Père Cent

Répondre
Avatar du membre
bojojo76
Modérateur
Modérateur
Messages : 4990
Enregistré le : jeu. 29 oct. 2009 22:51

Père Cent

Message par bojojo76 » dim. 12 janv. 2020 12:56

Pour les plus jeunes, ce Père Cent ne veut rien dire, donc petite explication...
Il s'agissait pour les militaires conscrits (appelés) de fêter les cent jours qu'il leur restait à effectuer avant la "Quille" c'est-à-dire leur libération !
Pour l'occasion, ils organisaient une fête en général bien arrosée, et personnifiaient ce jour au travers d'un personnage fictif appelé "Père Cent", et dont on organisait les funérailles ! :lol:
On voyait parfois des petits cercueils comme ICI que les militaires trimbalaient lors d'une permission
Cette célébration qui a perduré jusqu'à l'abandon du Service Militaire, était une véritable institution que laissaient faire avec bienveillance en général, les autorités militaires tant que ça ne débordait pas ! :roll:
A noter que l'expression "Au jus", signifie tout simplement que les jours sont comptés au moment du café matinal, et donc lors de cette période et jusqu'au départ définitif, les soldats criaient à qui-mieux-mieux dans un décompte journalier :"50 au jus !", "30 au jus !" etc jusqu'au "0 au jus !" le jour du départ !

A noter que certains arrosant l’événement un peu trop au goût de la Maréchaussée qui surveillait les gares, ils revenaient manu-militari prolonger leur séjour de quelques jours dans les geôles de la Caserne ! :twisted:



Père Cent Orly.jpg
Père Cent Orly.jpg (170.49 Kio) Vu 38 fois
Père Cent Orly détail.jpg
Père Cent Orly détail.jpg (123.68 Kio) Vu 38 fois
Classement : 26.32%
 
ad augusta per angusta

Avatar du membre
Sequatchiee
100+
100+
Messages : 276
Enregistré le : lun. 23 août 2010 11:47
Localisation : VIENNE (86)

Re: Père Cent

Message par Sequatchiee » dim. 12 janv. 2020 18:59

:lol: Je ne sais pas si cela se faisait partout, mais il y avait aussi une coutume qui faisait que le "futur libérable" informait sa famille et parfois ses amis qu'il avait le "Père Cent".
Ces derniers envoyaient souvent un petit mandat, un chèque ou un billet pour permettre d'arrondir les fins de mois qui étaient parfois difficiles car la solde d'un appelé était rappelons-le MISERABLE bien que s'y ajoutait une cartouche de cigarettes "troupe" (revendue par les non-fumeurs) et une dizaine de timbres "FM - Franchise militaire" qui permettaient d'écrire aux parents, à la fiancée... :D
Classement : 21.05%
 

Répondre

Retourner vers « Militaires »