Le Métropolitain de Paris - Ligne 2

Règles du forum
Pensez à placer un lien vers le sujet de la carte postale ancienne d'origine. Merci.
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Place de la Bataille de Stalingrad - Ligne 2

Message par droopyjm » lun. 6 juin 2011 16:45

Quelques mètres après avoir contourné la rotonde, le viaduc dès la sortie du carrefour, va entamer sa deuxième courbe à droite :
Rond-Point de la Villette 1.jpg
Rond-Point de la Villette 1.jpg (201.32 Kio) Vu 1526 fois
Sur ce cliché que Dominique nous a présenté le 10 Février 2011 dans la collection du Métro ici : Paris - La Villette, on observe le carrefour du Rond-Point de la Villette reliant la rue Lafayette, où le photographe a posé son objectif, et l'avenue d'Allemagne qui aboutira à la porte de Pantin. Comme à chaque traversée de carrefour c'est la grande travée qui est utilisée pour laisser libre les circulations de transports en tout genre. On notera que la déclaration de guerre à la Prusse de Bismarck a sonné le glas de l'avenue d'Allemagne qui sera débaptisée par arrêté du 15 Août 1914 pour porter désormais le nom de Jean Jaurès, homme politique cher à la gauche.
Rond-Point de la Villette 2.jpg
Rond-Point de la Villette 2.jpg (154.46 Kio) Vu 1526 fois
Si la circulation automobile représente un danger pour le piéton-photographe posté sur la chaussée, il faut redoubler de vigilance à celle des cyclistes d'autant plus qu'ils sont silencieux. C'est le risque à prendre en compte pour pouvoir coûte que coûte respecter l'angle de prise de vue. Sur ce cliché pris le 26 Avril 2011 le viaduc revêtu de sa peinture gris-argent a fière allure sous le soleil printanier malgré ses 108 ans. Si vous vous rendez à la Cité de la Musique c'est bien l'avenue Jean Jaurès qu'il faut emprunter ou la ligne 5 jusqu'à la station Porte de Pantin. Quant à la Cité des Sciences c'est à la station Porte de la Villette de la ligne 7 qu'il faut descendre, au delà de l'avenue de Flandre.
Classement : 5.56%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Place de la Bataille de Stalingrad - Ligne 2

Message par droopyjm » mar. 7 juin 2011 16:00

Il suffit de parcourir quelques mètres sur la rue Lafayette pour nous poster au pied des deux piliers séparant la grande et la petite travée :
Rond-Point de la Villette 3.jpg
Rond-Point de la Villette 3.jpg (203.15 Kio) Vu 1515 fois
Dominique a attiré mon attention sur ce cliché qu'il a présenté le 30 Mai 2011 ici : Place de Stalingrad, me proposant de réaliser le cliché contemporain. On est tout près de la station Allemagne, hors-champ, à droite. Lorsque ce cliché a été pris seule la station aérienne desservait les rues adjacentes menant au rond-point de la Villette. Il fallu attendre le 18 Janvier 1911 pour que la section Louis-Blanc - Pré Saint Gervais de la ligne 7 fasse escale en souterrain cette fois. Jusqu'en Août 1914 les quais de la station afficheront le nom d'Allemagne. A cette occasion un accès Guimard à entourage à écussons et fond carré sera implanté au coin de l'avenue Secrétan. Il sera déposé en 1955. Un autre accès secondaire avait été implanté sur le terre-plein central, celui-ci à entourage à cartouches et fond carré en 1922 (?) toujours en place sous la station aérienne. (j'avoue ne pas avoir fait attention à sa présence lors de mon passage !)
Rond-Point de la Villette 4.jpg
Rond-Point de la Villette 4.jpg (166.4 Kio) Vu 1515 fois
Comme promis voici le cliché contemporain pris le 2 Juin 2011. Vous noterez que la taille des piliers est moins volumineuse sur ce cliché. En effet c'est au beau milieu du carrefour que j'ai réussi ce compromis. M'approcher plus près pour jouer les perfectionnistes devenait trop risqué malgré une circulation plus modeste ce jeudi de l'Ascencion. Avec de bons yeux vous pourrez apercevoir les entourages des deux accès modernes tête-bêche installés en 1955 et matérialisés par un mât "Dervaux", entre l'avenue Jean Jaurès à gauche et l'avenue Secrétan à droite. Depuis le 12 Octobre 1942 la station Jaurès est desservie par la ligne 5 au moment de la mise en service de la section Gare du Nord - Eglise de Pantin. Enfin la ligne 7bis a succédé à la ligne 7 à compter du 3 Octobre 1967 entre les stations Louis Blanc et Pré Saint Gervais.
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Place de la Bataille de Stalingrad - Ligne 2

