Métropolitain - Métro Paris

Modérateur : droopyjm

Répondre
dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Alexandre Dumas

Message par dominique1594 » jeu. 16 juin 2011 18:18

Image
Bagnolet (Station) 3 DC 311

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 2 - Guimard - Station Bagnolet - Alexandre Dumas - Boulevard de Charonne


1085 - Boulevard de Charonne - Le Métropolitain - Station Bagnolet (XX°)
C. P.


Beau rassemblement sur le terre-plein du Boulevard de Charonne, autour de l'entourage Guimard de la station Bagnolet.

La station, sur la ligne 2, intercalée entre Philippe Auguste et Avron, est ouverte le 31 janvier 1903. Lors du prolongement de la ligne 3 vers Bagnolet, il est décidé de changer le nom de la station afin d'éviter des confusions.
La station Bagnolet devient donc Alexandre Dumas le 13 septembre 1970, c'est-à-dire un peu moins de 3 mois avant le centenaire de la mort de l'auteur des " Trois Mousquetaires ", né à Villers-Cotterêts (Aisne) le 24 juillet 1802 et mort à Puys (Seine-Maritime), près de Dieppe, le 5 décembre 1870.

Le nom de la station provient de la rue Alexandre Dumas, toute proche, ouverte en 1872, et ainsi nommée en 1875.

> Liste des cartes de la station Alexandre Dumas (Ex-Bagnolet)

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Boulevard de la Villette

Message par dominique1594 » ven. 17 juin 2011 18:26

Image
La Villette (Boulevard de) 6 FC

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 2 - Aérien - Boulevard de la villette


TOUT PARIS - 1000 - Voie aérienne du Métropolitain
prise de la station " Allemagne "
Collection F. FLEURY


Cette carte a été présentée par François (Carpostale) le 7 juin 2011 dans la collection TOUT PARIS.
Jolie vue sur les courbes et contre-courbes qui serpentent autour de la Rotonde de Ledoux. A droite, et presque au premier plan, un élément de la signalisation du Métro, dont Jacques nous a déjà fait remarquer la présence de l'autre côté de la station Allemagne, vers Combat.

Ce " signal ", que sa forme avait fait surnommer " Banjo " et son dispositif de commande sont particulièrement révélateurs de la " technologie " de l'époque, et méritent quelques mots.
Le Banjo, tout d'abord, comporte deux lampes, à l'époque blanche pour la voie libre et rouge pour l'arrêt, le vert viendra plus tard. Deux lampes, me direz-vous ? Rien de bien spécial !
Oui, mais les deux lampes sont allumées en permanence, et c'est un disque d'aluminium, commandé par un électro-aimant qui vient masquer celle des deux que l'on ne doit pas voir !
Le souci de sécurité positive - déjà bien présent en 1900 - fait que, si d'aventure le courant est absent, ou un fil coupé, le disque retombe occulter la lampe blanche, et donc le signal se trouve mis au rouge.
La commande de cet électro-aimant est effectuée au moyen de la pédale que l'on voit, tout contre le rail, juste au bord inférieur de la carte. Cette pédale était constituée d'un simple levier articulé sur un axe fixe, et dont l'extrémité, en position libre venait presque affleurer le rail de roulement, en légère surélévation par rapport à ce dernier. Le passage des roues d'un train provoquait l'abaissement de la pédale grâce aux bandages de roues qui débordent d'environ 20 mm à l'extérieur du rail.
Cette pédale actionnait alors, mécaniquement, un jeu de contacts qui, outre l'alimentation ou la coupure de l'électro-aimant dont on a parlé, assuraient également le positionnement correct des deux signaux situés derrière la rame.
Dernier point : l'ensemble était alimenté par des PILES enfermées dans un coffret qu'on devine à la base du signal.

Ce système, disons-le, fonctionnait parfaitement, le principe en ayant été défini par Thomas S. Hall, en 1867, et appliqué dès 1872 sur la ligne de New-York à Harlem aux Etats-Unis.
Il fut cependant rapidement remplacé par d'autres systèmes plus fiables, éléments essentiels de l'augmentation de la vitesse commerciale, par réduction de l'intervalle entre deux rames successives.

