Le Métropolitain de Paris - Ligne 7

Règles du forum
Pensez à placer un lien vers le sujet de la carte postale ancienne d'origine. Merci.
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Chaussé d'Antin 3
Le cliché de cette carte semi-moderne a été présenté par Dominique1594 le 20 Septembre 2010, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Chaussée d'Antin et provient de la collection de Jean-Pierre Rigouard. Prise du boulevard Haussmann, elle met en scène le second bâtiment des "Galeries Lafayette", celui présent à l'angle du boulevard et de la rue de la Chaussée d'Antin. La rue La Fayette est à droite du cliché, hors champ. En ces années 1950 le triporteur était encore un outil performant de livraison, grâce aux jarrets du livreur. L'accès Guimard se dévoile presque dans son intégralité et laisse apercevoir l'enseigne "Métropolitain" avec ses lettres en blanc sur fond rouge, semble-t-il ? A droite du cliché on peut découvrir la Simca 5, produite par Simca et Fiat de 1936 à 1949.

Image
Chaussée d'Antin 4
Sur ce cliché contemporain pris le 3 Septembre 2013 les affiches publicitaires sont légion autour et sur les grands magasins. Ici, au fronton des "Galeries Lafayette", la grande affiche donne à penser qu'il faille être muni de lunettes 3D pour en apprécier pleinement les contours, à moins qu'il ne s'agisse d'un nouveau concept de l'agence de publicité. Derrière le 4x4 noir et à gauche de l'arbre au centre du cliché, se situe le 3ème accès de la station. Il y a quelques mois un automobiliste pressé avait confondu la bouche de métro avec l'entrée du parking souterrain, situé lui plus loin. Le véhicule s'était retrouvé dans la descente d'escalier dans une position plutôt inhabituelle, sans qu'un voyageur soit blessé.
Classement : 31.58%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Opéra 1
Après la ligne 3, à revoir ICI, ce sera notre deuxième passage sur la place de l'Opéra. Grâce au cliché de cette carte, présenté par Carpostale le 10 Janvier 2011 dans le sujet Paris IXème - Rue Halévy, puis par Dominique1594 le 26 Décembre 2012 dans la collection du Métro, à revoir ici Métropolitain - Métro Paris - Station Opéra, l'éditeur nous gratifie d'un cliché original, mettant en scène la rue Halévy, sous laquelle la ligne 7 va relier les deux stations "Chaussée d'Antin" et "Opéra". Au centre du cliché on découvre l'un des modèles d'accès conçu par l'architecte Cassien-Bernard, initiateur d'un type d'accès en pierre de taille, agrémenté de balustres, ouvrage approuvé par les conseillers municipaux parisiens. Outre le Palais Garnier on remarquera dans la perspective de la rue Halévy, l'amorce de la rue de la Chaussée d'Antin.

Image
Opéra 2
Si sous la place les trois lignes qui s'y croisent M3, M7 et M8 occasionnent un flux migratoire d'usagers canalisé par de nombreux couloirs de correspondance, en revanche en surface la circulation automobile et les piétons occasionnent de réelles difficultés pour le photographe du Métropolitain, rendant peu aisée la vue de l'ensemble, comme ce cliché contemporain pris le 24 Septembre 2013. Le hasard de la prise de vue met en scène une escouade de policiers en scooters, complétant ainsi ceux à pieds, en voitures, rollers et vélos, mais aussi à cheval dans certaines circonstances. La rue Halévy célèbre le compositeur Jacques-Fromental Halévy auteur de "La Juive". Mais c'est surtout son neveu, Ludovic Halévy qui, avec son compère Henri Meilhac, fut le librettiste de nombreux opéras à succès de Jacques Offenbach. D'ailleurs autour du Palais Garnier un bon nombre d'artères portent les noms de compositeurs, tels Auber, Scribe, Meyerbeer et Gluck.
Classement : 26.32%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Opéra 3
Positionné sur le terre-plein du second accès "Cassien-Bernard" le photographe de l'éditeur F. Fleury a composé cet angle de prise de vue, où pour une fois la perspective de cette partie de la place de l'Opéra ne laisse apparaître que quelques passants. Ce cliché a été présenté le 26 Septembre 2012 par Dominique1594, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Opéra. En osmose avec le Palais Garnier l'accès montre sa sobriété, conforme aux décisions entérinées par les détracteurs d'Hector Guimard. Côté Métro on ne manquera pas de préciser que la station Opéra demeurera le terminus provisoire de la ligne 7 jusqu'au 1er Juillet 1916, pendant un peu moins de 6 ans.