Message par droopyjm » mer. 8 juin 2011 16:35

Il suffit de se placer de l'autre côté du viaduc et l'observer en direction de la rotonde et de la station d'Aubervilliers :
Rond-Point de la Villette 5.jpg
Rond-Point de la Villette 5.jpg (193.69 Kio) Vu 1503 fois
Tel un serpent métallique le viaduc se détend pour relier les deux stations Allemagne, à gauche du cliché hors-champ, et d'Aubervilliers tout au fond du cliché à gauche. On ne verra pas la rotonde cachée derrière les travées à hauteur de la cheminée. Lors de la construction du mur des Fermiers-Généraux Nicolas Ledoux fit construire à cet endroit la "barrière Saint-Martin". Le bâtiment subsistant, la rotonde elle-même, se trouvait édifiée entre deux grands axes, la route de Flandre d'un côté et celle d'Allemagne de l'autre. Pour terminer notons que ce cliché a été présenté par Dominique le 24 Septembre 2008 ici : Boulevard de la Villette, le mois où il débuta cette collection des cartes postales du Métropolitain de Paris.
Rond-Point de la Villette 6.jpg
Rond-Point de la Villette 6.jpg (169.64 Kio) Vu 1503 fois
De nos jours le terre-plein a été structuré pour faciliter la circulation automobile. Au fond de la travée en courbe, au milieu du cliché, on aperçoit la base du bâtiment de la rotonde. Une nouvelle campagne de rénovation est en cours et lui donnera bientôt un coup de jeune avec comme objectif d'en faire un lieu de vie culturel et festif, avec notamment la présence d'un restaurant. L'occasion pour les touristes de se restaurer avant d'entreprendre leur croisière sur le canal Sain-Martin jusqu'au bassin de l'Arsenal. Le cliché ci-dessus a été pris le 13 Mai 2011.
Classement : 5.56%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Jaurès - Ligne 2

Message par droopyjm » jeu. 9 juin 2011 17:33

Un grand nombre de clichés ont été pris sur la station Allemagne, c'est le moment de faire connaissance avec elle sous plusieurs angles, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur :
Jaurès 01.jpg
Jaurès 01.jpg (245.48 Kio) Vu 1492 fois
Sur ce cliché que Dominique a présenté le 27 Juin 2009 ici : Station Allemagne, on découvre la station sur le terre-plein du Bld de la Villette et le long des berges du canal Saint-Martin. Si la section Anvers - Bagnolet fut mise en service le 31 Janvier 1903, les usagers durent attendre le 23 Février 1903 pour pouvoir gravir les marches du grand esalier menant aux guichets et aux quais. Comme on l'a noté précédemment la station sera de simple passage durant 8 ans.
Jaurès 02.jpg
Jaurès 02.jpg (172.48 Kio) Vu 1492 fois
Sur ce cliché contemporain pris le 4 mai 2011 on notera qu'une bonne partie du canal a été recouverte par un large trottoir faisant suite à la chaussée destinée à la circulation. Le grand escalier a disparu ( à quelle date je l'ignore) et à sa place l'exploitant a construit un bâtiment en briques roses qui abrite la billeterie et l'administration de la station. De nouveaux immeubles ont vu le jour derrière le viaduc et l'un d'entre eux (celui présent au milieu du cliché) présente de sérieux signes de vétusté si bien qu'on l'a paré d'un filet de protection du haut en bas.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Jaurès - Ligne 2

Message par droopyjm » ven. 10 juin 2011 15:13

En marchant vers la station, tournons à droite en empruntant le Bld de la Villette sur quelques mètres :
Jaurès 03.jpg
Jaurès 03.jpg (190.75 Kio) Vu 1473 fois
La vue de ce cliché que Dominique nous a présenté le 18 Novembre 2008 ici : Station Jaurès porte en direction de la rotonde. Le photographe a peaufiné son angle de prise de vue pour nous permettre, nous spectateurs du XXI ème siècle, d'apprécier l'architecture métallique de la station supportée par ces piliers en pierre de taille, ainsi que la courbe harmonieuse du viaduc à la rencontre de la rotonde. On notera, bordant le quai en direction de la place de la Nation, les arcades revêtues de verre cathédrale typiques des stations aériennes de la ligne 2.
Jaurès 04.jpg
Jaurès 04.jpg (202.74 Kio) Vu 1473 fois
Sur ce cliché contemporain pris le 4 Mai 2011 la végétation des arbres, très en avance en ce milieu de printemps, masque un peu plus la perspective. Un bâtiment assez laid en béton empêche définitivement de voir la rotonde. A gauche du cliché débute le quai de Jemmapes jusqu'à sa rencontre avec la rue du Faubourg du Temple, tout au long du canal Saint-Martin. Depuis les bateaux de croisière on pourra apercevoir sur la gauche le fameux "Hôtel du Nord" du film éponyme de Marcel Carné et s'entendre murmurer la réplique d'Arletty à Louis Jouvet : "Atmosphère, atmosphère, est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère". On notera enfin la structure métallique entre deux piliers et au sommet de la station, qui n'est autre qu'une machinerie d'ascenseur.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Jaurès - Ligne 2

