Le Métropolitain de Paris - Ligne 9

Règles du forum
Pensez à placer un lien vers le sujet de la carte postale ancienne d'origine. Merci.
rigouard
500+
500+
Messages : 57099
Enregistré le : mer. 28 juil. 2010 08:47

Image

Géolio à réalisé récemment un cliché différent qui porte le n°186.
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Trocadéro 3
Cette carte provenant de la collection de Jean-Pierre Rigouard a été présentée par Dominique1594 le 7 Décembre 2010 dans la collection du Métro, à voir ou revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Trocadéro. Outre le kiosque à musique (à ce propos je vous invite à découvrir l'impressionnante série des kiosques à musique initiée par Jean-Marc, à voir ou revoir ici : Kiosques à musique (celui de la place du Trocadéro est encore à l'étude), on peut découvrir le second accès Guimard (non visible sur la précédente carte) toujours à écussons et fond carré. On rappellera qu'il a été démonté en 1936 comme son frère jumeau. Sans en avoir la certitude on peut penser que l'arrière-plan de ce cliché indique la perspective de l'avenue Henri Martin (aujourd'hui avenue Georges Mandel), avec sur la gauche le cimetière de Passy. L'emplacement du kiosque sur un document ancien serait d'une grande aide pour confirmer cette hypothèse !
Un plan de la station Trocadéro de la ligne 6 posté par Bernard (Vaugirard12) dans les Petits Plus du Métropolitain montre l'emplacement exact du kiosque, c'est-à-dire au milieu de la place, à voir ICI. Un grand merci pour cette précision.


Image
Trocadéro 4
Sans être certain de l'angle de prise de vue de ce cliché contemporain pris le 9 Avril 2015 il sera utile de trouver des indices sur l'emplacement exact du kiosque à musique entrevu sur la carte ancienne. Ici la perspective donne, à droite, l'avenue Kléber et, à gauche, l'avenue Raymond Poincaré. A gauche du cliché trône la statue équestre du maréchal Foch dont la commande fut attribuée sur concours en 1938, mais érigée seulement en 1951. Le jardin public qui l'entoure, s'il n'est pas à l'abri de la pollution automobile, il n'en reste pas moins un endroit privilégié, à l'écart des nombreux touristes déambulant sur le parvis du Palais de Chaillot, pour jouir du panorama exceptionnel de la Tour Eiffel et du parc du Champ de Mars. Nul doute que nombre de badauds s'y postèrent pour admirer le feu d'artifice du 14 Juillet dernier et entendre la musique du grand Concert de Paris au pied de la Tour Eiffel.
Classement : 10.53%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Trocadéro 3
Suite à mes interrogations sur le positionnement du kiosque représenté sur ce cliché, Bernard ((Vaugirard12) et Jean-Marc, de concert, ont donné la solution en postant le plan de la station Trocadéro de la ligne 2 Sud (aujourd'hui ligne 6) et les cartes "témoin", à voir ou revoir ICI. Muni de ces informations il ne restait plus qu'à se rendre place du Trocadéro pour mettre en boîte le nouvel angle de prise de vue, à découvrir ci-dessous :

Image
Trocadéro 5
Il était tentant de prendre ce nouveau cliché, hier 5 Août 2015, et force est de constater que la frondaison des arbres ne permet pas d'authentifier les lieux. Tout juste peut-on apercevoir l'une des fenêtres de l'immeuble ancien formant l'angle avec l'avenue d'Eylau et l'avenue Georges Mandel (anciennement avenue Henri Martin) à la gauche du kiosque à journaux. Seule solution probante : revenir en hiver lorsque les arbres auront perdu leurs feuilles. Pour l'anecdote de nombreux cars stationnent le long du parvis du Palais de Chaillot, si bien que le photographe ne s'est pas mis en danger sur la chaussée !
Classement : 10.53%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Iéna 1
Cette carte a été présentée dans Paris XVIème Place d'Iéna le 29 Avril 2015 et représente une nouvelle fois la formule "Hier-Avant-Hier" afin de suggérer, sur le cliché contemporain, la découverte de l'accès du Métro au pied du Musée Guimet. Le cliché est riche d'un avant-plan et d'un second plan. Avant d'évoquer le personnage de George Washington lors du prochain post, quelques mots pour évoquer le Musée Guimet. Constitué à l'initiative d'Emile Guimet, industriel lyonnais, il a abrité très tôt des objets d'art asiatique, pour devenir en 1997, lors de sa rénovation comme une somme de connaissances des civilisations asiatiques et devenir le Musée national des arts asiatiques. On distingue de part et d'autre du Musée et de gauche à droite, la rue de l'amiral Hamelin et l'avenue d'Iéna.