Image
Opéra 4
Il y a des moments où la photographie en couleurs apporte sans conteste, comme la palette du peintre, toutes les nuances mettant en valeur ce Palais Garnier, comme l'atteste ce cliché contemporain pris le 24 Septembre 2013. En partant du Palais Royal, l'empereur Napoléon III ne pouvait que se féliciter d'avoir demandé au baron Haussmann de percer cette avenue de l'Opéra, lui permettant ainsi de se rendre rapidement des Tuileries jusqu'au Palais Garnier, pour éviter que ne se reproduise l'attentat manqué du 14 Janvier 1858 perpétré par le sieur Orsini et survenu rue Le Peletier près de l'ancien Opéra.
Classement : 26.32%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Opéra 5
C'est le moment de s'intéresser au petit accès sud de la place avec en toile de fond la perspective de la rue de la Paix, comme le montre ce cliché présenté par Carpostale le 10 Mars 2011 dans le sujet Paris - Rue de la Paix. On précisera que ce second accès sera construit plus tard. En effet à son emplacement se trouvait le puits d'accès au chantier par lequel la majeure partie des déblais étaient évacués et ne représentait même pas la moitié du futur entourage "Cassien-Bernard. Des informations détaillées ont été rapportées par Dominique1594 lors de la présentation d'une vue aérienne de la place, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Opéra. Déjà au début de ces années 1900 le débouché à la place Vendôme, via la rue de la Paix, drainait un grand nombre de chalands français et étrangers intéressés par les boutiques de luxe.

Image
Opéra 6
Si sur ce cliché contemporain pris le 24 Septembre 2013, invisible derrière l'accès au Métro, une voiture de police barrait l'accès à la rue de la Paix, de nombreux autres véhicules intervenaient hier 4 Octobre, suite au braquage d'une boutique de montres. La densité au mètre carré de ces boutiques dans ce périmètre voué au grand luxe attire immanquablement des spécialistes de tout bord. Si les banques officient au rez-de-chaussée rien n'empêche d'autres de recevoir leurs clients à l'étage. Afin d'endiguer une foule de piétons toujours plus nombreuse le périmètre de cet accès, comme le premier, est clôturé par des potelets reliés par des chaînes. L'époque de ce début du XXème siècle où les piétons traversaient la place en tout sens est bien révolue.
Classement : 26.32%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Pyramides 1
L e cliché de cette carte a été présenté par Dominique1594 le 6 Octobre 2010, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Pyramides et provient de la collection de Jean-Pierre Rigouard. Par le truchement de son éditeur la direction a fait la promotion de son établissement, le Café Le Royal Opéra où l'accès au Métro peut sembler anecdotique aux clients du café. En revanche ce cliché a l'avantage de nous montrer l'accès de la station dont il semble que ce soit la seule prise de vue parmi les cartes anciennes. Du point de vue des détracteurs d'Hector Guimard, la CMP leurs a donné raison puisqu'à l'ouverture de la nouvelle section d'Opéra à Palais Royal il fut mis en place un entourage en fer forgé, matérialisé par un candélabre "Val d'Osne".

Image
Pyramides 2
Devenu "Royal Opéra" l'établissement accueille toujours autant de clients avides de consommations en terrasse aux beaux jours, pendant l'heure de midi, comme ce 3 Septembre 2013 date à laquelle ce cliché contemporain a été pris. C'est donc au cœur de la 1ère Guerre Mondiale, le 1er Juillet 1916, que la nouvelle section permit aux voyageurs de prolonger leur voyage jusqu'à la station "Palais Royal". Ce sera le nouveau terminus de la ligne pendant près de 10 ans. On notera que le tunnel fut construit en "dos d'âne" et légèrement en biais par rapport à l'alignement de l'avenue de l'Opéra, en raison du croisement avec le collecteur de Clichy. De ce fait le tunnel se trouvait à cet endroit à "fleur de sol" et nécessita la pose d'un tablier métallique sur environ 170 mètres, à peu de distance de l'entrée nord de la station elle-même. De station de passage elle est devenue station de correspondance avec l'arrivée de la ligne 14 en Octobre 1998.
Classement : 21.05%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
rigouard
500+
500+
Messages : 59836
Enregistré le : mer. 28 juil. 2010 08:47

Avec l'ami Jacques, nous voici maintenant à la Chaussée d'Antin. Il est temps de faire un nouveau point cartophile sur les dernières stations traversées.

