à gauche de l’image. Reconstruire l’histoire des lignes des autobus signifie revivre les jours et les événements de l’époque. Le jour de la photo était le 24 mars 1911.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Mar 4 Juin 2019 21:29
par agoronca
Ligne S (Porte de Champerret – Place de la Contrescarpe, crée en 1912 : deux ans après, en 1914, la ligne est intégrée par la AF Porte de Champerret – Panthéon). Un autobus Schneider H roule sur Boulevard des Italiens. Sur le trottoir à gauche un panneau publicitaire du photographe Henri Manuel est bien visible: il est spécialisé dans les portraits des personnalités des mondes politiques et artistiques et en 1923, avec Jacques-André Boiffard et Man Ray, illustre la première édition de Nadja d'André Breton publié dans la collection blanche chez Gallimard. La carte numérotée 152 a été publiée par Cormault & Papeghin et envoyé en 1920 par Madeleine à Madame Dedion qui habite en rue du Sergent Bobillot à Vierzon.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Mer 5 Juin 2019 22:45
par agoronca
Carte colorisée et publiée par M.F. (je suppose Forcioly, éditeur à Lyon). Au même moment sur le boulevard des Italiens roulent un autobus Brilliè Schneider P2 et un omnibus à cheval. Les premières lignes reçoivent leur P2 le 30 juin 1907 et en une année cet autobus a conquis Paris et imposé également la généralisation du terme « autobus ».

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Jeu 6 Juin 2019 22:45
par agoronca
Trois autobus roulent sur Boulevard des Italiens : en premier plan un Schneider PB2 (ligne H, Avenue de Clichy – Odéon), derrière un Brillié-Schneider P2 (Ligne A, Gobelins – Notre Dame de Lorette), et enfin un autre P2 (Ligne H). Évidemment deux différents types d’autobus roulaient sur la même ligne H. Tout à gauche de l’image on peut observer une plaque publicitaire des Cigarettes Laurens, une société crée en 1887 par l’anglais Edward Laurens à Alexandrie d’Egypt (en bas un affiche). Mais il y a aussi le Grand Hôtel de Russie : en février 1897, Camille Pissarro a pris une chambre ici, à l'invitation de son galériste Durand-Ruel, afin de produire une série de peintures du boulevard Montmartre à différents moments de la journée. L’éditeur de cette carte, numérotée 103, est inconnu.

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Ven 7 Juin 2019 23:13
par agoronca
Ligne V (Boulevard Pasteur – Gare du Nord, crée en 1912). Un autobus Schneider PB2 traverse les grands boulevards pour se diriger vers la gare du Nord, devant lui un omnibus à cheval (ligne E, Madeleine – Bastille). Au centre de la rue le nouveau kiosque-vigie. La carte, numérotée 24 a et publiée par F.F. (Fleury), a été envoyée le 7 juillet 1917 à monsieur Antonin Combel Joly du 12 rgt. Dragons. Évidemment, si on considère que les deux lignes d’autobus (V et E) ont été crées en 1912, il faut remarquer comment le temps des chevaux n’est pas compté à Paris : à la veille de la première guerre mondiale il auront tous disparu y compris pour la traction des tramways. Donc on peut dater le cliché entre le 1912 et le 1914.

Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Sam 8 Juin 2019 20:17
par agoronca
Un autobus Brillié-Schneider P2 roule sur Boulevard des Italiens. Sur le palais en arrière plan une grande publicité du « Petit Journal ». À gauche de l’autobus (voiture 104) le pilon publicitaire avec plusieurs affiches de la société Liebig. Il est couramment admis que l'extrait de viande alimentaire a été inventé par le baron Justus von Liebig, chimiste allemand du XIXe siècle qui, mu par le désir d'aider les personnes sous-alimentées, a conçu un extrait d'aliment servant de substitut à la viande que les pauvres ne pouvaient se payer. La carte 1387 a été publiée par Hauser (J.), éditeur sous le sigle J.H. de cartes postales notamment aéronautiques mais pas seulement, et a été envoyée par Robert et Marguerite Lefranc à monsieur Paul Simart, chez ses parents à Courlon.

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Dim 9 Juin 2019 17:49
par agoronca
Là, où Boulevard des Italiens se relie à Boulevard Montmartre, un autobus Schneider PB2 s’approche, il roule direction Champ de Mars (ligne AC, Gare du Nord – Champ de Mars, crée en 1914) ; à droite un autre autobus, mais cette fois un De Dion Bouton DA, marche vers Square du Temple (Ligne L, Porte Saint Ouen – Square du Temple, crée en 1912). Tout à gauche, semi cachée par un arbre, une publicité Byrrh, une marque de vermouth français déposée en 1873 et qui maintenant appartient à la société Pernod Ricard. C'est un vin additionné de mistelle et aromatisé essentiellement au quinquina. La carte 103, numérotée 3871, a été publiée par Neurdein.