Image
Iéna 2
Ce cliché contemporain pris le 9 Avril 2015 nous permet de découvrir l'un des trois accès, celui implanté au pied du Musée Guimet. Doté d'un candélabre de type "Val d'Osne" il a la particularité de comporter des grilles assorties à celles du Musée. Le second accès situé de l'autre côté de la place est doté quant à lui d'un candélabre de type "Dervaux". C'est sous l'avenue du Président Wilson que la ligne 9 trace son parcours de Trocadéro à Alma-Marceau. Iéna, l'une des batailles de l'épopée napoléonienne, a donné son nom à cette avenue initiée autour de la place de l'Etoile comme tant d'autres batailles et généraux du 1er Empire.
Classement : 15.79%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Bonjour à toutes et à tous,

Pour la seconde fois la ligne 9 s'offre une parenthèse estivale du 14 au 24 Août à la découverte des chemins de fer creusois.

A bientôt.
Jacques
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Iéna 3
Finalement c'est grâce à une carte de la collection de Léon Schlinke que l'on peut découvrir l'accès situé à l'intersection de la rue de l'amiral Hamelin, à gauche, et de l'avenue d'Iéna, à droite. Ce nouveau tronçon partant de Trocadéro permit de rejoindre la station de Saint-Augustin le 27 Mai 1923 au début du boulevard Haussmann. Dans l'axe de la perspective de l'avenue d'Iéna la statue équestre de George Washington symbolise la marche en avant du 1er président des Etats Unis. Oeuvre du sculpteur américain Daniel Chester French elle a été inaugurée le 3 Juillet 1900. On peut lire sur le piédestal la mention suivante : Offert par les femmes des Etats-Unis d'Amérique en mémoire de l'aide fraternelle donnée par la France à leurs pères pendant la lutte pour l'indépendance.

Image
Iéna 4
Ce clair-obscur généré par ce cliché contemporain pris le 23 Juillet 2015 est la conséquence de ces nombreux véhicules garés le long du trottoir. Du coup cet emplacement permet d'observer le second accès disposé sur le trottoir de l'avenue du Président Wilson (28ème président des Etats-Unis celui en poste durant 2 mandats successifs de 1913 à 1921 et honoré pour l'engagement de son pays durant la 1ère guerre mondiale). L'exposition au Musée Guimet "Du No à Mata Hari" commencée peu après mon 1er passage en Avril se termine le 31 Août 2015 : il est encore temps de s'y rendre ! Si le 1er accès est pourvu du candélabre "Val d'Osne"le second accès, lui, est flanqué du candélabre "Dervaux", un incontournable du Métro.
Classement : 15.79%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Alma-Marceau 1
Une nouvelle carte semi-moderne provenant de la collection de Léon Schlinke datant du tout début de la charnière des années 1940-1950 nous permet d'illustrer l'un des deux accès de cette station celui implanté sur le trottoir de l'avenue du Président Wilson, à gauche sur le cliché ci-dessus. Il faut avoir de bons yeux pour le découvrir tant le cliché a été pris de loin. L'association entre le nom composé de la station fait le grand écart puisqu'elle honore le général François Séverin Marceau, brillant général de la Révolution mort en 1796 et l'évocation de la bataille de l'Alma, rivière de Crimée où les troupes coalisées franco-britano-turques vainquirent l'armée russe en 1854. Les zouaves de l'Armée d'Afrique s'y illustrèrent dans les dernières heures de cette bataille.

