Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Ce forum est destiné à accueillir les commentaires, réflexions... relatifs à des cartes de la Galerie de cartes postales de CPArama (La Collection).
Règles du forum
Pensez à mettre le lien vers le sujet ou la carte qui a motivé votre message.
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1162
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Message par agoronca »

Valence, le 15 avril 1903: le voyageur de commerce Auguste Plasson se trouve à Valence en train de partir vers Avignon. Il écrit à Amélie une carte qui montre le monument Émile Augier (Carte 38) avec un texte ironique mais difficile à comprendre ("Dit à la marchande de biscuits que sa camelotte ne vaut pas celle de Valence").
Classement : 10.53%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1162
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Message par agoronca »

Nogent-Le-Rotrou, le 20 avril 1902: "Ma chère Amélie, je vais rentrer à Paris mardi. J'espère me trouver parmi vous samedi. Le temps me dure de terminer, aussi aujourd'hui dimanche je travaille toute la journée". Auguste se trouve en voyage de commerce et son adresse pour la "poste restante" est celui de l'hôtel Saint-Denis situs au bout de la rue Cossonnière; l'hôtel a été démoli lors du percement de la rue Dauphine. La carte montre l'église St-Laurent avec son clocher-tour massif en pierre de taille, à l'intérieur une Mise au Tombeau réalisée par l'école d'Auxerre dont certains des personnages qui entourent le Christ sont en grandeur nature (carte 39).
Classement : 15.79%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1162
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Message par agoronca »

Nogent-Le-Rotrou, le 26 février 1902: "Ma chère Amélie, rien de nouveau depuis hier. Pour ma correspondance faire suivre Poste Restante Caen jusqu'au 3 mars. Bonne santé, ton frère qui t'aime". Auguste se trouve à Nogent et il écrit une carte avec le monument à Remy Belleau (Carte 40), un poète français de la Pléiade, né à Nogent-le-Rotrou en 1528, mort à Paris le 6 mars 1577.
Classement : 15.79%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1162
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Message par agoronca »

Beaumont, le 30 janvier 1902: "Vous pouvez m'écrire Poste Restante Vernon (Eure) jusqu'à dimanche, je vous embrasse". Auguste, voyageur de commerce, écrit une carte à Amélie avec l'église de Saint-Nicolas, fondée au XIème siècle, époque à laquelle le grand évêque de Myre était très vénéré chez les Occidentaux (Carte 41).
Classement : 10.53%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1162
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Message par agoronca »

Bernay, le 12 novembre 1902: " Ma chère Amélie, je touche à ma fin et samedi je serai à Paris, je n'y resterai pas longtemps.Je compte rentrer à Montbrison mardi ou mercredi. Avez-vous reçu mon colis postal de Flers! Je vous embrasse bien, ton frère qui t'aime." En voyage de commerce, Auguste écrit à Amélie une carte de Bernay, avec les bâtiments conventuels, reconstruits par Guillaume de La Tremblaye, qui servent d'hôtel-de-Ville, tribunaux et MJC (Carte 42).
Classement : 15.79%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1162
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Message par agoronca »

Évreux, le 3 janvier 1902: " Ma chère Amélie, depuis hier le froid est revenu et un vent glacial l'accompagne. Quel malheur que cela ne soit arrivé en décembre, au moins l'on aurait travailler et maintenant c'est trop tard". Après il indique ses adresses de "poste restante": lundi Vernon, mardi Louviers et mercredi Elbeuf. Mais quel travail fait exactement Auguste? Il est "voyageur de commerce" bien sûr, mais pourquoi il dit qu'en décembre il travaillait? Et maintenant, il ne travaille pas? La carte qu'il écrit à Amélie montre un bras de l'iton (Carte 43), une rivière française, dernier affluent de la rive gauche de l'Eure, et donc un sous-affluent de la Seine. Elle arrose notamment la ville d'Évreux où un bras de l'Iton est nommé l’Espringale. Ce ruisseau passait à l'origine dans les douves de la muraille médiévale. Il a depuis plusieurs fois été partiellement dévié et recouvert à l'occasion d'aménagements urbains et, en dernier lieu, replacé à l'air libre au niveau de la nouvelle place Sepmanville.
Classement : 15.79%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1162
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Message par agoronca »

Verneuil, le 25 avril 1902: "Ma chère Amélie, j'ai trouvé ici la lettre de maman. Le temps se met au beau mais les matinées et les soirées sont fraiches. Je compte rentrer à Paris et n'y resterai le moins possible, j'éspère partir pour Montbrison samedi le plus tard". Aguste Plasson est logé à Paris, près l'Hotel Saint-Denis au 7, Rue de la Cossonnerie. Il écrit une carte de Verneuil avec la "Tour grise", un donjon construit par Philippe Auguste en 1204 après la conquête du Duché de Normandie (Carte 44).
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1162
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Message par agoronca »

L'arbre généalogique d'Auguste Plasson:

augusteplasson2.JPG
augusteplasson2.JPG (91.06 Kio) Vu 139 fois
Classement : 5.26%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1162
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Message par agoronca »

Chateaudun, le 17 avril 1902: "Ma chère Amélie, encore huit jours à faire, hélas ce n'est pas trop tôt, je pense être à Paris mercredi et dimanche je serai parmi vous. J'y tiens voulant avoir le plaisir de voter une fois dans mon existence". Auguste est en voyage de commerce et il pense de rentrer pour voter mais pourquoi pour la prémière fois? Il est désormais âgé de 27 ans. Une explication possible: à l'époque le suffrage universel était à trois degrés et les électeurs de chaque canton désignent 1⁄10 d'entre eux pour constituer la liste d'arrondissement qui permet de choisir les fonctionnaires. Auguste tombe-t-il dans ce pourcentage? Peut être. La carte (Carte 45) montre la statue du "Gaulois vaincu". Elle figurait au grand salon de Paris en 1878, sous le nom de Prisonnier de guerre. Cette statue après avoir été placée à l'Hotel de Ville, près de la salle des mariages fut transférée à l'ancienne place du Hazard (carrefour de la rue André Gillet et de la rue Gambetta) où elle fut fixée sur un socle en pierre de Thiville. Elle représente la fière attitude d'un Gaulois vaincu et entièrement nu dont on rive les fers.
Classement : 10.53%
Avatar du membre
agoronca
500+
500+
Messages : 1162
Enregistré le : sam. 7 juil. 2012 10:11

Re: Montbrison: petite histoire de la famille Plasson

Message par agoronca »

Louviers, le 28 juillet 1902: Auguste en voyage de commerce écrit cette fois à sa mère "Ma chère mère, suis assez en bonne santé, les affaires sont onéreuses pour le moment. Poste Restante Sées". La carte montre le pont et la Rue de la gare (Carte 46). La ville était desservie, de 1872 à 1950, par la ligne de Saint-Georges-Motel à Grand-Quevilly, qui permettait de relier Rouen à Orléans.
Classement : 5.26%
Répondre

Retourner vers « Les petits plus de la collection de CPA »