Le Métropolitain de Paris - Ligne 1

Règles du forum
Pensez à placer un lien vers le sujet de la carte postale ancienne d'origine. Merci.
Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Le Métropolitain de Paris - Ligne 1

Message par droopyjm » jeu. 20 janv. 2011 17:13

Le nouveau parcours que je vous propose nous mènera tout au long de la ligne 1. La doyenne du Métro parisien, aujourd'hui à la tête de ses 110 ans, est en train de subir une cure de rajeunissement avec sur les quais la mise en place progressive des portes palières et l'arrivée des nouvelles rames automatiques semblables à celles qui équipent la ligne 14. Mais pour le moment replongeons-nous au début du siècle dernier à la découverte des accès d'Hector Guimard et ceux plus modernes selon le quartier traversé pour observer les changements apparus sur plus de 5 générations. Avant d'aborder l'itinéraire d'origine c'est par le terminus actuel de "Château de Vincennes" que commence cette exploration d'hier et d'aujourd'hui :

Image
Ce scan a déjà été présenté en Décembre 2010 par Dominique ici : Station Château de Vincennes. Le cliché montre les officiels, ingénieurs de la CMP et conseillers municipaux de la ville de Paris, au cours de la réception des travaux de ce prolongement mis en service quelques semaines plus tard le 24 Mars 1934. L'environnement proche est encore un vaste chantier qui laisse apparaître la mise en place des voies du tramway que les usagers utiliseront pour rejoindre leur résidence de banlieue. Au fond du cliché il semble que l'on aperçoit les premiers bâtiments militaires du Fort de Vincennes.

Image
De nos jours les tramways ont été remplacés depuis bien longtemps par le terminus des bus de banlieue dont c'est un ballet incessant, puisque pas moins de 10 lignes s'y croisent. Quatre autres accès desservent cette station qui, dans le stade actuel des projets, risque de rester terminus de la ligne. Le cliché a été pris en Janvier 2011.

:arrow: A voir également :
Modifié en dernier par droopyjm le ven. 21 janv. 2011 18:04, modifié 1 fois.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Bérault - Ligne 1

Message par droopyjm » ven. 21 janv. 2011 18:04

De la station "Château de Vincennes" jusqu'à celle de "La Défense Grande Arche" la ligne va suivre plus ou moins une orientation Est-Ouest. Jusqu'à Nation le tracé est rectiligne et c'est sous l'Avenue de Paris que se situe la deuxième station de la ville de Vincennes :

Image
La station prend le nom de la Place Bérault : Michel Bérault, ancien conseiller municipal, adjoint au maire et vigneron de père en fils (1796-1871). Il a participé pendant plus de 40 ans à l'embellissement de sa commune. Le scan ci-dessus a déjà été présenté en Août 2010 par Dominique ici Station Bérault. Le cliché est typique des années 1950 : rue pavée, panneau indicateur en lettres blanches sur fond bleu et circulation clairsemée. Il semble que le porte-plan de type Sarrailh de l'accès porte le nom de "Place Bérault".


Image
Le patronyme de Michel Bérault est omniprésent dans cette petite partie de l'avenue : la station de métro, l'enseigne du café-bar-tabac et la place déjà nommée. L'immeuble du café a résisté aux promoteurs immobiliers et a subi une petite cure de rajeunissement. Et sous l'asphalte les pavés sont toujours présents : ils réapparaissent ponctuellement à la faveur d'un "nid de poule". Le cliché a été pris en Janvier 2011.
Classement : 5.56%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Saint-Mandé - Ligne 1

Message par droopyjm » sam. 22 janv. 2011 16:17

Quelques centaines de mètres plus loin la ligne quitte la commune de Vincennes pour desservir celle de Saint-Mandé :

Image
Dans le cadre du prolongement la station fut inaugurée le 24 Mars 1934. Le scan ci-dessus a déjà été présenté en Novembre 2010 par Dominique ici : Station Tourelle. Au moment de la mise en service la station porta le nom de "Place de la Tourelle". Le porte-plan fait partie de cette série qui équipa les accès des stations ouvertes durant les années 1930. Puis le 26 Avril 1937 le nom fut changé en "Saint-Mandé - Tourelle". Comme l'a bien expliqué Dominique, afin que les usagers ne confondent pas deux stations portant le même nom de Saint-Mandé, le 1er Mars 1937 la station de la ligne 6 fut rebaptisée "Picpus". L'origine du toponyme "Tourelle" provient de la présence de tours de défense avancée du Château de Vincennes.