> Liste des cartes du Boulevard de la Villette

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Rond-Point de la Villette

Message par dominique1594 » sam. 18 juin 2011 17:36

Image
La Villette (Rond-Point de) 8 DC 242

Métropolitain - Métro Paris - Aérien - Ligne 2 - La Villette - Rond-Point - Rotonde


286. - Paris. - Canal et Viaduc du Métropolitain.
P. Marmuse, Paris


Curieuse légende que celle de cette carte quine donne aucune précision sur le lieu !
Bon, c'est le Canal Saint-Martin au rond-point de la Villette. Joli cliché qui montre le Métro (ligne 2) franchissant allègrement le canal sur lequel quelques péniches attendent le départ.

On parle beaucoup, à propos du Métro, des traversées de la Seine, mais on fait peu de cas de ces traversées du Canal Saint-Martin. Pourtant, invisible sur ce cliché, la ligne 7bis passe sous le canal, tout comme la ligne 3 un peu plus au sud, entre République et Parmentier. La ligne 5 vient rendre visite au Canal un peu après la station Oberkampf, puis le longe jusqu'à la Seine pour le franchir sur le Pont Morland. A la Bastille, c'est la ligne 1 qui vient " prendre l'air " juste pour passer le canal, tandis que la ligne 8 reste sous terre pour passer sous l'eau !
Et puis, n'oublions pas la ligne 11 qui s'insinue sous le Canal entre République et Goncourt ! Et la 9, entre République et Saint-Ambroise !

Vraiment, le Canal et le Métro, c'est une histoire d'amour !

> Liste des cartes du Rond-Point de la Villette

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Assemblée Nationale

Message par dominique1594 » lun. 20 juin 2011 17:03

Image

METRO NORD-SUD - La Station de la Chambre des Députés
F. F. PARIS


Cette carte a été présentée par François (Carpostale) le 4 juin 2011 dans le sujet PARIS VIIème.

Les vues intérieures de stations souterraines sont rares. Il est vrai que l'éclairage n'était pas celui dont pouvaient rêver les photographes ! Mais cette carte est quand même d'un grand intérêt car elle montre l'une des caractéristiques essentielles du Nord-Sud.
Le Métro traditionnel, celui de la CMP, était alimenté en courant continu à 600 volts au moyen du " troisième rail ". La liaison électrique jusqu'au moteurs de traction était obtenue par un frotteur appliqué sur le 3ème rail, le retour se faisant par les rails de roulement.
Pour le Nord-Sud, le principe était nettement différent. L'alimentation était double : une caténaire était portée au potentiel de +600 volts, tandis que le 3ème rail était pour sa part à -600 volts, les rails de roulement étant à 0 volt. La motrice de tête prend le courant au moyen d'un petit pantographe en contact avec la caténaire tandis que la motrice de queue assure le retour au moyen de ses frotteurs.

On distingue sur cette carte les supports de caténaires au plafond de la station.

Dans un tout autre ordre d'idées, on distingue tout-à-fait à gauche de la carte, contre le mur de la station, un de ces distributeurs de friandises " Menier " qui ont persisté dans les stations jusque dans les années cinquante. Il y avait une fente d'introduction des pièces pour chaque produit, et il fallait tirer sur un robuste levier d'une vingtaine de centimètres pour obtenir la tablette de chocolat ou la boîte de " Cachous ".
Voir une photo d'un de ces appareils : Distributeur de friandises Menier

Voir également un complément d'information donné par Nord-Sud CMP : A propos du Nord-Sud

> Liste des cartes de la station Assemblée Nationale (Ex-Chambre des Députés)

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Boulevard de Grenelle

Message par dominique1594 » mar. 21 juin 2011 10:07

Image

105 - PARIS - Boulevard de Grenelle
C. L. B.


Ce cliché est pris à proximité de la Place Cambronne, dans le XVème arrondissement de Paris. Sur la gauche, on distingue une partie de la grande travée du Métro aérien (47,955 m), ligne 6, qui enjambe la Place Cambronne. A droite, le café-bar est situé à l'angle du Boulevard de Grenelle (côté des numéros impairs) et de la Rue Alexandre Cabanel.
A noter que l'immeuble qui fait l'angle est toujours en place et parfaitement reconnaissable sur Google Street.