Image
Alma-Marceau 2
Ce cliché contemporain pris le 18 Mai 2015 nous donne l'occasion de mieux situer l'emplacement de l'accès matérialisé par le porte-plan, à droite du feu rouge de signalisation. Des éléments historiques et contemporains se côtoient autour de cette place. Tout d'abord sur le pont construit de 1854 à 1856 on érigea un statue en pierre d'un zouave ayant valeureusement combattu en Crimée. Célèbre avant la reconstruction du pont entre 1970 et 1974 selon la hauteur de l'eau de la Seine qui lui léchait les pieds ou beaucoup plus lors de la grande crue de 1910, il demeure toujours au pied du pont en faisant moins parler de lui. C'est sous le pont dans le tunnel routier que la princesse Diana trouva la mort le 31 Août 1997. On rappellera la présence d'une réplique de la flamme de la statue de la Liberté, recouverte de feuilles d'or. Une petite pensée à Dominique qui nous a quitté il y a quatre mois : à n'en pas douter il suit la vie du site et son cher Métro.
Classement : 15.79%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Alma-Marceau 3
Appelés à illustrer le parcours souterrain d'une ligne quelques clichés permettent de confronter le passé et le présent en montrant les innovations entreprises. Celui-ci, issu de la collection de Jean-Pierre Rigouard, a été présenté par Dominique1594 le 6 Août 2010 dans la collection du Métro, à voir ou revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Alma-Marceau. La ligne 9 fut la première à bénéficier de stations d'une longueur de 105m au lieu de 75m. La station Alma-Marceau n'en bénéficia pas. C'est seulement en 1928 que cette nouvelle norme s'appliqua à partir de la station Richelieu-Drouot, permettant d'insérer des rames de plus grande longueur et d'augmenter ainsi la capacité de transport des voyageurs. On notera sur ce cliché des accessoires de quai tels un pèse-personne et un distributeur de confiseries que beaucoup d'entre nous ont connu enfants.

Image
Alma-Marceau 4
Si l'affichage publicitaire n'a pas disparu, en revanche les sièges "baquet" aux couleurs pastel ont remplacé les bons vieux bancs en bois. L'éclairage, même si celui au néon des années 1950 apportait un confort notoire, celui à partir des années 1970 fut encore plus performant tel celui en place issu de la décoration en style "Motte" qui permet avec son éclairage bidirectionnel de rendre une luminosité accrue sur la voûte et les piédroits. On pouvait penser que sur le cliché ancien les sorties se situaient en bout de quai : il n'en est rien car on découvre derrière les panneaux de direction, ceux mentionnant la sortie. Il semblerait que ces portes noires appartenaient à des locaux techniques.
Classement : 10.53%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Aucun arrêt n'est prévu à la station "Franklin D. Roosevelt", les seules cartes disponibles étant celles montrant l'entourage Guimard sur l'avenue des Champs-Elysées.

Image
Saint-Philippe-du-Roule 1
Cette carte a été présentée le 9 Juin 2015 dans le sujet "Paris - VIIIème - Avenue d'Antin". Le cliché a été pris avant l'arrivée du Métro au carrefour de l'avenue d'Antin (aujourd'hui avenue Franklin D. Roosevelt) et de la rue du Faubourg Saint-Honoré et fait partie de la série "Hier-Avant-Hier". Ce cliché montre les débuts de l'automobile, cependant l'essentiel des transports urbains en ce début du XXème siècle est encore assuré par la traction hippomobile, tels ces chevaux à gauche du cliché qui sont prêts à assurer le relai d'un omnibus. Cette avenue, portant le nom du duc d'Antin, surintendant des Bâtiments du Roi, prit le nom du roi Victor-Emmanuel III en 1918, avant de prendre celui du président des Etats-Unis, Franklin Delano Roosevelt en 1945.