Saint Mandé 1.jpg
Saint Mandé 1.jpg (175.02 Kio) Vu 6043 fois

L'accès a-t-il été déplacé ? On peut se le demander. En fait il existe dans le dos du photographe un panneau d'information qui empêche tout recul. Néanmoins le cadrage, moyennant quelques petites retouches, reste fidèle au document de l'époque. Dommage que la multitude d'objets de mobilier urbain, telle un inventaire à la Prévert, gêne à ce point la prise de vue contemporaine. Selon la communication voulue par la RATP depuis une vingtaine d'années seul le nom de Saint-Mandé subsiste, comme on peut le voir sur les quais rénovés de la station. Le cliché a été pris en Janvier 2011.
Classement : 5.56%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Porte de Vincennes - Ligne 1

Message par droopyjm » dim. 23 janv. 2011 16:48

En quittant Saint-Mandé la ligne va entrer dans Paris ou en sortir selon la direction et desservir la première station sur le Cours de Vincennes :

Porte de Vincennes 1.jpg
Porte de Vincennes 1.jpg (207.18 Kio) Vu 6022 fois

Ce scan a déjà été présenté en Octobre 2009 par Dominique ici : Station Porte de Vincennes. Le cliché est pris en direction de la Place de la Nation. On y découvre l'un des deux édicules Guimard, modèle B, implanté du côté des n° pairs et dont l'entrée est orientée vers le Bld Soult. Il sera déposé en 1911. Des voies de tramways traversent le terre-plein. Ces derniers prenaient le relais du Métro et un grand nombre d'usagers l'utilisaient pour se rendre au Bois de Vincennes ou à Nogent sur les bords de Marne. Au moment de la mise en service de la ligne, le 19 Juillet 1900, les rames suivaient la boucle de retournement pour repartir en direction de la Porte Maillot.

Porte de Vincennes 2.jpg
Porte de Vincennes 2.jpg (141.67 Kio) Vu 6022 fois

La plupart des immeubles ont survécu ce qui permet d'observer les changements qu'ont subi les accès. Au moment de la prise de vue en Janvier 2011 un grand périmètre matérialisé par ces barrières protège les travaux du futur terminus de la ligne T3 du tramway des Maréchaux. En effet dans le cadre du prolongement jusqu'à la Porte de la Chapelle les rames de la section "Pont du Garigliano - Porte de Vincennes" seront terminus ici pour des raisons d'exploitation. Pour poursuivre le trajet il faudra prendre une autre rame en correspondance. Au moment de la mise en service en 2012 toute cette partie du Cours de Vincennes sera transformée et modernisée avec les nouveaux quais et la plantation d'arbres.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Porte de Vincennes - Ligne 1

Message par droopyjm » lun. 24 janv. 2011 15:55

Suivons les rails du tramway et traversons la chaussée du Cours de Vincennes pour observer le deuxième cliché :