Ouverte en 1789, la rue Alexandre Cabanel faisait alors partie du chemin de ronde du mur d'octroi des Fermiers-Généraux, et formait le contour de la demi-lune appelée Place de la Barrière-de-l'Ecole-Militaire.
C'est en 1890 qu'elle a reçu le nom du peintre français Alexandre Cabanel (1823-1889), peu après son décès.

> Liste des cartes du Boulevard de Grenelle

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Plaisance

Message par dominique1594 » mer. 22 juin 2011 09:45

Image

PARIS - Rue d'Alesia
[Aucune mention d'éditeur sur cette carte]


Cette carte a été présentée par François (Carpostale) le 4 juin 2011 dans le sujet PARIS XIVème.

La station " Plaisance ", sur la ligne 13, est richement dotée puisqu'elle bénéficie d'un accès à chacun des quatre angles du carrefour de la Rue d'Alesia et de la Rue Raymond Losserand.

La Rue d'Alesia, ainsi nommée en hommage à la résistance que Vercingétorix opposa à Jules César en 52, est l'une des plus longues rues parisiennes, avec un parcours de 2 km 400, qui traverse tout le XIVème arrondissement d'Est en Ouest. Jadis présente sur les trois communes de Montrouge, Vanves et Vaugirard, la rue d'Alesia reçut son nom en 1868.

La Rue Raymond Losserand, elle aussi d'une grande longueur (1640 m), existe depuis fort longtemps puisqu'elle était mentionnée sous le nom de " Chemin de Vanves " en 1210.
En 1672, c'est la " Chaussée de Vanves " qui deviendra plus tard un chemin vicinal des communes de Montrouge, Vaugirard et Vanves, avant d'être partiellement incorporée dans Paris en 1860 sous le nom de Rue de Vanves.
En 1945, elle recevra le nom de Rue Raymond Losserand (1903-1942), en mémoire de l'ancien conseiller municipal du quartier, fusillé par les Allemands.

> Liste des cartes de la station Plaisance

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Nation

Message par dominique1594 » jeu. 23 juin 2011 15:25

Image
Nation (Station) 8 DC 313

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 1 - Ligne 2 - Ligne 6 - Ligne 9 - Edicule Guimard - Station Nation

1208. TOUT PARIS (XII° Arr.) - Place de la Nation à l'Avenue Dorian
Nation Place at the Dorian Avenue
F. F. PARIS


Cette carte est un " document ".
Tout-à-fait à gauche, on distingue un morceau d'entourage Guimard à cartouches. Cet entourage n'est pas implanté à un accès du Métro.
Il s'agit du SEUL entourage à cartouches et fond arrondi. Il est d'ailleurs totalement fermé en une sorte d'ovale, au milieu duquel se trouve l'une des bouches d'aération du Métro.
J'ai déjà évoqué cet entourage, et même donné une photo contemporaine Station Nation de cette ouverture (bouche d'aération ou puits de lumière) mais je n'imaginais pas à l'époque (15 septembre 2009) pouvoir trouver une carte sur ce sujet.
Je pense que c'est également la seule " ouverture " de ce type dotée d'un entourage Guimard, quel qu'en soit le modèle.

> Liste des cartes de la station Nation

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Porte de Saint-Cloud

Message par dominique1594 » ven. 24 juin 2011 15:19

Image

A. C. 285. - PARIS. - Avenue de Versailles
A.C. - Cormault A., édit - (Phototypie l'Abeille - Paris)

Cette carte a été présentée par François (Carpostale) le 31 décembre 2010 dans le sujet PARIS XVIème - Avenue de Versailles.

La ligne 9 chemine sous la rue Michel-Ange depuis la station Michel-Ange - Auteuil jusqu'à Porte de Saint-Cloud, faisant halte au passage aux stations Michel-Ange - Molitor, puis Exelmans.
La carte montre l'un des nombreux accès à la station, sur l'Avenue de Versailles.
La station Porte de Saint-Cloud est ouverte le 29 septembre 1923 lors de la mise en exploitation du très court tronçon (une station et 514 mètres de longueur) Exelmans - Porte de Saint-Cloud. Porte de Saint-Cloud est alors le terminus ouest de la ligne 9, et va le rester, officiellement, jusqu'au 3 février 1934, date de la mise en service du dernier tronçon Porte de Saint-Cloud - Pont de Sèvres.
En réalité, les équipements de la station Porte de Saint-Cloud (4 voies à quai dans une station de grande largeur avec plafond en béton supporté par des piliers dans l'axe des quais, nombreuses et importantes voies de garage) font que la station reste le véritable terminus de la ligne, les équipements de Pont de Sèvres étant nettement moins importants.