1 - Poissonnière : la carte présentée par Jacques (625 AP) est toujours orpheline,
2 - Cadet : en plus des deux cartes visibles sur le site, on trouve une seconde carte Poulain et une autre carte sans éditeur ni numéro,
3 - Le Peletier : grand néant,
4 - Chaussée d'Antin : 11 cartes sont connues dont un cliché identique avec deux numérotations différentes,
5 - Opéra : à ce jour j'ai dénombré 80 cartes (il y en a certainement beaucoup plus) dont seulement 5 de la sortie Guimard + des vues des chantiers de la construction,
6 - enfin, Pyramides : la seule vue connue est présentée par Jacques.

Cordialement.

Jean-Pierre
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Palais Royal 1
Arrivé au bout de l'avenue de l'Opéra, à la hauteur de la place du Théâtre Français (aujourd'hui place André Malraux), on peut découvrir, à droite de ce cliché datant de la fin des années 1920 et présenté par Carpostale le 9 Juillet 2012, puis par Dominique1594 le 10 Octobre 2012, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Palais Royal, l'accès secondaire de forme étroite et issu sans doute d'un plan de l'architecte Cassien-Bernard. La forme de l'entourage sied particulièrement à l'environnement immédiat des bâtiments du Théâtre Français (de nos jours Comédie Française Richelieu) et du Palais Royal alors que sur la place du Palais Royal en face du Musée du Louvre cohabitent un entourage à écussons et deux à cartouches Guimard, plus deux entourages en fer forgé, comme on le verra sur les prochains posts.

Image
Palais Royal 2
Aucun chariot élévateur ni de balcon accueillant n'ont permis de reproduire à l'identique le cliché ancien, si bien que ce cliché contemporain pris le 24 Septembre 2013 est incomplet. Le mobilier urbain, telle cette colonne Morris, permet de situer à sa droite l'accès secondaire situé sur la petite place Colette. Si en 1963 il a pu être filmé dans le cadre du film américain "Charade", à revoir dans le sujet "Le Métro au Cinéma" ICI (7ème photogramme), malencontreusement doté d'un porte-plan "Sarraihl" pour le tournage, il a été transformé en 2000 par l'artiste Jean-Michel Othoniel et rebaptisé "Kiosque des Noctambules". Composé de deux coupoles il est agrémenté de guirlandes de boules multicolores et de sphères d'aluminium et de verre de Murano. L'ensemble donne un air de fête dans une forme de style baroque, défiant le classicisme des façades des bâtiments historiques alentours.
Classement : 26.32%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Palais Royal 3
Le cliché de cette carte a été présenté par JanineB le 24 Juillet 2012 dans le sujet "Paris Ier-Les Grands Magasins du Louvre", puis par Dominique1594 le 8 Mars 2013 dans la collection du Métro, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Palais Royal. L'angle de prise de vue privilégie, outre l'accès Guimard historique, la perspective de la rue de Rivoli en direction de la rue du Louvre et de la station du Métro éponyme. Ouvert en 1900 à l'inauguration de la ligne 1, cet accès à écussons et fond arrondi a permis aux usagers d'accéder aux quais de la ligne 7 lors de sa prolongation jusqu'à Palais Royal le 1er Juillet 1916. A droite du cliché, hors-champ, se situent sur le trottoir bordant le Musée du Louvre, les deux accès secondaires Guimard à cartouches, installés tête-bêche en 1904, et toujours présents de nos jours.