Porte de Vincennes 3.jpg
Porte de Vincennes 3.jpg (170.19 Kio) Vu 6002 fois

Sur ce cliché pris du côté des n° impairs on distingue en gros plan à droite, le second édicule Guimard, modèle B, orienté comme le premier en direction du Bld Davout (les deux maréchaux Davout et Soult se rejoignant à la Porte de Vincennes). Sa dépose aura lieu en 1933. Ce scan, déjà présenté en Novembre 2010 par Dominique ici : Station Porte de Vincennes, est très intéressant. Nous y découvrons à gauche la station des tramways. Plusieurs lignes s'y croisaient, entre autres : Boulogne - Vincennes, Saint-Augustin - Vincennes, Louvre - Vincennes (ligne TC). Cependant la plus connue était celle du "Nogentais" dont le trajet Vincennes - Ville Evrard avait été prolongé en 1892 à la Porte de Vincennes. Cette ligne, équipée à l'origine de motrices fonctionnant à l'air comprimé, procédé mis au point par l'ingénieur Louis Mékarski, fut convertie à la traction électrique aérienne en 1900. La "Fée Electricité" avait donc conquis le Métro et le Nogentais, pour le plus grand confort des usagers. Enfin, en toile de fond, on aperçoit le pont du Chemin de Fer de la Petite Ceinture, dont la gare "Avenue de Vincennes" se situe à l'entrée du pont à gauche.

Porte de Vincennes 4.jpg
Porte de Vincennes 4.jpg (119.84 Kio) Vu 6002 fois

Comme sur le cliché précédent les travaux du tramway T3 volent le vedette au Métro. Ici seront construits les quais de la section "Porte de Vincennes - Porte de la Chapelle". Aprés plus de 75 ans d'absence ce sera le grand retour du tramway sur le Cours de Vincennes. Comme quoi, l'automobile qui l'avait évincé, sera soumise à un parcours guidé en fonction des aménagements de la voirie. La Petite Ceinture, quant à elle, n'en finit pas d'agoniser, puisque plus aucune circulation n'a lieu, d'autant plus que le pont-rail, au dessus des voies de la gare d'Austerlitz, a été intercepté en raison de la couverture du faisceau de voies. Une association très dynamique avait pourtant préconisé l'utilisation de la Petite Ceinture pour y faire circuler le tramway. Seul vestige, présent au début du XXème siècle sur la carte postale, l'immeuble se trouve maintenant pris en "sandwich" entre deux constructions modernes. Le cliché ci-dessus a été pris en Janvier 2011.
Classement : 5.56%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Nation - Ligne 1

Message par droopyjm » mar. 25 janv. 2011 12:51

Le tracé s'inscrit en courbe sur la droite sous la partie sud de la Place de la Nation, la station étant située sur cette même courbe :

Nation 1.jpg
Nation 1.jpg (189.48 Kio) Vu 5984 fois

Appelée successivement Place du Trône en l'honneur de Louis XIV en 1660, puis Place du Trône renversé en 1793, enfin Place de la Nation pour la Fête Nationale en 1880, la Place draine tout autour d'elle pas moins de 11 avenues, boulevards et rues. Il existait 2 édicules, modèle B, dont celui présent sur cette carte, près de l'Avenue du Trône. Il semblerait qu'il ait été démonté en 1963, alors que le second près de l'Avenue Dorian avait déjà été démoli en 1909. Sur ce scan déjà présenté en Septembre 2009 par Dominique ici : Station Nation on aperçoit devant les bâtiments du Lycée Arago, au fond du cliché, le second édicule ainsi que le kiosque à musique toujours en place de nos jours. A la sortie de l'édicule il semblerait qu'un employé du Métro aide un couple d'usagers à monter une partie de leurs bagages.

Nation 2.jpg
Nation 2.jpg (150.81 Kio) Vu 5984 fois

Les immeubles d'habitation et ceux du Lycée sont toujours là pour authentifier les lieux. L'accès et le mât de signalisation sont typiques des années 1960 qui, selon leurs concepteurs, donnaient un look plus moderne. C'était l'époque où l'on se souciait peu du patrimoine architectural du Métro parisien. Comme sur de nombreuse vues d'époque il y a souvent une boîte aux lettres à proximité immédiate des accès. Le cliché ci-dessus a été pris en Février 2003 à un moment où cette confrontation passé/présent commençait à me passionner.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Nation - Ligne 1

Message par droopyjm » mer. 26 janv. 2011 17:08

A proximité du kiosque à musique aperçu sur les deux clichés précédents, voici un second spécimen d'entourage Guimard :

Nation 3.jpg
Nation 3.jpg (226.04 Kio) Vu 5965 fois

Il s'agit là d'un entourage à cartouches et à fond carré, installé en 1905, beaucoup plus discret que ne l'était l'édicule B. Ce scan a déjà été présenté en Septembre 2009 par Dominique ici : Station Nation. On aperçoit au fond du cliché les deux colonnes doriques érigées à l'entrée de l'Avenue du Trône en 1788 et surmontées en 1841 de statues de bronze de Saint-Louis et Philippe le Bel. De l'autre côté de l'Avenue Dorian sur la droite se situe un 3ème spécimen d'entourage Guimard que nous allons découvrir, il est vrai, d'un peu loin, à l'occasion du prochain post.