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Lun 10 Juin 2019 18:32
par agoronca
Ligne A (Gobelins – Notre Dame de Lorette, crée en 1912) et Ligne H (Avenue de Clichy – Odéon, crée en 1907). Deux autobus Brillié-Schneider P2 circulent en Boulevard des Italiens près l’Opéra Comique. La carte, numérotée 2815, a été publiée par Neurdein et envoyée le 7 février 1912 par Antoinette à son amie Marie qui habitait à Zurich. Il faut noter que la ligne A a été crée en 1912 aussi et donc on peut penser que Antoinette ait acheté une carte nouvelle, sortie il y a quelques jours de l’imprimerie. Tout à gauche sur le pilon, la publicité du chocolat Menier, une entreprise chocolatière française qu’on dit fondée en 1816. Mais ce n’est pas possible si la carte est datée 1912 !!! Peut-être que Antoine Brutus Menier ait commencé à fabriquer les tablettes déjà en 1856 ? À mon avis, oui.

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Mar 11 Juin 2019 22:36
par agoronca
Ligne A (Gobelins – Notre Dame de Lorette, crée en 1912) et ligne AK (Gare Saint Lazare – Gare de Lyon, crée en 1916). À 10h 47 du matin deux autobus Schneider PB2 se croisent en Boulevard des Italiens, à droite celui de la ligne A et à gauche celui de la ligne AK qui se rapproche. Sur le palais à droite on peut noter l’enseigne des Éditions photographiques Félix, domiciliés au numéro 6 du boulevard. La carte, numérotée 65 (mais l’éditeur est inconnu!!!) a été envoyée en 1917 et en 1925 il y avait une démolition d’immeubles du boulevard pour permettre le passage du boulevard Haussman qui jusqu’en 1925 est resté inachevé et se termine abruptement à la rue Taitbout. Un cliché (en bas) montre un immeuble déjà démoli, c’est à dire le numéro 8, une adresse importante dans l’histoire de la photographie puisqu’on y trouvait l’atelier de Disdéri, et également importante dans l’histoire de la magie, puisque c’était celle du théâtre Robert-Houdin (1854). L’immeuble numéro 6, celui des éditions Felix, est sur le point d'être démoli.

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Mer 12 Juin 2019 19:34
par agoronca
Ligne H (Avenue de Clichy – Odéon, crée en 1907). Une grande foule se promène en Boulevard Montmartre à 16h de ce jour-là. Au centre de la rue un des premiers autobus Brillié-Schneider P2. À droite, au numéro 17 de faubourg Montmartre et au 112 de rue Richelieu, exactement à l’angle, on peut observer le magasin High Life Tailor, « la maison de tailleur la plus importante du monde pour la coupe élégante et le grand cachet de ses merveilleux costumes sur mesures » (voir la publicité en bas). La carte numérotée 329 a été publiée par Neurdein.

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Jeu 13 Juin 2019 22:18
par agoronca
Ligne AK (Gare Saint Lazare – Gare de Lyon). Deux autobus Schneider PB2 se croisent en Boulevard Bonne Nouvelle. L’hiver est arrivé et le machiniste doit se protéger du froid avec une housse de protection sur l’écran antérieur. La carte numérotée 106 a été publiée par C.M. (Malcuit) et envoyée par Espérance en novembre 1915 à madame Espérance Malécot qui habitait à Tours. Je ne comprend pas : Espérance a envoyée une carte avec "mille baisers et tendresses" à elle-même ou il s’agit d’un cas d’homonymie ?

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Ven 14 Juin 2019 21:18
par agoronca
Ligne AK (Gare Saint Lazare - Gare de Lyon, créé en 1916). À 16h 55, un autobus Schneider PB2 roule sur Boulevard Montmartre et se dirige vers la Gare Saint Lazare. Sur le trottoir à droite on peut noter la publicité du « Cirque d’Hiver - Cinéma Pathé ». Le Cirque d'Hiver de Paris souvent appelé simplement le Cirque d'Hiver, est une salle de spectacle située 110 rue Amelot qui a accueilli les concerts de musique classique de Jules Pasdeloup et le cinéma Pathé de Serge Sandberg. Sandberg était un personnage curieux : naît en Russie, à 21 ans, il se rend à Paris au moment de l'Exposition Universelle et après il commence à travailler pour Charles Pathé et devient un exploitant de salles de cinéma. La carte 104 a été publiée par C.M. (Malcuit).

Image
Image

Re: Histoire des lignes des autobus parisiens

MessagePosté: Sam 15 Juin 2019 20:38
par agoronca
Ligne J (Montmartre – Place Saint Michel). 1906 : les autobus Brillié-Schneider P2 circulent déjà en Faubourg Montmartre au milieu d’une grande foule. Il faut noter à gauche la « Table d’Hôte Blond » (2, Boulevard Montmartre et 170, Rue Montmartre), fréquentée par le peintre italien Giuseppe Pellizza da Volpedo. En 1899, il était à Paris à l'occasion de l'Exposition universelle et l’année suivante il a exposé à Paris Lo specchio della vita (Le Miroir de la vie). En bas le menu du 23 octobre 1900 que Pellizza à porté en Italie. La carte numérotée 84 a été publiée par L.L. (Levy frères).

Image
Image