Image
Palais Royal 4
Bien que ce cliché contemporain ait été pris le 3 Septembre 2013 le soleil n'avait pu franchir, en ce début d'après-midi, le sommet des bâtiments du Musée du Louvre. Afin d'orienter les visiteurs du Musée vers la bonne station du Métro, la station "Louvre" fut renommée "Louvre-Rivoli" et celle de "Palais Royal", "Palais-Royal-Musée du Louvre", le 1er Avril 1989 lors de l'inauguration de la pyramide du Louvre. On notera que les Grands Magasins du Louvre, ouverts en 1855 cohabitèrent jusqu'en 1875 avec l'Hôtel du Louvre avant que ce dernier ne soit transféré de l'autre côté de la place. Depuis 1974 les grands magasins ont cédé la place au "Louvre des Antiquaires" où il est de bon ton d'avoir un portefeuille bien garni pour se permettre d'acquérir des antiquités de valeur auprès des boutiques spécialisées.
Classement : 26.32%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Palais >Royal 5
Parmi les cartes proposant une vue rapprochée de l'accès Guimard historique à écussons et fond arrondi installé en 1900, il y a ce cliché présenté par Dominique1594 le 24 Septembre 2011, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Palais Royal. D'autres plus rares montrent l'installation provisoire du portique en bois où l'on peut lire "Chemin de Fer Métropolitain - Station du Palais Royal", comme ce superbe cliché à revoir ICI. En toile de fond les Grands Magasins du Louvre drainent une grande foule de chalands, sans doute attirés par cette exposition de tapis. Et la rue de Rivoli, comme de nos jours, présente une circulation très dense. Cet accès restera dédié à la ligne 1 jusqu'à l'arrivée de la ligne 7 en Juillet 1916, au cœur de la première guerre mondiale.

Image
Palais Royal 6
Peu de monde en ce début d'après-midi du 3 Septembre 2013, date à laquelle a été pris ce cliché contemporain, juste après le passage d'un groupe de touristes japonais, cornaqué par la guide équipée de son fanion coloré. Seul un attardé tentait de "nikonner", Dieu sait quel détail aérien, sans doute le globe du candélabre Guimard. Pour ma part il me semble que le bâtiment du Louvre des Antiquaires manque aujourd'hui de relief avec la suppression des cheminées et des petites balustrades du sommet. Le chauffage moderne en est la résultante. Ceci dit ces transformations n'altèrent en aucune façon le cadre prestigieux de la place. Et il n'y a plus, selon moi, de nouveaux détracteurs de l'œuvre d'Hector Guimard, l'accès étant maintenant entré dans l'histoire urbaine de Paris.
Classement : 26.32%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Palais Royal 7
Le cliché de cette carte présenté par Carpostale le 12 Août 2011, puis par Dominique1594 le 28 Mars 2012, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Palais Royal est intéressante à plus d'un titre. En effet on y aperçoit, autour des deux personnages à canotiers, une infime partie de l'accès secondaire Guimard à cartouches installé en 1904. Sa durée de vie sera très courte puisqu'il sera déposé en 1914 et remplacé par un entourage classique en fer forgé. Il servira en priorité aux usagers de la ligne 1, puis à ceux de la ligne 7 dont l'emplacement de la station se situe sous la rue Saint-Honoré, à l'aplomb du bâtiment du Conseil d'Etat dont le cliché de cette carte nous en dévoile une petite partie. A ce propos voir ICI le plan de la station présenté par notre ami Bernard (Vaugirard12).

Image
Palais Royal 8
Ce cliché contemporain pris le 3 Septembre 2013 ne permet pas de mieux entrevoir l'accès, d'autant plus qu'il a été dédoublé pour y installer tête-bêche un escalier mécanique. Le mât "Val d'Osne" est le bienvenu pour le distinguer. Un second accès, dans le prolongement du premier est plutôt dédié à la ligne 7, au coin de la rue Saint-Honoré. A l'issue de notre passage sur la place il faut préciser qu'il existe un 7ème accès secondaire, rue de Valois, à l'angle de la rue Saint-Honoré et au pied du bâtiment du "Louvre des Antiquaires", à droite du cliché hors-champ, lui aussi principalement destiné à rejoindre les quais de la ligne 7. En fin de compte Hector Guimard remporte, au vu des cartes anciennes, le match des accès par 4 contre trois (1 principal à écussons et 3 à cartouches).
Classement : 21.05%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Pont Neuf 1
L'auteur de cette carte-photo, Maurice Bonnel, se trouvait par hasard au débouché du Pont Neuf quand il s'est trouvé face à ce convoi mortuaire et par réflexe professionnel a déclenché son obturateur. Renseignements pris il s'agissait des obsèques de Léon Jouhaux. Syndicaliste engagé durant le Front Populaire il passera néanmoins 2 ans en captivité en Allemagne. C'est donc quelques jours après son décès, le 28 Avril 1954, que ce cliché a été pris, quelques secondes avant que le corbillard ne vienne masquer le porte-plan de l'accès de la station Pont-Neuf, celui installé au pied du magasin de la Samaritaine. Et en effet c'est bien ce qui fait l'originalité de cette carte-photo pour tous les amateurs du Métro, acquise sur D*, sachant que les cartes montrant l'un des deux accès brillent par leur absence.