Nation 4.jpg
Nation 4.jpg (187.68 Kio) Vu 5965 fois

L'accès et son entourage sont toujours là et n'ont pas pris une ride. N'étant pas un expert émérite en photographie il est toujours difficile de reconstituer une vue ancienne prise avec une chambre photographique dont l'objectif n'est pas tout à fait identique. C'est pourquoi le cliché a été pris au zoom d'un peu plus loin, en Janvier 2011, pour respecter le cadrage au prix de quelques petites imperfections. Le terre-plein central de la place mérite qu'on y retourne aux beaux jours puisque, pour moi, ce sont les arbres dépourvus de feuilles en hiver qui me permettent de contrôler tous les détails des immeubles encore présents en arrière-plan.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Nation - Ligne 1

Message par droopyjm » jeu. 27 janv. 2011 12:55

A quelques mètres sur la droite de l'autre côté de l'Avenue Dorian voici ce nouvel accès :

Nation 5.jpg
Nation 5.jpg (202.35 Kio) Vu 5949 fois

Situé sur le terre-plein entre l'Avenue Dorian à droite et la rue Jaucourt en face, il est deux fois plus large que celui présenté sur la page précédente. Cet accès Guimard a été installé en 1909, la même année où le second édicule B venait d'être démonté. On peut donc penser que ce nouvel accès a été installé en lieu et place de ce dernier. Ce scan a déjà été présenté en Juillet 2009 par Dominique ici : Station Nation. Selon la nomenclature des ouvrages Guimard cet accès est doté d'un entourage à écussons et à fond carré. Le cachet de la Poste mentionnant l'année 1909 on en déduit que le cliché a été pris peu de temps après son installation.

Nation 6.jpg
Nation 6.jpg (144.89 Kio) Vu 5949 fois

"Fastoche" dirait un ado de nos jours concernant ce cliché. La présence des immeubles facilite la prise de vue d'une certaine manière. Pas si facile car il a fallu m'y reprendre à plusieurs fois pour trouver le bon angle, posté depuis le jardin public central de la place. Quelques petites recadrages et le tour est joué. Le soleil d'hiver laisse beaucoup de zones d'ombre et il faut jongler avec le bon moment de la journée. Néanmoins on reste un peu frustré de ne pouvoir admirer de plus près ce bel entourage. Ce sera chose faite en regardant la prochaine page. Ce cliché a été pris en Janvier 2011.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Nation - Ligne 1

Message par droopyjm » jeu. 27 janv. 2011 16:39

Voici donc une vue rapprochée de ce magnifique accès :

Nation 8.jpg
Nation 8.jpg (161.27 Kio) Vu 5944 fois

Désolé pour la grande zone d'ombre de ce cliché pris en Janvier 2011 aux alentours de 11h30, trop tôt pour que le soleil dépasse les immeubles que l'on a vus précédemment. Je reviendrai aux beaux jours pour qu'il soit mieux éclairé. Comme le notait justement Dominique en commentaires de la carte vue sur le post précédent "c'est l'un des seuls accès à fond carré comportant 6 écussons construit par Guimard pour le Métro parisien".
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Reuilly-Diderot - Ligne 1

Message par droopyjm » ven. 28 janv. 2011 17:16

Dès la sortie de la station Nation, une courbe à gauche positionne la ligne sous le Bld Diderot :