Image
Saint-Philippe-du-Roule 2
Au contraire des photographes du début du XXème siècle qui posaient les pieds de leurs appareils au beau milieu de la chaussée, il est de plus en plus difficile de composer un cliché contemporain sans risques, tel celui-ci pris le 23 Juillet 2015, en faussant quelque peu l'angle de prise de vue. Heureusement il y a des ilots directionnels au centre des avenues. C'est le couturier Paul Poiret qui a initié à partir de 1909, au n° 26, une maison de mode, entrainant derrière lui d'autres entreprises qui en se développant firent de ce quartier, avec celui de l'avenue Montaigne, le haut-lieu du commerce de luxe. C'est justement sous ces deux avenues que le parcours de la ligne 9 fut tracé. Ces commerces et hôtels de luxe furent notamment éprouvés par la grande crue de 1910 condamnant une bonne partie des habitants de l'avenue Montaigne à se déplacer en barques. Quant au Métro on aperçoit les candélabres "M" jaune de part et d'autre de l'avenue, matérialisant les deux accès à entourages en fer forgé.
Classement : 21.05%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Havre-Caumartin 1
Faute de cartes présentant les accès des stations "Miromesnil" et "Saint-Augustin" c'est sous le boulevard Haussmann que l'on rencontre l'entourage Guimard à écussons et fond carré installé en 1904 pour desservir la station "Caumartin" lors de la mise en service de la ligne 3. Cette carte-photo provenant de la collection de Bernard (Vaugirard12) a été présentée dans la collection du Métro le 12 Mai 2012, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Havre-Caumartin. Un peu moins de 20 ans se sont écoulés pour que la ligne 9 offre une correspondance avec la ligne 3. Trois ans plus tard la station était renommée "Havre-Caumartin" en 1926.

Image
Havre-Caumartin
Ce cliché contemporain pris le 16 Août 2012 a été utilisé lors du parcours de la ligne 3, à voir ou revoir ici : Station Havre-Caumartin - Ligne 3 le 17 Septembre 2012. On remarquera que l'entourage Guimard n'a pas survécu, démoli en 1970, et remplacé par l'inévitable entourage en fer forgé. On notera aussi que l'entrée et la sortie ont été déplacés à l'inverse. Dans le dos du photographe se situe de part et d'autre de la rue Caumartin les deux bâtiments des grands magasins du "Printemps", l'un des hauts lieux du commerce de luxe, ouverts en 1865. La proximité de la gare Saint-Lazare et ses nombreuse lignes de banlieue permirent, avec l'essor du chemin de fer, à de nombreux banlieusards de venir faire leurs emplettes dans ces rayons de nouveautés.
Classement : 15.79%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Havre-Caumartin 3
Cette carte-photo provient de la collection de Jean-Pierre Rigouard et a été présentée par l'auteur dans le sujet Paris-Boulevard Haussmann. Commandée par le propriétaire de la confiserie cette photo met en valeur les différents corps de métier de cet établissement. On remarquera sur l'enseigne de la façade une référence aux sucres d'orge des religieuses de Moret. Ce sucre d'orge a été créé en 1638 par les bénédictines du prieuré de Notre-Dame-des-Anges à Moret-sur-Loing. Ce bonbon, à la recette inchangée de nos jours, eut un grand succès auprès de Louis XIV. Si les religieuses bénédictines ont disparues en 1972, l'entourage Guimard de l'accès "Caumartin" que l'on aperçoit à droite du cliché (celui-là même présenté sur le post précédent) et (hasard de la prise de vue) subit le même sort en 1970.