Image
Pont Neuf 2
En ce 29 Octobre 2013, date à laquelle ce cliché contemporain a été pris, l'entourage de l'accès se dévoile un peu plus. Le porte-plan type "Sarrailh" a troqué son habillage pour un porte-plan moderne des années 1990. Et si peu de monde se presse autour de la Samaritaine c'est que le grand magasin a été fermé en 2005 pour cause de vétusté. Si tout va bien le projet deviendra réalité en 2015 avec la création d'un hôtel de grand luxe et une galerie commerciale. C'est le 16 Avril 1926 que la ligne 7 fut prolongée de Palais Royal à Pont Marie. Le sous-sol dans ce quartier historique étant très encombré c'est par un parcours souterrain sinueux constitué de courbes et contre-courbes que le tunnel a pu progresser sous les rues Saint-Honoré, de l'Oratoire, plongeant sous la ligne 1 à la rue de Rivoli, à proximité de la station Louvre-Rivoli, et enfin la rue de l'Amiral Coligny pour aboutir sous le quai du Louvre et desservir la station Pont Neuf.
Classement : 21.05%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Châtelet 1
Bien que cette carte colorisée de l'éditeur E.R. à Paris acquise sur D* soit vierge de toute correspondance, il est néanmoins possible de dater la prise de vue. En effet il se jouait en 1966 l'opérette "Valses de Vienne" au théâtre du Châtelet. Parmi toutes les cartes en vue plongeante montrant la place du Châtelet, celle-ci a l'avantage de mettre en scène, à hauteur d'homme, l'accès principal flanqué de ses deux mâts "Dervaux" installé sur le terre-plein de la place. Lors de la prolongation de "Palais-Royal" à "Pont-Marie" en 1926 la station fut nommée "Pont Notre-Dame - Pont au Change". Puis, un an avant l'arrivée de la ligne 11, la station prit le nom de "Châtelet", le 15 Avril 1934, en harmonie avec les stations des lignes 1 et 4 à hauteur de la rue de Rivoli.

Image
Châtelet 2
Il était tentant de reproduire un cliché derrière les grilles du jardin public de la Tour Saint-Jacques. Malheureusement l'entourage du jardin a été modifié et au risque de masquer l'essentiel de la perspective c'est ce cliché contemporain pris le 29 Octobre 2013, à l'extérieur des grilles, qui tente de montrer l'essentiel et en particulier les deux mâts "Dervaux" que l'on pourra distinguer, en bas à gauche du panneau de publicité. On rappellera que, comme à "Montparnasse-Bienvenüe", la topographie des lieux entre les deux lignes extrêmes a nécessité l'aménagement de longs couloirs de correspondance, adoucis par des trottoirs roulants. La frondaison des arbres nous empêchera de voir les bâtiments de la Conciergerie dont les ravalements entrepris ces dernières années offrent un plaisir renouvelé de photos-souvenirs aux nombreux touristes sur le chemin de la Sainte-Chapelle de l'autre côté de la Seine.
Classement : 26.32%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Châtelet 3
Cette carte a été présentée par Bernard (Vaugirard12) le 6 Septembre 2012 dans la collection du Métro, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Châtelet. Cet accès dont on aperçoit une petite partie de l'entourage, situé face au 13 de l'avenue Victoria, ne permet pas d'accéder directement aux quais de la ligne 7. Les voyageurs peuvent l'emprunter pour rejoindre les quais de la station Châtelet de la ligne 11. Le cliché vaut surtout pour la vue de la Tour Saint-Jacques, avec au pied du square, une motrice et sa remorque du tramway n°85. Si la ligne 11 a été mise en service le 28 Avril 1935, en revanche la ligne 85 du tramway a été supprimée le 20 Février 1933 de Châtelet à Porte d'Italie. Ce cliché a donc pu être pris quelques mois avant cette suppression alors que l'accès était déjà en place.