Reuilly Diderot 1.jpg
Reuilly Diderot 1.jpg (155.71 Kio) Vu 5925 fois

Située entre la rue de Reuilly et celle de Chaligny, la station fut baptisée Reuilly, du nom d'une villégiature des rois mérovingiens. L'ouverture eut lieu le 20 Août 1900, en retard par rapport à la mise en service de l'ensemble de la ligne le 19 Juillet 1900. Le scan ci-dessus a déjà été présenté en Novembre 2009 par Dominique ici : Station Reuilly. L'accès était doté d'un édicule du modèle A que l'on aperçoit à droite sur le cliché. Après 28 ans de bons et loyaux services il fut déposé en 1928. Enfin à l'occasion de la mise en service de la fraction "Richelieu-Drouot - Porte de Charenton" de la ligne 8, le 5 Mai 1931, les deux stations en correspondance prirent le nom de Reuilly-Diderot. Denis Diderot, écrivain et philosophe, assuma la direction de l'Encyclopédie.

Reuilly Diderot 2.jpg
Reuilly Diderot 2.jpg (181.06 Kio) Vu 5925 fois

La caserne des Sapeurs-Pompiers est toujours présente. Sur le cliché pris en Janvier 2011 vous ne verrez pas la partie gauche du bâtiment par manque de recul en raison de la présence d'une terrasse de restaurant dans le dos du photographe. De même il faut deviner sur la droite du cliché, derrière le kiosque à journaux, le porte-plan de la station. Petit détail amusant, la présence de deux guérites en pierre de taille, ce qui n'est pas courant. Et à l'intérieur de chacune d'elle des mannequins de sapeurs-pompiers en tenue de travail.
Classement : 5.56%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Reuilly-Diderot - Ligne 1

Message par droopyjm » sam. 29 janv. 2011 12:49

Les deux clichés présentés ci-dessous vont nous permettre de découvrir en gros plan l'accès côté rue de Chaligny :

Reuilly Diderot 3.jpg
Reuilly Diderot 3.jpg (191.9 Kio) Vu 5909 fois

Ce scan a déjà été présenté en Novembre 2010 par Dominique ici : Station Reuilly-Diderot. Si la vue en gros plan de l'édicule modèle A est intéressante, en revanche le rendu du cliché ne permet pas de distinguer clairement la forme et le détail de l'enseigne "Métropolitain". A ma connaissance il n'existe pas à ce jour de clichés du second édicule A installé à la station Saint-Paul montrant de face le détail du fronton. Restent les dessins parus dans le livre "Le Métropolitain d'Hector Guimard" paru aux Editions d'Art Somogy en 2003.

Reuilly Diderot 4.jpg
Reuilly Diderot 4.jpg (190.85 Kio) Vu 5909 fois

Après la démolition de l'édicule en 1928 l'accès a subi une transformation avec l'édification d'une balustrade en fer forgé à montants carrés et d'un candélabre du type "Dervaux". Cette déclinaison a été initiée à partir de 1922 et généralisée durant les années 1930. Seul le porte-plan est de facture plus moderne probablement vers les années 1980/90. Au premier plan à droite du cliché le commerce affiche encore un salon de coiffure, tandis que le boulanger-pâtissier a été remplacé par un bar-restaurant. Le cliché ci-dessus a été pris en Février 2003.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Gare de Lyon - Ligne 1

Message par droopyjm » dim. 30 janv. 2011 18:21

Toujours sous le Bld Diderot la ligne poursuit son parcours jusqu'à la Gare de Lyon :

Gare de Lyon 1.jpg
Gare de Lyon 1.jpg (174.27 Kio) Vu 5894 fois

Au moment où le Métro arrive dans la station flambant neuve le 19 Juillet 1900, la Gare de Lyon venait de subir une cure de jouvence cette même année pour faciliter les allers et retours des voyageurs venant visiter l'Exposition universelle. C'était la deuxième rénovation après celle de 1855, sans compter l'embarcadère désuet de 1849. Sur ce scan déjà présenté en Novembre 2009 par Dominique ici : Station Gare de Lyon on aperçoit l'entrée de la station et son édicule à écussons et fond arrondi. Pour les commentaires techniques pertinents de Dominique vous pourrez les découvrir sur la présentation d'origine. Déjà à l'époque de ce cliché il se formait une queue de calèches-taxi. Il est curieux de noter sur la droite du cliché une petite tour munie d'une horloge. Est-ce pour pallier l'absence d'aiguilles sur le beffroi au moment de la rénovation de la gare ?