Message par droopyjm » sam. 11 juin 2011 16:08

Faisons quelques pas en longeant la station pour nous poster de l'autre côté du Bld de la Villette tout près de l'escalier d'accès :
Jaurès 05.jpg
Jaurès 05.jpg (187.18 Kio) Vu 1455 fois
Cette très belle carte a été postée par François (Carpostale) le 25 Avril 2011 dans le sujet Paris XIXème arrondisement. Ce cliché nous permet de découvrir l'escalier menant à la salle des billets et aux quais accessibles par les galeries couvertes de part et d'autre. A la sortie du quai en direction de Porte Dauphine on distingue le mât de signalisation typique des débuts de l'exploitation. Ce cliché pris au début du rond-point de la Villette nous offre la perspective du Bld de la Villette en direction de la prochaine station "Combat" qui marquera la fin de la section aérienne. Les transports de l'époque, ne connaissant que très peu les chevaux-vapeur, utilisaient la force musculaire de vaillants chevaux de trait, à l'instar de ces deux charrois de barriques de vin.
Jaurès 06.jpg
Jaurès 06.jpg (163.04 Kio) Vu 1455 fois
La plateforme accueillant la salle des billets et l'escalier ont disparus et remplacés par le petit bâtiment de briques que nous avons évoqué précédemment. Une fois les péages franchis tout l'espace est fermé par des grilles permettant aux usagers de choisir la ligne de leur destination. L'escalier supprimé a été remplacé par un autre tête-bêche pour accéder aux quais de la station aérienne. A l'extérieur de cette zone de correspondance (au niveau des arbres à gauche du cliché et sur le terre-plein) on peut utiliser le fameux accès Guimard secondaire à cartouches et fond carré pour accéder directement aux lignes 5 et 7bis. Dominique ne m'en voudra pas de ne pas avoir montré une de ses cartes dont le cliché est pris plus dans l'axe du boulevard. En effet un grand panneau publicitaire empêche toute prise de vue contemporaine. Le cliché ci-dessus a été pris le 17 Mai 2011.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Jaurès - Ligne 2

Message par droopyjm » lun. 13 juin 2011 16:50

Après cette présentation extérieure de la station ex-Allemagne il est temps de monter l'escalier aperçu sur le cliché précédent :
Jaurès 07.jpg
Jaurès 07.jpg (193.2 Kio) Vu 1434 fois
Notre ami Dominique qui a déjà présenté ce cliché le 24 Février 2010 ici : Station Allemagne, ne laisse aucun doute sur le nom de la station. Il s'agit bien de celle d'Allemagne. L'éditeur G.B. n'a pas révisé ses classiques avant de lancer l'impression. Bref, le photographe, lui, ne s'est pas trompé et nous a offert un magnifique cliché avec la rotonde en arrière-plan et une rame des débuts de l'exploitation. Le chef de station veille et a sans doute donné l'autorisation au photographe d'opérer tandis que son adjoint et quelques usagers prennent la pose sur le quai opposé.
Jaurès 08.jpg
Jaurès 08.jpg (166.04 Kio) Vu 1434 fois
Le contraste est saisissant entre les deux types de matériels, ancien et moderne. La rame MF 2000 se dirige vers Nation. Et encore une fois la rotonde sera invisible. Par beau temps, comme c'était le cas ce 13 Mai 2011 quand a été pris ce cliché contemporain, les verrières apportaient une très belle lumière. On s'en rendra encore mieux compte lors du prochain post. Le dos collé à l'enceinte de l'ascenseur (dont vous avez remarqué la structure métallique sur les clichés précédents) m'a empêché de réaliser un meilleur angle de prise de vue. Il faut sans cesse jongler avec les impondérables, c'est ce qui fait le charme d'un reportage en milieu urbain.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Jaurès - Ligne 2