Image
Havre-Caumartin 4
Si les banques montrent leurs enseignes dans tous les quartiers, parfois elles cèdent de prestigieux emplacements tel celui du "Crédit Lyonnais" à la firme italienne "United Color of Benetton"spécialisée dans la mode et l'habillement, juste en face des grands magasins du Printemps. Lors de mon passage le 9 Septembre 2015, date à laquelle ce cliché contemporain a été pris, la publicité était plus discrète qu'à l'habitude, tel le nom de la marque absent des grilles du balcon, et pour cause le magasin a déménagé, ce qui explique les portes fermées. Le trottoir du boulevard longeant les magasins du Printemps est beaucoup plus fréquenté, tandis que les rayons sont souvent pris d'assaut par les touristes d'origine asiatique de passage à Paris. L'accès du Métro, remplit néanmoins son office, même si ces consommateurs étrangers sont acheminés par cars affrétés.
Classement : 21.05%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Chaussée d'Antin - La Fayette 1
Cette carte issue de la collection de Jean-Pierre Rigouard a été présentée par Dominique1594 le 20 Septembre 2010 dans le sujet Métropolitain - Métro Paris - Station Chaussée d'Antin - La Fayette. En cette période du début des années 1950 les véhicules circulant dans les rues de Paris présentent encore l'ancienne numérotation en lieu et place du département 75 (depuis le 1er Avril 1950). L'accès Guimard à entourage à écussons et fond carré en place à l'intersection du boulevard Haussmann et de la rue Lafayette, installé en 1910, cédera sa place à l'inévitable entourage en fer forgé en 1968. On notera que le panneau "Métropolitain" est en lettres blanches sur fond rouge.

Image
Chaussée d'Antin - La Fayette 2
On aura noté, tant sur le cliché ancien que sur celui contemporain pris le 9 Septembre 2015, le nom raccourci en "Lafayette" sur la façade du grand magasin de celui de l'illustre militaire ayant joué un rôle décisif auprès des Américains dans la guerre d'indépendance contre les britanniques. Cela n'empêche pas le marquis Gilbert du Motier de La Fayette d'être honoré tous les ans lors de la fête nationale des Etats-Unis au cimetière de Picpus où il est enterré. C'est un lieu hors du temps en plein Paris où il est possible de méditer dans le silence du parc attenant. Autour de l'accès du Métro il est de bon ton de communiquer par affiches pour le plus grand bien des consommateurs.
Classement : 21.05%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Richelieu-Drouot 1
Cette carte issue de la collection de Carpostale a été présentée dans le sujet Paris IXème le 5 Mars 2011, puis par Dominique1594 le 16 Septembre 2011 dans la collection du Métro Métropolitain - Métro Paris - Station Richelieu-Drouot. Avant de quitter le boulevard Haussmann pour suivre les grands boulevards jusqu'à la place de la République la CMP ouvrit le 30 Juin (Mai ?) 1928 le court tronçon reliant la station de Chaussée d'Antin à celle de Richelieu-Drouot en même temps que celui de la ligne 8 venant d'Opéra donnant ainsi correspondance avec les deux lignes. On mentionnera que la partie du boulevard Haussmann entre la rue Taitbout et le carrefour Richelieu-Drouot que l'on aperçoit sur la carte ancienne ne fut percée qu'en 1924 et inaugurée par le président de la République Gaston Doumergue le 15 Janvier 1927. La dernière remarque concerne le panneau indiquant que la station est ouverte au public. La station Richelieu-Drouot fut terminus jusqu'au 10 Décembre 1933.

Image
Richelieu-Drouot 2
Sur ce cliché contemporain pris le 9 Septembre 2015 il est bien difficile de distinguer l'accès sur le trottoir de droite, emmailloté par des palissades de travaux. De même on ne verra pas l'accès en pierre de taille du type "Cassien-Bernard" à l'intersection des deux boulevards au centre du cliché. La période estivale est propice aux travaux de voirie dans la capitale en raison d'une circulation automobile plus fluide. De part et d'autre des deux boulevards se situent l'Hôtel des Ventes Drouot-Richelieu (rue Drouot) et l'Opéra Comique (place Boieldieu de l'autre côté du boulevard des Italiens). C'est aux stations "Richelieu-Drouot" des lignes 9 et 8 que furent inaugurés les nouveaux quais d'une longueur de 105m au lieu de 75m, afin de permettre l'insertion de rames plus longues et ainsi d'augmenter la capacité de transport des voyageurs de plus en plus nombreux à l'orée des années 1930.
Classement : 15.79%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Grands Boulevards 1
Cette carte issue de la collection de Jean-Pierre Rigouard a été présentée par Dominique1594 le 13 Juin 2014 dans la collection du Métro, à voir ou revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Grands Boulevards. Nommée "Rue Montmartre" à l'ouverture de la ligne 8 le 5 Mai 1931, puis très vite "Montmartre" il fallut attendre le 10 Décembre 1933 pour voir la ligne 9 prolongée de "Richelieu-Drouot" à "Porte de Montreuil". Deux accès se dévoilent sur les trottoirs du boulevard Poissonnière juste avant le carrefour de la rue et boulevard Montmartre et de la rue du Faubourg Montmartre, d'où le nom donné aux stations des deux lignes. La vue des boulevards porte en direction du carrefour Richelieu-Drouot.