Gare de Lyon 2.jpg
Gare de Lyon 2.jpg (137.54 Kio) Vu 5894 fois

De nos jours les abords de la gare sont toujours animés. Les files de taxi sont ininterrompues et c'est tout juste si on aperçoit l'entrée de la station sur la gauche du cliché. Le mât de signalisation "Dervaux" est là pour le signaler. Encore une fois le manque de recul et l'absence d'un objectif grand-angle ne permet pas de restituer fidèlement la perspective. Si le beffroi parait encore imposant vu sous cet angle, ce n'est plus le cas du côté du front de Seine avec la présence des grands immeubles modernes qui le dominent nettement ou le cachent. Le cliché a été pris en Janvier 2011.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Gare de Lyon - Ligne 1

Message par droopyjm » lun. 31 janv. 2011 16:08

La perspective des immeubles faisant face à la gare va donner une fois de plus l'occasion de rapprocher le passé du présent :

Gare de Lyon 3.jpg
Gare de Lyon 3.jpg (219.81 Kio) Vu 5872 fois

Quelle merveilleuse époque où piétons et conducteurs de tous types de véhicules pouvaient cohabiter dans la plus parfaite ambiance. L'accès que l'on aperçoit de plus près, sur ce cliché qui a déjà été présenté en Mars 2009 par Dominique ici : Station Gare de Lyon, montre bien le toit de l'édicule en forme d'aile de libellule. Les promoteurs immobiliers avaient apporté aux façades des immeubles tout leur savoir dans l'espoir d'attirer de nombreux investisseurs, dans la tradition du style "haussmannien". Sur la droite du cliché la chaussée d'accès à la gare marque une forte rampe, conséquense de l'importante levée de terre initiée par les ingénieurs pour rendre les voies à l'abri de toute inondation de la Seine, si bien qu'en 1910 seul le Bld Diderot fut inondé.

Gare de Lyon 4.jpg
Gare de Lyon 4.jpg (167.5 Kio) Vu 5872 fois

Une illusion d'optique rend l'accès de la station plus éloigné que sur la carte ancienne, bien que l'emplacement des immeubles semble se situer sur le même plan. En tout cas, malgré l'important trafic aux abords de la gare, l'acquisition d'un appartement dans ces immeubles doit requérir un solide apport personnel. Beaucoup plus nombreux qu'en 1900 les taxis se suivent à la queue leu leu jusque loin sur le Bld Diderot. Le cliché ci-dessus a été pris en Janvier 2011.
Classement : 5.56%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Gare de Lyon - Ligne 1

Message par droopyjm » mar. 1 févr. 2011 17:54

Après ces vues d'ensemble il parait opportun de découvrir en gros plan cet accès si particulier :

Gare de Lyon 5.jpg
Gare de Lyon 5.jpg (231.55 Kio) Vu 5861 fois

Cet édicule à entourage à écussons et à fond arrondi est original en soi puisqu'il comporte une toiture en forme d'éventail. De plus l'accès a été adossé à la balustrade de la chaussée d'accès à la gare. Les usagers l'avaient surnommé "la libellule". A noter que la toiture a été déposée en 1931. Ce scan a déjà été présenté en Septembre 2008 par Dominique ici : Station Gare de Lyon. On pourra y découvrir la raison de la présence de ce mât en forme d'Y sur le fond de l'accès.