> Liste des cartes de la station Porte de Saint-Cloud

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Boulevard Auguste Blanqui

Message par dominique1594 » sam. 25 juin 2011 10:08

Image
Auguste Blanqui (Boulevard) 7 DC 314

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 6 - Aérien - Boulevard Auguste Blanqui


323. PARIS (13°) - Métropolitain Boulevard Auguste Blanqui, ligne N° 2 Sud
J. H.


J'ai déjà signalé, à propos des lignes aériennes du Métro, que la longueur " normale " d'une travée est de 22,5 mètres, mais que, lorsqu'un obstacle est à franchir (carrefour important, voies SNCF, etc) on a recours à des travées renforcées, et de plus grande longueur.
C'est pourquoi cette carte m'a d'abord intrigué, car on y voit, tout-à-fait à gauche, une de ces travées de grande longueur, alors qu'aucun carrefour ou obstacle n'est à franchir.

J'ai d'abord pensé que la voirie avait subi des transformations, mais sans y croire beaucoup, car ces transformations auraient du intervenir APRES la construction de la ligne 6, et AVANT ce cliché !

En fouillant un peu partout, j'ai fini par trouver l'explication, dans l'ouvrage : " Le Métropolitain Municipal de Paris " publié par Jules Hervieu, en 1908. Il y décrit la ligne 6 et les détails de sa construction, et en particulier donne la liste des travées de chacun des lots.
Dans sa description du lot n°8, correspondant à la partie aérienne comprise entre les stations Saint-Jacques et Corvisart, il signale la présence de " deux travées de 44,73 m. (la première au-dessus du carrefour des rues Ferrus et de la Santé, la seconde au-dessus des deux bras de la Bièvre passant par les rues Paul-Gervais et Edmond-Gondinet). "
C'est donc cette travée que montre la carte.
La Bièvre, (l'autre rivière de Paris !), rendait le sous-sol peu propice à l'établissement des colonnes devant supporter la ligne, et les ingénieurs décidèrent de " sauter " la zône au moyen de cette travée de grande longueur.

Note : L'autre grande travée dont parle Jules Hervieu a été présentée sur deux cartes : Boulevard Saint-Jacques et Rue Ferrus

> Liste des cartes du Boulevard Auguste Blanqui

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Avenue de Lowendal

Message par dominique1594 » lun. 27 juin 2011 21:21

Image

493. - PARIS - Avenue Lowendal

Cette carte a d'abord été présentée par François (Carpostale) dans le forum " Enquêtes ": Avenue de Lowendal .
Son identification confirmée, elle fut présentée dans la collection PARIS VIIème le 4 juin 2011.

Le cliché est pris de la Place Cambronne, dans le XVème, et montre, sous la grande travée du Métro aérien (ligne 6) la perspective de l'Avenue de Lowendal.
Cette avenue a été tracée en 1770 pour relier l'Ecole Militaire à l'Hôtel des Invalides. Elle est alors nommée - tout simplement - " Avenue de l'Ecole Militaire aux Invalides ". Elle devint plus tard, en 1791, " Avenue du Quartier-de-Cavalerie ", et reçut le nom de Lowendal sous le premier empire.
La valse des noms des voies due aux changements de régimes à cette époque lui fit recevoir le nom de " Boufflers ", avant de recevoir, vers 1830, celui du maréchal de France " Waldemar de Lowendal ".

Né à Hambourg en 1700, Waldemar de Lowendal, d'origine danoise, fera une brillante carrière dans les armes, se mettant successivement au service de plusieurs pays d'Europe avant de combattre pour le roi de France Louis XV. La prise de Bergen-op-Zoom en 1747, après un siège de trois mois, est un fait d'armes remarquable qui lui vaut son bâton de maréchal de France.
Il décèdera en 1755, à Paris de la gangrène suite à une engelure du pied.