Image
Grands Boulevards 2
En 1951 Yves Montand chantait :"J'aime flâner sur les grands boulevards, y'a tant de choses à voir...tant de choses à voir" (musique de Norbert Glanzberg et paroles de Jacques Plante). C'est en 1998 que les deux stations furent renommées "Grands Boulevards" en raison de nombreuses confusions de touristes pensant que les stations desservaient la butte Montmartre. En tout cas le musée Grévin est au pied des bouches de Métro, l'alter-ego du musée "Madame Tussauds" de Londres. Tout près de là, le 15 Juin 2013, s'était réunie la communauté de CPArama dans le Flam's du boulevard Montmartre qui permit à une grande partie d'entre nous de faire connaissance. Ce cliché contemporain, bien que peu conforme à la carte ancienne, a été pris le 9 Septembre 2015, laissant au milieu de la circulation et des travaux une petite échancrure pour apercevoir l'un des quatre accès.
Classement : 21.05%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Bonne Nouvelle 1
Cette carte provenant de la collection de Jean-Pierre Rigouard a été présentée par Dominique1594 le 30 Août 2010 dans la collection du Métro, à voir ou revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Bonne Nouvelle. Sur ce cliché on distingue 3 des accès de la station disposés sur les trottoirs du boulevard de Bonne Nouvelle, le quatrième étant caché par le panneau publicitaire à gauche. Le nom de la station fait allusion à l'église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle édifiée vers 1563. Démolie en 1591 puis reconstruite en 1624 par Anne d'Autriche afin de s'y rendre en pèlerinage pour demander à la Vierge de la guérir de sa stérilité. Ses vœux furent sans doute exaucés puisqu'elle finit par donner naissance au futur Louis XIV. Démolie à nouveau elle fut reconstruite en 1823 sous la Restauration.

Image
Bonne Nouvelle 2
Sur ce cliché contemporain pris le 9 Septembre 2015 deux des accès se dévoilent sur le côté ensoleillé du boulevard. Il était encore trop tôt pour que le soleil de fin d'été éclaire l'ensemble du boulevard. Depuis le XIXème siècle les grands boulevards furent un lieu d'attraction et de promenade des parisiens et de divertissements proposés par les théâtres qui les jalonnent. Plus tard au XXème le Grand Rex offrit l'une des plus grandes salles de cinéma de la capitale. De nos jours de nombreux spectacles proposés aux petits comme aux grands donnent un nouvel élan à cette salle mythique. Pendant les années d'occupation le cinéma Rex devint le "Deutsches Soldatenkino" destiné aux soldats de la Wehrmacht. Une carte postée par Carpostale le 9 Avril 2011 le montre avec l'un des accès du boulevard Poissonnière au premier plan, à revoir ici : Paris - Boulevard Bonne Nouvelle.
Classement : 21.05%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Strasbourg-Saint-Denis 1
Cette carte a été présentée par Dominique1594 le 15 Février 2010 dans la collection du Métro, à voir ou revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Strasbourg-Saint-Denis. La Porte Saint-Denis opère la jonction entre la rue Saint-Denis, à droite, avec la rue du Faubourg Saint-Denis, à gauche. Plus loin sur la gauche au centre du cliché commence le boulevard de Strasbourg. Les deux accès que l'on aperçoit sur le trottoir de gauche sont encore sur le boulevard de Bonne Nouvelle que l'on va quitter. A l'ouverture de la section "Richelieu-Drouot -- Porte de Charenton" de la ligne 8 le 5 Mai 1931 les stations des 3 lignes 4, 8 et 9 prirent le nom de "Strasbourg-Saint-Denis" en lieu et place de "Boulevard Saint-Denis" que seule la ligne 4 portait depuis son ouverture le 21 Avril 1908.