Message par droopyjm » mar. 14 juin 2011 16:19

Quittons le quai en direction de Porte Dauphine pour celui en face, direction Nation :
Jaurès 09.jpg
Jaurès 09.jpg (207.82 Kio) Vu 1417 fois
Sur ce cliché présenté par Dominique le 28 Février 2010, ici : Station Allemagne il n'est pas possible, sur la rame qui fait son entrée en station, en direction de Nation, de distinguer de quelle série elle fait partie. On sait simplement que la carte a été postée en 1911. Sur le quai opposé on distingue le bureau du chef de station. A cette époque et ce pendant plusieurs décennies le chef de station aura deux casquettes, l'une locale concernant le public et le personnel de la station, l'autre liée au mouvement des trains sur la ligne et en cas de perturbations sera amené à utiliser des lignes téléphoniques multiples avec les terminus et stations voisines. On notera que les publicités par affiches se sont développées depuis le début de l'exploitation, avec comme conséquence ici d'occulter les arcades vitrées.
Jaurès 10.jpg
Jaurès 10.jpg (163 Kio) Vu 1417 fois
Quand ce cliché contemporain a été pris ce 13 Mai 2011 il était 12 h 30 au soleil (14 h 30 en réalité) et malgré l'ouverture au dessus des voies la chaleur due aux verrières était bien présente. Ceci-dit les quais arborent un dégradé de bleus du meilleur effet. Aujourd'hui des armoires techniques ont pris la place du bureau de station. La carcasse métallique de l'ascenseur, trop présente à mon goût, a trouvé le moyen d'être décorée par des tagueurs funambules.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Jaurès - Ligne 2

Message par droopyjm » mer. 15 juin 2011 16:43

Opérons un demi-tour règlementaire pour observer le viaduc depuis la tête du quai en direction de Nation :
Jaurès 11.jpg
Jaurès 11.jpg (200.2 Kio) Vu 1400 fois
Sur ce très beau cliché issu d'une carte que Dominique nous a présentée le 21 Septembre 2008 ici : Entre Combat et Allemagne, on observe une rame qui finit de gravir la rampe menant la voie de la station souterraine Combat à celle d'Allemagne. Cette vue dégagée met en scène le viaduc sur le terre-plein bordé par des rangées d'arbres et les immeubles du côté des n° pairs du Bld de la Villette. Enfin on peut voir en gros plan le mât de signalisation observé de plus loin précédemment. On peut rappeler que les concepteurs du projet optèrent, outre la traversée du canal Saint-Martin, pour un tracé en viaduc afin de permettre la traversée des voies des chemins de fer du Nord et de l'Est, établies en tranchée profonde.
Jaurès 12.jpg
Jaurès 12.jpg (222.3 Kio) Vu 1400 fois
Les branche touffues des arbres ne nous permettent pas de se rendre compte des changements sur les immeubles bordant le Bld, si ce n'est celui de grande hauteur qui émerge des arbres. La rame MF 2000 s'affranchit sans problème de cette rampe dans un silence de roulement et de franche accélération. Pour être monté à bord durant ces multiples reportages on se rend compte des améliorations, principalement de confort, par rapport au précédent matériel MF 67. Au premier plan, sous le mât de signalisation de sortie de station, on distingue le miroir-rétroviseur permettant au conducteur de voir la totalité du quai avant d'actionner la fermeture des portes en toute sécurité. Le soleil était déjà au rendez-vous ce 4 Mai 2011 quand ce cliché a été pris.
Classement : 16.67%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Boulevard de la Villette - Ligne 2

Message par droopyjm » jeu. 16 juin 2011 17:50

Il suffit de parcourir quelques centaines de mètres pour trouver un nouveau poste d'observation sur la rampe sortant de terre cette fois :
Boulevard de la Villette 5.jpg
Boulevard de la Villette 5.jpg (240.14 Kio) Vu 1383 fois
Le photographe a posé son objectif à l'endroit précis où les voies sortent de terre. La perspective de la rampe, offerte grâce à ce cliché, montre combien les ingénieurs avaient posé un handicap à ceux qui devaient concevoir l'équipement des motrices "Thomson" pour pouvoir gravir ce pourcentage de 30 à 40 pour mille. Une fois de plus l'éditeur de cette carte s'est "planté" en précisant le "Métro Montant". Dominique, en présentant ce cliché le 24 Décembre 2010 ici : Boulevard de la Villette, a bien précisé que les rames du Métro roulaient à droite comme le cahier des charges l'avait stipulé. Donc la rame descend la rampe pour s'engouffrer dans le souterrain et desservir la station Combat.
Boulevard de la Villette 6.jpg
Boulevard de la Villette 6.jpg (215.45 Kio) Vu 1383 fois
De nos jours la rampe est toujours aussi impressionnante et le matériel moderne n'a aucun problème en traction comme en freinage pour s'en affranchir. Un petit halo noir, en bas à gauche, ternit quelque peu ce cliché pris le 13 Mai 2011, en raison de la présence d'un grillage que l'objectif n'a pas pu traverser complètement. On remarquera que les écussons de la ville de Paris tout comme les grilles sont toujours présents depuis 1903. Dans quelques secondes, après une courbe à gauche, cette rame entrera dans la station "Colonel Fabien", cette fois sous le Bld de la Villette.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Colonel Fabien - Ligne 2