> Liste des cartes de l'Avenue de Lowendal

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Saint-Lazare

Message par dominique1594 » mar. 28 juin 2011 17:06

Image
Saint-Lazare (Station) 17 DC 315

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 3 - Ligne 12 - Ligne 13 - Guimard - Nord-Sud - Station Saint-Lazare


HOTEL DE LONDRES ET NEW-YORK
13 et 15, place du Hâvre
GARE St LAZARE

[Aucune indication d'éditeur]

Aux pieds de l'Hôtel de Londres et New-York, on distingue deux accès principaux typiques du Nord-Sud, à la station Saint-Lazare.
Le nom de cet hôtel est justifié par le fait que, au départ de la Gare Saint-lazare, on pouvait se rendre à New-York, via Le Havre, et à Londres via Dieppe-Maritime. Ajoutons, pour être complet, que si ces liaisons ont cessé de fonctionner, l'Hôtel existe toujours, et son nom n'a pas changé !

La Place du Havre sur laquelle se trouve l'Hôtel, tient son nom de la Rue du Havre, que l'on voit sur la gauche de la carte. Lors des débuts du chemin de fer en France, les grandes gares parisiennes (les " embarcadères ") avaient été construits un peu au hasard, et parfois dans des rues fort étroites. C'est la nécessité de dégager les abords de la Gare Saint-Lazare qui fit décider, en 1843, l'ouverture de la rue du Havre. La rue ne fut ouverte en réalité qu'en 1845.

> Liste des cartes de la station Saint-Lazare

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Mairie de St-Ouen

Message par dominique1594 » mer. 29 juin 2011 15:01

Image

378 - Saint-Ouen (Seine)
Place de la Mairie


ABEILLE-CARTES, 8, rue du Caire, PARIS (2°)

Cette carte a été présentée par François (Carpostale) le 19 juin 2011 dans le sujet 93 - Saint-Ouen.

Outre l'accès principal situé juste devant la Mairie, la station comporte plusieurs accès secondaires dont l'un est visible sur cette carte, un peu à gauche du café " La Rotonde ". La station est située sur la branche Est de la ligne 13, celle qui dessert Saint-Denis, entre les stations Garibaldi et Carrefour Pleyel.

Bien que le prolongement de cette branche de la ligne 13, depuis Porte de Saint-Ouen, ait été inscrit dans la convention de 1928 qui, entre autres, contenait la liste de toutes les extensions prévues du réseau parisien vers la banlieue, il ne fut déclaré d'utilité publique que le 27 décembre 1942. Les travaux, retardés par la guerre, et surtout l'attente du nouveau matériel roulant articulé, provoquèrent le report de l'ouverture de cette section qui ne fut mise en service que le 30 juin 1952.

> Liste des cartes de la station Mairie de Saint-Ouen

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Parmentier

Message par dominique1594 » jeu. 30 juin 2011 16:56

Image
Parmentier (Station) 4 DC 316

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 3 - Guimard - Station Parmentier


926 - Le Métro - Station Parmentier (XI°)
C. P.


Située sur la ligne 3 entre République et Rue Saint-Maur, la station Parmentier n'a qu'un seul accès, doté d'un entourage Guimard à écussons et fond carré, toujours en place, à l'intersection des Avenues Parmentier et de la République.

Curieuse histoire que celle de cette avenue Parmentier !
Félix Lazare, dans son Dictionnaire des Rues et Monuments de Paris, signale l'Avenue Parmentier, dont le percement a été prescrit par une décision ministérielle du 21 août 1818.

" Commence à la Rue des Amandiers, n° 21; finit à la Rue Saint-Ambroise n° 12. Le dernier numéro impair est 17, pas de numéro pair : ce côté est bordé par l'abattoir Popincourt. Sa longueur est de 213 mètres. "

La longueur de l'Avenue Parmentier est aujourd'hui de 1670 mètres. Différents tronçons ont été ajoutés aux 213 mètres initiaux, à partir de 1857 et jusqu'en 1887, sans changement de nom, puisque le tronçon originel portait déjà le nom de Antoine-Augustin Parmentier, né en 1737 et décédé en 1813 au n° 48 de la Rue du Chemin-Vert qui se trouve à deux pas.

> Liste des cartes de la station Parmentier

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Argentine

Message par dominique1594 » ven. 1 juil. 2011 14:17

Image
Obligado (Station) 4 FC

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 1 - Edicule Guimard - Station Obligado - Argentine - Avenue de la Grande Armée

TOUT PARIS - 1510 - Avenue de la Grande Armée
à la Rue Obligado (XVI° et XVII° arrts)
Collection F. FLEURY


Cette carte a été présentée par François (Carpostale) le 6 juin 2011 dans la collection TOUT PARIS.