Image
Strasbourg-Saint-Denis 2
Ce cliché contemporain pris le 12 Décembre 2012 a été présenté le 16 Février 2013 à l'occasion du parcours de la ligne 4. N'étant pas associé aux accès de cette ligne il convient en revanche à ceux des lignes 8 et 9. D'autant plus que ces accès font partie des entourages initiés durant les années 20/30 alors que ceux de la ligne 4 arboraient les entourages Guimard. Les deux lignes 8 et 9 ont été construites superposées sous les grands boulevards entre les stations "'Richelieu-Drouot" et "Saint-Martin" celle de la ligne 9 au niveau inférieur afin de gagner de la place. Vous pourrez remarquer que, telle une cloche à fromage, le nouveau kiosque à journaux a pris la place du second accès, celui à la gauche de la carte ancienne.
Classement : 10.53%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Strasbourg-Saint-Denis 3
Cette carte provenant de la collection de Jean-Pierre Rigouard a été présentée par Dominique1594 le 28 Novembre 2012 dans la collection du Métro, à voir ou revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Strasbourg-Saint-Denis. Il est un peu tôt dans la saison, même si nous venons de passer à l'heure d'hiver, pour rencontrer les trottoirs recouverts de neige. Ce cliché a servi d'illustration au parcours de la ligne 4. Si les lignes 8 et 9 cheminent bien sous le boulevard Saint-Denis les deux accès arborent la livrée "Guimard". Ils ont été installés en 1908 et font partie de la série "étroits à fonds arrondis". On remarquera que l'enseigne "Métro" spécifique à ce genre d'accès est encore absente sur ce cliché.

Image
Strasbourg-Saint-Denis 4
Ce cliché contemporain a été pris le 12 Décembre 2012 et a servi pour le parcours de la ligne 4. Les accès Guimard ont été déposés en 1931, l'année même où la ligne 8 était prolongée de "Richelieu-Drouot" à "Porte de Charenton" et remplacés par les inévitables entourages en fer forgé, adaptés aux escaliers étroits. On notera que sur la liste exhaustive des accès Guimard publiée dans l'ouvrage "Guimard - L'art Nouveau du Métro" par Frédéric Descouturelle, André Mignard et Michel Rodriguez il est mentionné que ces accès font partie de la série à "fonds carrés". De mémoire Dominique avait du signaler cette anomalie aux auteurs de l'ouvrage ci-dessus, mais je n'en retrouve pas la trace. Peut-être Bernard (Vaugirard12) saura si Dominique lui aura fait part de la réponse des auteurs ?
Classement : 15.79%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Strasbourg-Saint-Denis 5
Cette carte provenant de la collection de Carpostale a été présentée par Dominique1594 le 30 Janvier 2011 dans la collection du Métro, à voir ou revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Strasbourg-Saint-Denis et permet de répondre à la question des accès à fond arrondi et carré. La réponse formulée entretemps par Frédéric Descouturelle, co-auteur de l'ouvrage "Guimard - l'Art Nouveau du Métro" est complexe. Lorsque les entourages à trémie étroite on été installés en 1908, la CMP (Compagnie du Métropolitain de Paris) avait cessé en 1903 sa collaboration avec Hector Guimard. Les commandes passées à la fonderie comportaient des largeurs de trémie différentes allant de 1m80 (Strasbourg-Saint-Denis) à 2m50 (Mouton-Duvernet). Si la plupart des entourages à trémies étroites furent à fond carré, ceux de Strasbourg-Saint-Denis comportèrent un fond arrondi sans en connaître la raison précise.