Message par droopyjm » ven. 17 juin 2011 17:16

Il suffit de traverser la place pour retrouver le Bld de la Villette et le terre-plein central, comme celui que nous avons quitté à la station Anvers :
Colonel Fabien 1.jpg
Colonel Fabien 1.jpg (198.61 Kio) Vu 1372 fois
La place du Combat a fait partie du Bld de la Villette jusqu'en 1904 avant de prendre ce nom, en référence à un lieu-dit appelé "Combat du Taureau", un ancien terrain vague où furent donnés à partir de 1778 des combats d'animaux. L'accès de la station fut installé sur le terre-plein comme on peut le découvrir sur cette carte que Dominique nous a présentée le 1er Décembre 2009 ici : Station Combat. Comme pour la plupart des accès de la ligne 2, il s'agit de l'entourage à écussons et à fond arrondi. Au fond du cliché légèrement à droite, entre la frondaison des arbres, commence la rampe que nous venons de quitter
Colonel Fabien 2.jpg
Colonel Fabien 2.jpg (195.83 Kio) Vu 1372 fois
On remarquera d'emblée que l'accès, sur ce cliché contemporain, se situe tout au bord de la place, ce qui signifie qu'une fois de plus il a été déplacé et réinstallé quelques mètres plus en amont. On en reparlera sur le prochain post. Suite à l'arrêté du 7 Juillet 1945 la place est renommée "Colonel Fabien" en hommage à Pierre Georges dit Fabien, colonel des Forces Françaises de l'Intérieur (F.F.I.), mort au champ d'honneur en 1944. Et le 19 Août 1945 la station de métro prit naturellement le nom de Colonel Fabien. Enfin il faut noter que la place acquit une notoriété supplémentaire, disons même internationale, lorsque le Parti Communiste Français installa son siège en 1971 dans un immeuble futuriste imaginé par l'architecte brésilien Oscar Niemeyer. Depuis le 26 Avril 2007 l'immeuble a été classé au titre des Monuments Historiques. Le cliché ci-dessus a été pris le 13 Mai 2011.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Colonel Fabien - Ligne 2

Message par droopyjm » sam. 18 juin 2011 17:06

Quelque mètres suffisent pour se placer en face de l'accès :
Colonel Fabien 3.jpg
Colonel Fabien 3.jpg (202.73 Kio) Vu 1361 fois
Sur ce cliché que François (Carpostale) a présenté en avant-première le 11 Mars 2011 dans le sujet Paris XIXème, on peut supposer sans beaucoup se tromper que le photographe a planté son trépied à la limite de la place du Combat. Plusieurs mètres le sépare de l'accès installé à la hauteur de la fin de l'immeuble au premier plan à droite sur le cliché. Rien de très spectaculaire dans ce cliché que l'on aurait aimé voir de plus près. Les immeubles de part et d'autre sont là pour authentifier le positionnement de notre accès. Sauf que rien n'est identique sur le cliché contemporain que vous allez découvrir maintenant.
Colonel Fabien 4.jpg
Colonel Fabien 4.jpg (201.07 Kio) Vu 1361 fois
S'il y avait un prix des "Gérard" des clichés les plus laids il serait décerné à l'unanimité. Cette plaisanterie mise à part, il faut convenir que l'accès a été déplacé en amont si l'on se réfère à l'immeuble de droite, qui de plus se trouve emmailloté par un échafaudage, sans possibilité de prendre des repères. Un peu plus loin le second bâtiment a été détruit et remplacé par un nouveau de facture très moderne (c'est la bibliothèque François Villon). En rédigeant ces commentaires le petit bâtiment en briques m'a interpellé. Et si l'accès était à la même place ? En fait non, car en se promenant sur "Google Streets" on s'aperçoit qu'il se situe au même endroit que sur la carte postale juste derrière l'accès et il semble avoir été installé par le premier exploitant, la CMP. La végétation des arbres masquant les immeubles sur la gauche ne nous permettra pas de trancher définitivement. Coincé entre une baraque foraine de friandises et un arbre il ne m'a pas été possible d'envisager un meilleur angle de prise de vue pour ce cliché pris le 13 Mai 2011.
Classement : 5.56%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Belleville - Ligne 2