La Rue Obligado, citée dans la légende de cette carte, a d'abord donné son nom à la station de la ligne 1 du Métro, l'une et l'autre ayant été renommées " Argentine ", la première en 1947 et la seconde en 1948 (Voir les détails dans le commentaire de la carte Obligado 1.)

Cependant, la station se trouve également près du carrefour des rues Villaret de Joyeuse, des Acacias et Brunel. La Rue des Acacias, qui figure déjà sur un plan cadastral de 1825, en tant que voie de la commune de Neuilly, doit son nom, comme on peut s'en douter, à une plantation d'acacias. La Rue Villaret de Joyeuse, quant à elle, est ouverte en 1901 par une descendante de l'Amiral Louis Thomas Villaret de Joyeuse (1747-1812), sur un terrain lui appartenant, ce qui explique le nom de cette voie.

Plus intéressante est la Rue Brunel. Elle tient son nom de l'ingénieur Marc-Isambart Brunel (1769-1849), de nationalité anglaise, mais d'origine française. En 1818, Brunel dépose un brevet pour un " Tunnelier ", sorte de bouclier métallique à l'abri duquel les ouvriers peuvent creuser un tunnel dans de - relatives - conditions de sécurité. Avec bien des difficultés, Brunel construira, à l'aide de son bouclier, un tunnel sous la Tamise. Commencé en 1825, il ne sera terminé qu'en 1842 et inauguré officiellement en 1843.
C'est ce bouclier, repris et perfectionné par Jean-Baptiste Berlier, qui permettra en France, d'abord le creusement de siphons pour les égoûts, puis une partie des tunnels des lignes du Métro.

> Liste des cartes de la station Argentine

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Bourse

Message par dominique1594 » sam. 2 juil. 2011 14:40

Image
Bourse (Station) 4 DC 317

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 3 - Station Bourse


555 PARIS - La Bourse
Editions Chantal, 74 rue des Archives - Paris


Cette CPSM (pourtant à l'ancien format 9 x 14) offre une superbe vue plongeante sur l'un des accès à la station Bourse de la ligne 3. Outre le panneau " Métropolitain " atypique, l'entourage fait des mêmes grilles que celles qui entoure le Palais Brongniart, et les deux porte-plans, une autre caractéristique, unique je pense, est l'élargissement de l'escalier d'accès dans sa partie haute, fort bien visible sur ce cliché.
Au fond, on devine, plus qu'on ne distingue, un deuxième accès, symétrique du premier.
Les deux accès débouchent sur la Rue Vivienne, dont le plus ancien tronçon, ouvert en 1634, portait déjà le nom actuel, déformation de celui de Louis Vivien, seigneur de Saint-Marc et échevin de Paris en 1599.
Parallèlement à la rue Vivienne, derrière la Bourse, c'est la Rue Notre-Dame-des-Victoires, aisi nommée parce qu'elle longe l'Eglise homonyme. Créée en 1633 lors de la démolition de l'enceinte de Charles V, la voie porta les noms de rue des Marais, puis rue des Victoires et enfin rue des Pères-Augustins, avant de recevoir son nom actuel.
Pendant la Révolution, son nom fut changé en Rue des Victoires Nationales.

> Liste des cartes de la station Bourse

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Rue Saint-Maur

Message par dominique1594 » lun. 4 juil. 2011 14:32

Image
Rue Saint-Maur (Station) 4 FC

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 3 - Guimard - Station rue Saint-Maur - Avenue de la République


TOUT PARIS - 1266 - Le Métropolitain - Station " St-Maur " (XI° arrt)
Collection F. FLEURY


Cette carte a été présentée par François (Carpostale) le 30 mai 2011 dans le sujet " TOUT PARIS ".

On a déjà présenté une carte de la série TOUT PARIS, en noir et blanc, celle-là, montrant l'accès Guimard de la station Rue Saint-Maur, vu par l'arrière. Celle-ci nous montre l'accès de face et est légèrement colorisée.
A noter, visible sur les deux cartes, le superbe étalage un peu hétéroclite de la quincaillerie qui fait face à la station : bassines, balais, arrosoirs et paniers sont présentés dans un bel ordonnancement. On ne voit plus guère ce genre de commerce aujourd'hui !