Image
Strasbourg-Saint-Denis 6
Ce cliché contemporain a été pris le 17 Janvier 2013 pour illustrer le parcours de la ligne 4. Comme évoqué précédemment les entourages Guimard à fond arrondi ont été déposés en 1931 lors de la venue de la ligne 8. Les autres stations bénéficiant d'accès à trémie étroite et fond carré furent toutes sur la ligne 4 à l'ouverture en 1908 : Réaumur-Sébastopol, Marcadet-Poissonniers, Château d'Eau, Mouton-Duvernet et Saint-Michel. Les entourages actuels à entourage en fer forgé ont été adaptés à la largeur étroite de la trémie d'accès, mais conçus à fond carré. Sur ce cliché on distingue 3 des 4 accès installés sur les trottoirs du boulevard Saint-Denis.
Classement : 21.05%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Saint-Martin 1
Cette carte issue de la collection de Jean-Pierre Rigouard a été présentée par Dominique1594 le 14 Août 2010 dans la collection du Métro, à voir ou revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Saint-Martin. Bien qu'ayant connue une importante fréquentation durant les années 1930 ( environ 34000 voyageurs par heure et par sens), les stations des lignes 9 et 8 ont été fermées le 2 Septembre 1939 comme bien d'autres sur le réseau du Métropolitain. Après la Libération les deux stations furent rouvertes et connurent une importante fréquentation. Jugées trop proches de celles de Strasbourg-Saint-Denis dont les accès se situaient à environ 100m les uns des autres la fermeture fut donc définitive. Sur ce cliché de la fin des années 1940 on distingue deux des accès installés sur le boulevard Saint-Martin du côté des n° impairs tout près de la porte Saint-Martin.

Image
Saint-Martin 2
A deux jours près la présentation de cette station aurait pu coïncider avec la Saint-Martin fêtée le 11 Novembre. Patron des faïenciers, ce fut l'occasion pour la toute jeune RATP, dès la fermeture définitive, de présenter le long des quais et couloirs des deux stations des maquettes grandeur nature d'encadrements publicitaires en faïence afin de convaincre les annonceurs. Elles sont encore présentes depuis leurs installations au début des années 1950. Sur ce cliché contemporain pris le 9 Septembre 2015 on remarquera l'absence des deux accès. Ils ont été démontés à une date que j'ignore et le trottoir comblé. La perspective en direction du carrefour des boulevards de Strasbourg et Saint-Denis montre bien la courte distance pour atteindre la 1ère bouche du Métro Strasbourg-Saint-Denis.
Classement : 10.53%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1681
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Saint-Martin 3
Cette carte a été présentée par Carpostale le 16 Janvier 2012, puis par Dominique1594 le 11 Janvier 2013 dans la collection du Métro, à voir ou revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Saint-Martin. Le troisième accès non entrevu sur la carte précédente, se dévoile à droite du cliché (et il faut avoir de bons yeux) au pied du théâtre de la Renaissance. Nous nous situons à la charnière des années 1940/1950 où le Bld Saint-Martin absorbe une circulation clairsemée dont bon nombre de véhicules sont issus des années d'avant-guerre. A cette date les accès n'ont plus accueilli de voyageurs depuis le 2 Septembre 1939, sauf pendant une courte période après la Libération.

Image
Saint-Martin 4
Ce cliché contemporain pris le 9 Septembre 2015 ne permet pas d'apercevoir distinctement le petit bout d'accès qui existe encore de nos jours. Fermé à tout public sauf pour certains personnels de la RATP qui accueillent des visiteurs d'ouvrages en service de nuit. Les quais ont tour à tour servis à accueillir des personnes sans abris durant les périodes hivernales, mais ont aussi hébergés des opérations de communication pour des marques automobiles. Une "nuit blanche fut même organisée en Octobre 2010 avec la présence d'étudiants postés pour former un mot lus par les voyageurs depuis les rames. En 2012 les quais de la ligne 9 reçurent en exposition les décors d'un film de Ridley Scott, "Prometheus". Dernière heure de gloire de la station : la réception le 1er Février 1932 de remise de la ligne 9 à la CMP en présence du père du Métro, Fulgence Bienvenüe.
Classement : 15.79%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Répondre

Retourner vers « Paris - Hier/aujourd'hui »