Gare de Lyon 6.jpg
Gare de Lyon 6.jpg (190.63 Kio) Vu 5861 fois

Vous allez me dire : pourquoi ne montrer qu'une partie de l'accès ? On y distingue très nettement l'entourage d'origine, c'est vrai. En fait j'ai décidé de privilégier l'arrière-plan pour rendre cohérent l'emplacement des immeubles sur la gauche du cliché. Ce sont toujours les mêmes différences de matériels photographiques utilisés à l'époque et de nos jours qui en sont la cause. Le porte-plan est un dérivé du modèle Guimard réalisé à l'époque par le serrurier René Gobert. Celui que l'on voit a été adapté pour garder une certaine cohérence. Le cliché ci-dessus a été pris en Janvier 2011.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Bastille - Ligne 1

Message par droopyjm » mer. 2 févr. 2011 16:13

Dès la sortie de la station Gare de Lyon la ligne s'insère sous le rue de Lyon au moyen d'une courbe serrée sur la droite de 50m de rayon. Au bout d'un alignement d'environ 650m une courbe de 45m seulement de rayon sur la gauche positionne les voies à l'air libre au dessus du canal Saint-Martin :

Bastille 1.jpg
Bastille 1.jpg (152.98 Kio) Vu 5847 fois

Les deux immeubles que l'on aperçoit au fond du cliché bordent la rue de Lyon sur la droite. La ligne ayant été construite à fleur de terre, la seule solution pour les ingénieurs était de franchir le canal Saint-Martin en aérien. La place de la Bastille fut donc élargie pour construire la station et ses abords en pierre de taille, les voies reposant quant à elles sur une structure métallique. Le scan ci-dessus a déjà été présenté en Juin 2010 par Dominique ici : Station Bastille et montre les quais en direction de la station suivante Saint-Paul. On remarque l'amorce de la courbe très serrée de 38m de rayon sur la droite suivie d'une seconde de 50m sur la gauche pour rejoindre la rue Saint-Antoine. La largeur du quai au premier plan permettait d'entreposer des traverses et des coupons de rails bien utiles pour l'entretien en raison du trafic très soutenu. Et au second plan on remarque la structure de la gare du Chemin de Fer de Vincennes.

Bastille 2.jpg
Bastille 2.jpg (193.09 Kio) Vu 5847 fois

De nos jours la station a été dotée d'une couverture conséquente et ne permet plus d'observer le va-et-vient des belles rames MP 89. La gare de Vincennes a été remplacée par une structure non moins imposante, celle de l'Opéra Bastille. Les deux immeubles encore présents sur la droite du cliché sont là pour relier le passé au présent. Outre les fresques installées pour le bi-centenaire en 1989 le long des quais, il est très agréable de pouvoir admirer le port de l'Arsenal au travers des baies vitrées et bon nombre de touristes ne manquent pas de s'y arrêter. Le cliché ci-dessus a été pris en Février 2003.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Bastille - Ligne 1

Message par droopyjm » jeu. 3 févr. 2011 12:57

De notre point de vue précédent il suffit de faire quelques pas en arrière pour découvrir l'un des trois édicules les plus emblématiques de l'oeuvre d'Hector Guimard :

Bastille 3.jpg
Bastille 3.jpg (168.13 Kio) Vu 5836 fois

Deux avaient été choisis pour faire fonction de gares sur les deux places de la Bastille et de l'Etoile. Le troisième faisait office de local technique abritant la sous-station électrique Place de l'Etoile. Ces accès imposants ont fait l'objet d'un grand nombre de clichés dont ce scan déjà présenté en Septembre 2008 par Dominique ici : Station Bastille. N'étant pas passé inaperçu par les usagers, photographes et journalistes ce pavillon fut tantôt surnommé "la Pagode" ou "le Pavillon chinois". Une partie de l'édifice surplombait les voies pour desservir le quai en direction de Porte de Vincennes. Avec la mise en service des rames sur pneu et l'augmentation du gabarit de ce matériel et en raison de la vétusté avancée du bâtiment au début des années 1960, sa disparition était par conséquent programmée. Sa destruction eut lieu en Mai/Juin 1962.