> Liste des cartes de la station Rue Saint-Maur

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Jaurès (Ex-Allemagne)

Message par dominique1594 » mar. 5 juil. 2011 09:27

Image
Allemagne (Station) 8 DC 318

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 2 - Aérien - Guimard - Ligne 5 - Ligne 7bis - Boulevard de la Villette


E. V. - PARIS XIX°
METRO - ALLEMAGNE


Ce cliché, malheureusement pas très net, montre l'accès typique à une station aérienne de la ligne 2. L'escalier de grande largeur conduit à un palier sur lequel se trouve le guichet de vente des billets. De chaque côté, un escalier nettement plus étroit conduit aux quais. Pour les stations en correspondance avec une ligne souterraine, l'escalier d'accès aux couloirs souterrains est généralement disposé sous l'escalier d'accès à la station aérienne.

> Liste des cartes de la station Jaurès (Ex-Allemagne)

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Belleville

Message par dominique1594 » mer. 6 juil. 2011 10:01

Image
Belleville (Station) 3 FC

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 2 - Ligne 11 - Guimard - Station Belleville


TOUT PARIS - 936 - Le Métropolitain
Station " Belleville "
(X° et XIX° arrts)
Collection F. Fleury


Cette carte a été présentée par François (Carpostale) le 7 juin 2011 dans le sujet " TOUT PARIS ".

On a déjà présenté la version de cette carte qui comporte une erreur de légende, et fait référence à une station " Bellevue " qui n'a jamais existé !
Au nom de la vérité historique, il fallait donc présenter la version correcte, et rendre à " Belleville " ce qui lui appartient !

Lors de la présentation de la première carte, j'avais signalé que l'entourage Guimard à écussons et fond arrondi, installé en 1903, avait été déposé en 1935. Un coup d'oeil sur Google Street nous montre que c'est l'accès en totalité qui a disparu. Il n'y a plus sur le terre-plein central du Boulevard de la Villette aucun accès correspondant à la situation de celui que représente la carte.

La boulangerie que l'on aperçoit sur ce cliché, est située à l'angle du Boulevard de la Villette et de la Rue Civiale, et, curieusement, c'est encore de nos jours une boulangerie qui se trouve à cet endroit.
Pascal (Bastille91) nous apprend que le boulanger, à l'époque de la carte, était monsieur A. Lainé.

La Rue Civiale, dans le Xème arrondissement, est ouverte en 1882 sous le nom de Rue du Tonkin. En 1884, elle reçoit celui de Jean Civiale (1792-1867), médecin et chirurgien auquel on doit un procédé de destruction des calculs rénaux, en place, sans opération.

> Liste des cartes de la station Belleville

Avatar du membre
bastille91
Modérateur
Modérateur
Messages : 2317
Enregistré le : mar. 26 août 2008 22:20
Contact :

Métro Paris - Station Gambetta

Message par bastille91 » mer. 6 juil. 2011 12:18

Image
Gambetta (Station) 4 PC

Métropolitain - Métro Paris - Ligne 3 - Ligne 3bis - Guimard - Station Gambetta - Mairie du XX°


Tout Paris
1114 – Le Métropolitain – Station Gambetta (XXéme arrondissement )
Collection Fleury

Dos séparé -circulé à découvert en 1905

La station Gambetta est ouverte en 1905, elle sera le terminus de la ligne 3 jusqu’en 1921, une boucle permettait le retournement des trains et sur cette boucle se trouvaient deux stations, une pour l’arrivée, et une seconde pour le départ.

La station tire son nom de la place Gambetta, qui doit elle-même son nom à Léon Gambetta , homme politique français né le 2 avril 1838 à Cahors et mort en 1882 à Sévres.

Léon Gambetta sera l’une des personnalités politiques les plus importantes des premières années de la 3 éme république en jouant un rôle clé dans la pérennité du régime républicain en France après la chute du Second Empire.

Il sera président de la Chambre des députés de 1879 à 1881 puis président du conseil et enfin ministre des affaires étrangères de 1881 à 1882 .