Image
Châtelet 4
Sur ce cliché contemporain pris le 9 Novembre 2013 on ne manquera pas d'observer, outre l'entourage de l'accès, la mue de la Tour Saint-Jacques après la campagne de travaux et de réhabilitation entreprise de Mars 2006 à Juin 2013. Du 5 Juillet au 15 Septembre 2013 un certains nombres de visiteurs, dotés d'une bonne condition physique, ont pu gravir par groupe de 17 personnes les 300 marches pour atteindre le sommet de la tour et bénéficier d'un panorama rare au cœur de Paris. On rappellera que la tour n'est que le vestige du clocher de style gothique flamboyant de l'ancienne église Saint-Jacques-de-la-Boucherie, construit entre 1509 et 1523 et qui culmine à 54 mètres. On notera que sur les piédroits sous le nom de la station on peut lire sur les carreaux de faïence l'ancien nom "Pont au Change".
Classement : 26.32%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Sully-Morland 1
Cette carte provient de la collection de Jean-Pierre Rigouard et a été présentée par Dominique1594 le 20 Décembre 2010 dans la collection du Métro, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Sully-Morland. Si les noms composés de stations du Métro correspondent le plus souvent à des artères se croisant perpendiculairement, ici ce sont deux voies parallèles, la rue de Sully (ministre de Henri IV) au pied de la caserne des Célestins et le boulevard Morland (colonel des chasseurs de la Garde Impériale) au premier plan qui associent leurs noms à celui de la station. Le roi n'est pas loin de son ministre puisque c'est le boulevard Henri IV qui offre cette perspective en direction de la place de la Bastille. C'est le 3 Juin 1930 que la ligne bénéficiera d'une très courte prolongation de "Pont-Marie" à "Sully-Morland", le temps que la traversée sous-fluviale soit réalisée jusqu'à "Jussieu".

Image
Sully-Morland 2
Baigné de lumière l'un des bâtiments de la caserne des Célestins, fermant l'angle du boulevard Henri IV et de la rue de Sully, comme le montre ce cliché contemporain pris le 29 Octobre 2013, abrite derrière ses murs l'état-major de la Garde Républicaine et du Régiment de Cavalerie à l'intérieur d'un vaste quadrilatère où se situait jadis le couvent des Célestins. Le samedi 15 Juin 2013, à l'issue du 1er repas regroupant un certain nombre de membres de CPArama, Michel, sa femme et moi-même eurent le privilège de bénéficier d'une visite complète de la caserne grâce à la générosité de Paul-Henri (Alcyon53). Profitons de ce passage, grâce au Métro, pour remercier encore une fois notre ami qui possède entre autre une confortable collection de cartes de la Garde Républicaine et de ses casernes parisiennes, à voir ou revoir ICI.
Classement : 21.05%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Jussieu 1
Cette carte provient de la collection de Jean-Pierre Rigouard et a été présentée par Dominique1594 le 31 Août 2010 dans la collection du Métro, à revoir ici : Méropolitain - Métro Paris - Station Jussieu. A l'époque où a été pris ce cliché l'arrière-plan correspondait à la Halle aux Vins qui se situait dans un quadrilatère formé par le quai Saint-Bernard le long de la Seine au nord, la rue des Fossés Saint-Bernard à l'ouest et la rue Cuvier à l'est. C'est le cardinal Mazarin qui autorisa cette implantation dès 1663. Quant à notre ligne 7 c'est le 26 Avril 1931 que la prolongation de "Pont-Sully" à "Porte d'Ivry" fut ouverte au public après un long chantier pour forer le tunnel sous la Seine. A l'orée des années 1930 l'entourage en fer forgé était devenu la règle. Ici l'accès est flanqué de deux mâts "Dervaux" bien visibles par les usagers et toujours présents de nos jours.