Message par droopyjm » mar. 21 juin 2011 17:24

Sur un tracé rectiligne la ligne 2 aborde cette nouvelle station au carrefour des 4 arrondissements : Xème, XIème, XIXème et XXème :
Belleville 1.jpg
Belleville 1.jpg (197.92 Kio) Vu 1347 fois
Le cliché de cette carte a été présenté en avant-première par François (Carpostale) le 7 Juin 2011 dans la Collection "Tout Paris". Un boucher, un monsieur respectable avec chapeau melon, un agent de police et sa pèlerine posent devant l'accès Guimard, celui à entourage à écussons et fond arrondi installé dès l'origine en 1903. C'est ici que se termine le Bld de la Villette entamé à la station Stalingrad (ex-Aubervilliers). Ici commence la rue de Belleville montant vers les hauteurs de la butte menant à la Porte des Lilas et irriguant un des quartiers les plus populaires de la capitale. Au moment de la mise en service en 1903 la station fut de simple passage. La correspondance avec la ligne 11 ne sera effective que le 28 Avril 1935 avec l'ouverture du tronçon "Châtelet - Porte des Lilas".
Belleville 2.jpg
Belleville 2.jpg (211.37 Kio) Vu 1347 fois
"Bis repetita" me direz-vous avec ce cliché tronqué comme celui de la station Colonel Fabien. Oui en partie, mais c'était pour mieux respecter l'angle de prise de vue car vous vous doutez bien que l'accès Guimard a disparu. Il a été démonté en 1935 et remplacé par l'entourage moderne typique des années 1930. A gauche on devine le mât du candélabre "Dervaux". Donc un cliché en demi teinte pollué par le calicot de la brocante et les feuilles des arbres qui masquent l'immeuble d'angle. La ligne 11 quant à elle va suivre la rue de Belleville dans toute sa longueur jusqu'à la Porte des Lilas après une incursion vers la Place des Fêtes. Cette mise en service sonnera le glas du funiculaire qui était le seul moyen de transport fiable en raison de la pente de la rue. Le cliché ci-dessus a été pris le 13 Mai 2011.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Belleville - Ligne 2

Message par droopyjm » mer. 22 juin 2011 19:08

Belleville 3.jpg
Belleville 3.jpg (183.86 Kio) Vu 1330 fois
Ce magnifique cliché de l'accès vu par l'arrière a été présenté par François (Carpostale) le 3 Janvier 2011 dans le sujet Paris Xème arrondissement. Ces dames soulèvent leurs robes, peut-être parce que l'employé municipal a arrosé ou qu'une averse a mouillé le trottoir. On a évoqué le funiculaire de la rue de Belleville. Celui-ci traversait le carrefour pour continuer par la rue du Faubourg du Temple et desservir son terminus à la place de la République. C'étaient des véhicules de la taille d'un tramway et dont la propulsion était assurée par des câbles insérés dans le sol entre deux rails. Nul doute que les usagers de la station prenaient ce moyen de transport pour rejoindre les rues adjacentes de la rue de Belleville en particulier.
Belleville 4.jpg
Belleville 4.jpg (175.14 Kio) Vu 1325 fois
Pour respecter l'angle de prise de vue, vous ne verrez pas l'accès moderne qui se situe hors-champ à gauche du cliché. L'immeuble qu'on apercevait à travers l'arceau de l'accès a été remplacé par un immeuble moderne dont la construction a été établie en retrait du carrefour de la rue du Faubourg du Temple et du Bld de la Villette. De nos jours une bonne partie du quartier et principalement la rue de Belleville est habitée par des communautés asiatiques et principalement chinoises, si bien que la plupart des commerces environnants sont des enseignes d'alimentation et d'habillement dédiées à cette population. Sur ce cliché pris le 13 Mai 2011 les allées et venues sont aussi denses que dans le périmètre des portes de Choisy et d'Ivry ce qui fait de ce quartier la seconde communauté asiatique de la capitale.
Classement : 5.56%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Couronnes - Ligne 2

Message par droopyjm » jeu. 23 juin 2011 15:29

C'est maintenant sous le Bld de Belleville que la ligne 2 poursuit son chemin jusqu'à la station Couronnes :
Couronnes 1.jpg
Couronnes 1.jpg (191.74 Kio) Vu 1323 fois
Sur ce cliché que Dominique nous a présenté le 17 Septembre 2010 ici : Station Couronnes et en dépit de la présence débonnaire des badauds posant pour le photographe, on ne peut pas aborder la station Couronnes sans évoquer la catastrophe qui endeuilla le Métro le 10 Août 1903, quelques 6 mois après la mise en service de la section Anvers-Bagnolet. Le décès des voyageurs ne fut pas l'œuvre du train immobilisé dans la station, mais des conséquences de l'incendie des deux rames immobilisées à la station suivante de Ménilmontant et de la propagation des fumées vers celle de Couronnes et de l'extinction de l'éclairage. Le lendemain on allait extraire 84 victimes décédées par asphyxie à l'autre bout du quai .
Les conséquences de cette catastrophe fit l'objet de mesures portant en particulier sur l'installation de dispositifs lumineux indiquant la sortie et la modification du matériel roulant de façon à éviter les risques d'incendie. Paradoxalement dès la fin de 1903 commençait une ère nouvelle pour le Métro après la mise en œuvre de toute une série de mesures tendant à préfigurer la physionomie que nous connaissons aujourd'hui.