> Liste des cartes de la station Gambetta
Classement : 11.11%
 

dominique1594

Métropolitain - Métro Paris - Station Denfert-Rochereau

Message par dominique1594 » jeu. 7 juil. 2011 09:21

Image

PARIS. - 11 Novembre 1920. - Fêtes du Cinquantenaire de la République - Hommage au Poilu Inconnu et à Gambetta
Place Denfert-Rochereau - Le Poilu Inconnu est placé sur le Canon de 155, à côté du Char de Gambetta


L'Abeille, Paris

Cette 600ème carte du sujet Métro est un peu particulière, puisque - les passionnés du Métropolitain ne manqueront pas de le faire remarquer - l'évocation du Métro y est fort discrète, et même un peu floue. Je répondrai qu'effectivement, c'est un peu léger, et je n'aurais certainement pas acheté cette carte si elle n'évoquait pas, par ailleurs, un évènement historique, et hautement symbolique pour notre pays.

Le cliché est pris à l'extrémité de ce qui est à l'époque l'Avenue d'Orléans. L'Avenue a été renommée Avenue du Général Leclerc le 10 février 1948, en hommage au général commandant la 2ème DB qui entra dans Paris par cette voie le 25 août 1944. L'extrémité de cette Avenue, du côté de la Place Denfert-Rochereau, qui est justement la partie photographiée sur cette carte, a été, quant à elle, renommée Avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy en hommage à ce chef de la Résistance parisienne dont le PC était situé dans les Catacombes dont l'entrée est toute proche.

Le bâtiment que l'on voit en arrière-plan est l'un des deux pavillons construits en 1787 par l'architecte Nicolas Ledoux, pour encadrer la Barrière d'Enfer, percée dans le mur des Fermiers Généraux. Ces deux bâtiments sont classés Monuments Historiques et abritent, l'un, l'Inspection Générale des Carrières, et l'autre, la Direction de la Voirie et des Déplacements.

Le bâtiment représenté sur la carte est prolongé à droite par un mur sur lequel est fixé une curieuse pancarte demi-circulaire portant l'inscription " Métropolitain " et signalant l'accès Guimard à la station Denfert-Rochereau qui se situe encore plus à droite, et dont on devine d'ailleurs, juste à côté du panneau demi-circulaire, le panneau traditionnel en lave émaillée et portant lui aussi l'inscription " Métropolitain ", caractéristique des accès Guimard.

Venons-en maintenant au sujet principal de la carte.
L'idée d'honorer tous les combattants morts pour la France pendant la Grande Guerre à travers l'inhumation solennelle, en un lieu symbolique, d'un Soldat Inconnu, est émise, dès 1916, alors que la guerre fait encore rage dans le Pays. On envisage d'abord le Panthéon, mais c'est finalement l'Arc-de-Triomphe qui est choisi après discussions et hésitations bien françaises, par une loi du 2 novembre 1920.
On demande aux autorités militaires de réunir un certain nombre de corps de soldats morts au combat, dont l'identité française est parfaitement établie, mais l'identité personnelle inconnue.

Un jeune engagé volontaire, nommé Auguste Thin, aura la charge de choisir, parmi huit cercueils, celui qui recevra les honneurs, le 10 novembre 1920, à Verdun. Le cercueil choisi sera acheminé par le train vers Paris, où il sera veillé toute la nuit du 10 au 11 novembre, Place Denfert-Rochereau.
Le lendemain, 11 novembre 1920, placé sur un canon de 155, le cercueil traversera Paris, accompagné du char transportant, dans une châsse, le coeur de Gambetta. Les honneurs seront rendus au Panthéon, puis le cortège gagnera l'Arc-de-Triomphe où le corps du Soldat Inconnu sera placé sous la voûte au cours d'une cérémonie officielle.
Le même jour, le coeur de Gambetta est déposé au Panthéon.
Le Soldat Inconnu sera inhumé le 28 janvier 1921. Entre-temps, le cercueil sera veillé dans une des salles intérieures de l'Arc-de-Triomphe.

La carte présentée a voyagé à couvert, sans doute peu de temps après ces évènements.
Adressée à une demoiselle Annette Philippe à Lamballe dans les côtes du Nord, elle porte une correspondance très sobre : " Souvenir du 11 novembre 1920. Signé : Anicet et Germaine ".

> Liste des cartes de la station Denfert-Rochereau

Répondre

Retourner vers « 75 - Paris »