Image
Jussieu 2
Sur ce cliché contemporain pris le 29 Octobre 2013 se dressent, à l'emplacement de la Halle aux Vins, les bâtiments du Campus de Jussieu abritant les facultés de Paris VI et Paris VII. Commencée en 1958 la première tranche de travaux s'achève en 1961. Une seconde tranche est réalisée entre 1964 et 1968 et restera inachevée, avec l'apparition de locaux préfabriqués. Mais la notoriété du Campus fut celle du désamiantage ordonnée en 1996 et dont les travaux furent arrêtés pendant quelques mois avant de reprendre pour une fin programmée en 2015, au prix d'un coût pharamineux. Inauguré le 30 Novembre 1987 par François Mitterand, l'Institut du Monde Arabe se situe entre le quai Saint-Bernard et le Campus de Jussieu. On notera enfin que la section "Odéon" - "Jussieu" de la ligne 10 fut mise en service également le 26 Avril 1931, les deux stations étant contigües et construites en même temps, facilitant ainsi la correspondance.
Classement : 15.79%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Place Monge 1
Après la Caserne des Célestins entrevue lors de notre passage à "Sully-Morland", c'est à présent la Caserne Mouffetard (aujourd'hui Caserne Monge) de la Garde Républicaine qui sert de toile de fond sur cette carte issue de la collection de Carpostale, présentée le 6 Février 2012 dans le sujet "Paris Vème - Place Monge" puis dans la collection du Métro par Dominique1594 le 18 Février 2012, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Place Monge. Sur ce cliché n'apparait pas encore la casemate dotée d'un escalier mécanique dont l'emplacement se situe de nos jours sur la gauche de ce cliché, à voir sur cette carte ICI

Image
Place Monge 2
En dehors des jours de marché où la place est remplie d'étals on peut espérer une vue dégagée de l'accès. Ce n'est manifestement pas le cas pour ce cliché contemporain pris le 11 Novembre 2013 et n'étant pas riverain il faut faire avec. Au début de la rue de Navarre, en amont de la rue Monge, on ne manquera pas de découvrir le deuxième accès atypique de la station, dont l'entrée se situe dans le mur d'enceinte du square des Arènes de Lutèce, à voir ICI https://www.cparama.com/forum/cartes2013 ... -Monge.jpg.
Classement : 21.05%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Censier-Daubenton 1
Le cliché de cette carte provient de la collection de Jean-Pierre Rigouard et a été présentée par Dominique1594 le 12 Septembre 2010 dans la collection du Métro, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Censier-Daubenton. Ici la rue Monge descend à la rencontre de l'avenue des Gobelins. Mais c'est à l'amorce de la rue Daubenton que se situe l'accès du Métro. Si Paris avait sa Halle aux Vins à Jussieu, tout près d'ici se situaient la Halle aux Cuirs. A cet endroit les tanneurs officiaient le long de la Bièvre dont l'activité répandait une odeur pestilentielle dans le quartier. Jusqu'en 1965 la station portait le nom de "Censier-Daubenton-Halle aux Cuirs".

Image
Censier-Daubenton 2
Au bas de la rue Daubenton se profile le toit de l'église Saint-Médard dont la construction s'est étalée du XVème au XVIIIème siècle. Si beaucoup d'anonymes empruntent cette station de Métro, il en est un qui eut une joie contenue en grimpant les escaliers un beau jour de 1944 en s'étant évadé de son Stalag en Allemagne. Il s'agissait de Jacques Perret (auteur de son roman autobiographique "Le Caporal Epinglé") qui allait retrouver son domicile et sa femme "Nana" au 22, rue de la Clef après avoir débarqué clandestin du train à la gare du Nord, de bonne heure avant le premier métro. C'est ainsi qu'il se rendit jusqu'à la gare de l'Est pour y trouver la ligne 7 et arrivé sur la quai il retrouva l'odeur du métro et le distributeur à bonbons qui le reconnut comme un fidèle usager.
Classement : 26.32%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Les Gobelins 1
Le cliché de cette carte provient de la collection de Jean-Pierre Rigouard et a été présenté par Dominique1594 dans la collection du Métro, à revoir ici : Métropolitain - Métro Paris - Station Les Gobelins. Cette vue prise dans les années 1930 met en scène l'accès situé au carrefour de la rue Le Brun, à gauche, et de l'avenue des Gobelins, juste en face de la "Manufacture des Gobelins", dont la Bièvre coulait non loin de l'autre côté du bâtiment, près de la rue de Croulebarbe. On rappellera que la Manufacture fut créée au XVème siècle par un artisan teinturier originaire de Reims, Jehan Gobelin, réputé pour ses rouges à l'écarlate, avant que Colbert ne rachète l'ensemble pour en faire une manufacture royale.