Couronnes 2.jpg
Couronnes 2.jpg (211.35 Kio) Vu 1323 fois
Lors de mon passage le 13 Mai 2011 le marché qui se tient tous les mardi et vendredi venait de se terminer, d'où la présence des équipes municipales de nettoyage. Ce carrefour entre le Bld de Belleville et la rue des Couronnes est toujours animé que le marché ait lieu ou pas. On notera que le panneau de la station a été installé parallèlement à l'entourage. L'habitat de ce quartier a subi de profondes modifications comme celui de Belleville. La station Couronnes doit son nom au lieu-dit "le hameau de Couronnes-sous-Savies, jadis intégré au village de Belleville.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Couronnes - Ligne 2

Message par droopyjm » ven. 24 juin 2011 17:53

Couronnes 3.jpg
Couronnes 3.jpg (148.21 Kio) Vu 1302 fois
Le cliché de cette superbe carte a déjà été présenté par François (Carpostale) le 20 Décembre 2010 dans le sujet Paris XIéme arrondissement. Le terre-plein bordant les deux axes de circulation des Blds de Belleville, Ménilmontant et Charonne ont toujours accueillis des marchés périodiques à des jours différents, si bien que chaque habitant de ces quartiers pouvait se fournir en légumes et fruits frais tout au long de la semaine, ce qui est encore le cas aujourd'hui. A gauche du cliché commence la rue d'Angoulême devenue par arrêté du 7 Juillet 1945 rue Jean-Pierre Timbaud du nom d'un syndicaliste, otage, fusillé le 22 Octobre 1941 par les troupes d'occupation allemandes. A droite commence la rue des Couronnes que nous découvrirons sur le prochain post.
Couronnes 4.jpg
Couronnes 4.jpg (200.78 Kio) Vu 1302 fois
Sur ce cliché contemporain pris le jeudi 2 Juin 2011, la veille du marché, la foule se presse autour de l'accès et du terre-plein dont les emplacements du marché sont déjà matérialisés par les poteaux métalliques et les barres de couverture. Pour être déjà passé à cet endroit en Décembre 2003 le jour du marché il est difficile de prendre un cliché tant la foule est compacte et masque en partie l'accès. A cet endroit il ne faut pas perdre la pose avant que les passants n'encombrent le champ de vision, de même que les automobiles venant de la droite.
Classement : 5.56%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Couronnes - Ligne 2

Message par droopyjm » sam. 25 juin 2011 17:16

Couronnes 5.jpg
Couronnes 5.jpg (174.09 Kio) Vu 1291 fois
Le cliché de cette carte, dont le scan dormait au fond de mes archives, a certainement été diffusé par l'éditeur Fernand Fleury, supposition puisque son nom n'apparait pas. Pour une fois le photographe a privilégié un angle de prise de vue peu courant puisque la plupart des autres éditeurs montrent l'accès vu de face ou de trois-quart. C'est donc la rue des Couronnes que l'on aperçoit au centre du cliché. L'anecdote historique dit qu'au XVIIIème siècle, plus exactement le 20 Octobre 1721, on avait arrêté le célèbre bandit Louis Dominique Garthausen (ou Bourguignon comme il se faisait aussi appeler), plus connu sous le nom de "Cartouche" au cabaret "Au Pistolet" situé au 45 rue des Couronnes. Condamné a être rompu vif, il fut roué en place de Grève le 28 Novembre 1721, après quoi sa dépouille fut exposée aux badauds.
Couronnes 6.jpg
Couronnes 6.jpg (200.74 Kio) Vu 1291 fois
La physionomie du quartier a beaucoup changé et bon nombre d'immeubles modernes ont remplacé d'autres plus vétustes et souvent insalubres. Un petit tour sur Google Streets m'a permis de me rendre compte que le n° 45 n'existe plus, ainsi que la plupart des n° suivants, remplacés par le Parc de Belleville. On remarquera que le porte-plan de la station est présent ici sur le côte droit de l'entourage. Il s'agit d'un modèle inspiré du style Guimard qui n'existait pas lors de la mise en service en 1903. Ce cliché a été pris le 2 Juin 2011 alors que le soleil brillait encore avant que la pluie vienne rafraichir l'atmosphère le reste du mois.
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Ménilmontant - Ligne 2