Image
Les Gobelins 2
Sur ce cliché contemporain pris le 31 Octobre 2013 la température était encore clémente et la verdure des arbres était encore vigoureuse. Les grands magasins "Aux Gobelins" ont cédé la place à un magasin de proximité bien implanté dans Paris. Non loin de là, en remontant l'avenue, au 58, se situait l'ex "Concert de la Fauvette", développé par Ernest Pacra, premier maillon des Concerts Pacra. C'est de nos jours un complexe de salles de cinéma. Plus haut encore on trouvait au 73 l'ex "Théâtre des Gobelins" dont le fronton a été sculpté par Rodin. La façade a été conservée, laissant la place derrière à un immeuble moderne. Si la station reste en palier, le tunnel, de part et d'autre, gravit la pente sous l'avenue pour parvenir à la butte de la place d'Italie, ce qui représente une formalité pour les rames modernes du Métro.
Classement : 21.05%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Place d'Italie 1
Cette carte a été présentée par Jean-Pierre Rigouard le 17 Septembre 2013 dans le sujet PARIS XIIIème arrondissement. Il s'agit ici d'un accès secondaire situé au pied de la Mairie du XIIIème à l'angle de l'avenue des Gobelins, à gauche, et du boulevard de l'Hôpital, à droite. Cet accès doté de l'entourage en fer forgé flanqué de son mât "Dervaux" a été installé probablement en 1931 lors de l'arrivée de la ligne 7, afin d'offrir un cheminement plus court aux usagers de cette ligne. L'affranchissement de cette carte ne laisse aucun doute sur l'année de la prise de vue grâce à la date de l'Exposition Coloniale internationale organisée en 1931 à la Porte Dorée. Si les véhicules automobiles commencent à fréquenter les stationnements, les rails du tramway ont encore quelques années de répit.

Image
Place d'Italie 2
C'est un calme relatif qui préside sur ce cliché contemporain pris le 31 Octobre 2013, entre deux salves de véhicules de toutes sortes. Le bâtiment de la Mairie du XIIIème, comme ceux des autres arrondissements, démontre toute l'importance de la municipalité parisienne dont chaque architecte a su imposer un style à l'honneur de la toute jeune Troisième République. La Mairie est l'œuvre de l'architecte Paul-Emile Bonnet et a été construite entre 1873 et 1877. On ne verra pas l'accès, caché qu'il est par la végétation du parterre du terre-plein. On notera que la mât "Dervaux" n'est plus présent. La station de la ligne 7 se situe dans le prolongement de l'avenue des Gobelins, à cheval sous le terre-plein central .
Classement : 15.79%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1723
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 11:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Image
Place d'Italie 3
Cette carte a été présentée par Jean-Pierre Rigouard le 16 Septembre 2013 dans le sujet PARIS XIIIème arrondissement. Parmi toutes les cartes montrant les accès du Métro de la place d'Italie, c'est le seul à ma connaissance qui met en scène l'accès secondaire Guimard à cartouches. Situé sur la place au débouché de l'avenue d'Italie, au fond à droite, il fut installé en 1912 bien avant que la ligne 7 ne fasse correspondance avec les lignes 5 et 6. Comme à d'autres endroits de la capitale on observera que l'accès est séparé du trottoir par une artère en périphérie de la place. En ces années 1930 ce n'était pas un handicap pour les piétons puisque la circulation était encore modeste.

Image
Place d'Italie 4
Entre la fin du XXème et le début du XXIème siècle le décor a bien changé, comme le montre ce cliché contemporain pris le 31 Octobre 2013. A droite c'est le parvis du centre commercial le long duquel fut construit l'un des plus grands complexes cinématographiques, le "Gaumont Grand Ecran Italie" inauguré en 1992 et qui devait donner aux spectateurs une sensation de jamais vu, avec son écran de 240 m2, prévu pour projeter des films à grand spectacle. Hélas après 13 années de fonctionnement le gestionnaire décida de fermer cette grande salle après la projection le 2 Janvier 2006 du film "King-Kong" de Peter Jackson. Le parvis porte le nom de Henri Langlois, l'un des artisans fondateurs de la Cinémathèque Française. En attendant le prochain épisode je vous souhaite un Joyeux Noël.
Classement : 31.58%
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire
Répondre

Retourner vers « Paris - Hier/aujourd'hui »