Message par droopyjm » mar. 28 juin 2011 15:41

La ligne 2 poursuit son trajet sous le Bld de Belleville jusqu'à l'orée du Bld de Ménilmontant où fut construite la station :
Ménilmontant 1.jpg
Ménilmontant 1.jpg (186.42 Kio) Vu 1272 fois
Pour commencer, précisons que ce cliché a déjà été présenté par Dominique le 2 Octobre 2010 ici : Station Ménilmontant. Si la catastrophe du 10 Août 1903 est concentrée sur la station Couronnes où l'on dénombra le plus grand nombre de victimes, il n'en est pas moins vrai que c'est dans la station de Ménilmontant que l'incendie meurtrier se déclencha sur la motrice de la rame 43 et se propagea sur la seconde rame 52 venue en secours pour la pousser depuis la station Combat. Les fumées se propagèrent donc dans le tunnel, favorisées par les appels d'air, en direction de la station Couronnes où les responsables tentèrent de faire évacuer les passagers de la rame immobilisée et bondée et qui protestaient afin de se faire rembourser le prix de leur trajet : "Nos trois sous" disaient-ils !
Ménilmontant 2.jpg
Ménilmontant 2.jpg (192.69 Kio) Vu 1272 fois
Les évènements dramatiques de 1903 sont bien loin maintenant et l'accès Guimard à entourage à écussons et fond arrondi trône toujours sur le terre-plein élargi du Bld de Ménilmontant. La température était clémente ce 13 Mai 2011 quand ce cliché contemporain a été pris et néanmoins un petit commerçant proposait des marrons grillés sur son réchaud à charbon de bois logé dans un chariot de supermarché reconverti pour la circonstance. Derrière l'accès les services municipaux ont installé un vaste "bac à fleurs" qui m'a posé des problèmes de prise de vue sur l'arrière de l'accès que je n'ai pas encore résolus. Un prochain "safari-photo" est programmé pour achever le parcours de la ligne.
Classement : 5.56%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Interruption momentanée de l'image - Ligne 2

Message par droopyjm » mer. 29 juin 2011 17:51

Amis fidèles qui suivez ce parcours de la ligne 2, votre serviteur vous invite à patienter jusqu'au jeudi 7 Juillet pour une brève interruption estivale.

Le parcours reprendra à la station "Ménilmontant" pour entamer la dernière partie de la ligne 2 jusqu'à "Nation".

A très bientôt.
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1508
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Ménilmontant - Ligne 2

Message par droopyjm » mer. 13 juil. 2011 15:45

Après cette pause estivale plus longue que prévue, attardons-nous encore quelques instants à la station Ménilmontant, pour observer l'accès vu par l'arrière :
Ménilmontant 5.jpg
Ménilmontant 5.jpg (186.44 Kio) Vu 1230 fois
Le cliché de cette carte a déjà été présenté par François (Carpostale) le 21 Mai 2011 dans le sujet Paris XXème. On y voit, comme souvent, des badauds qui prennent la pose devant le photographe. On y aperçoit aussi des vendeurs ambulants qui proposent pêle-mêle des vêtements et autres frusques en aval du marché que l'on devine au fond et au milieu du cliché. De nos jours et au même endroit, le jour du marché chaque mardi, ce ne sont pas deux vendeurs, mais des dizaines de particuliers qui proposent toutes sortes d'objets les plus improbables et des vêtements - je dirais des hardes - beaucoup de vendeurs et peu d'acheteurs. Il y a tellement de monde qu'il est difficile de se frayer un chemin dès la sortie du Métro et je n'ai pas osé prendre de photos pour illustrer cette photo ancienne.
Ménilmontant 6.jpg
Ménilmontant 6.jpg (201.2 Kio) Vu 1230 fois
C'est en définitive un jeudi de Juin 2011 que ce cliché contemporain a été pris. On y voit au premier plan le fameux terre-plein destiné à recevoir des plantes ornementales résistantes à la pollution. La sécheresse n'avait pas encore dégradé ces nouvelles plantations, l'ensemble disposant d'un arrosage automatique. A gauche du rond-point se termine la rue d'Oberkampf et à droite débute la rue de Ménilmontant qui aboutira au Métro Saint-Fargeau de la ligne 3bis. A l'occasion du prochain post il sera question de chansons ayant pour lien "Ménilmuche" comme on nommait Ménilmontant à une certaine époque.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Répondre

Retourner vers « Paris - Hier/aujourd'hui »