Bastille 4.jpg
Bastille 4.jpg (117.45 Kio) Vu 5836 fois

Encore une fois les immeubles en arrière-plan attestent la perspective des lieux. Il n'y a plus d'obstacles pour observer le va-et-vient des rames en station ce que le personnage semble faire le long des grilles.La grisaille du jour affecte ce cliché pris en Février 2003 et donne une impression de tristesse à la disparition de "la Pagode". Comme sur la photo précédente, en toile de fond, se profile une partie de l'Opéra Bastille.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Bastille - Ligne 1

Message par droopyjm » sam. 5 févr. 2011 16:18

Aussi paradoxalement que cela puisse paraître tous les accès de la station Bastille les plus photographiés n'existent plus de nos jours :

Bastille 5.jpg
Bastille 5.jpg (153.89 Kio) Vu 5811 fois

Ce fut le cas de l'accès "Pagode" que nous venons de voir, ainsi que celui à entourage à écussons et fond carré installé rue de Lyon en 1900 le long de la gare de Vincennes. Par bonheur il fut démonté en 1985 au début des travaux de construction de l'Opéra Bastille et réinstallé sur le même site à l'angle des Bld Beaumarchais et Richard-Lenoir. Celui présent sur ce cliché, dont le scan a déjà été présenté en Août 2010 par Dominique ici : Station Bastille, modèle à cartouches et fond carré avait été installé en 1906 au centre de la place tout près de la colonne de Juillet. Compte tenu de la gêne occasionnée à la circulation il fut déposé en 1931.

Bastille 6.jpg
Bastille 6.jpg (138.83 Kio) Vu 5811 fois

Le cliché ci-dessus pris en Janvier 2011 est imparfait du au manque de hauteur et en raison de la présence d'un abri-bus à droite derrière le photographe. Toutefois je ne désespère pas de prendre un meilleur cliché prochainement. Ce qui saute aux yeux c'est la masse imposante du bâtiment de l'Opéra Bastille dont l'ensemble se déroule le long de la rue de Lyon jusqu'à l'amorce de l'avenue Daumesnil. C'est là que débute la "promenade plantée", parcours pédestre sur le viaduc de l'ex ligne de Vincennes jusqu'aux boulevard des Maréchaux en passant par l'ex gare de Reuilly.
Classement : 5.56%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Saint-Paul - Ligne 1

Message par droopyjm » jeu. 10 févr. 2011 17:08

Comme on l'a vu précédemment, après deux courbes serrées à droite puis à gauche en partant de la station Bastille, la ligne s'insère sous la rue Saint-Antoine, pour desservir celle de Saint-Paul :

Saint Paul 1.jpg
Saint Paul 1.jpg (211.07 Kio) Vu 5791 fois

Sur la gauche de ce cliché, dont le scan a déjà été présenté en Octobre 2009 par Dominique ici : Station Saint-Paul on aperçoit l'accès matérialisé par l'édicule modèle A à fond carré, dont l'ouverture était face à la rue Saint-Antoine. Cet édicule sera déposé en 1922 et remplacé par les nouveaux entourages généralisés par la CMP à partir de cette époque. Des clichés issus d'un ouvrage intitulé "Vincennes-Maillot" édité en 1998 par la Bibliothèque administrative de la Ville de Paris montrent les travaux de terrassements effectués en Avril/Mai 1899 et Mars 1900. L'un de ces clichés montre la rue Saint-Antoine éventrée et pris sous le même angle que cette carte. Enfin il faut noter que la station a été ouverte en retard le 6 Août 1900 comme celle de Châtelet.

Saint Paul 2.jpg
Saint Paul 2.jpg (164.14 Kio) Vu 5791 fois

Une partie de l'accès est masqué par le nouveau kiosque à journaux (il n'était pas présent en 2003). On distingue cependant, sur la gauche du cliché, le candélabre Métro du type "Val d'Osne fabriqué par la fonderie Val d'Osne à partir de 1920. Tenté de mieux distinguer l'accès actuel il m'a fallu attendre une météo plus clémente. Les éclaircies annoncées ne s'étant présentées qu'en milieu d'après-midi il m'a fallu me contenter de ce cliché pris le 9 Février 2011. La tour Saint-Jacques, que l'on aperçoit au fond du cliché, domine toujours les lieux. Après de longs travaux de rénovation et de consolidation l'édifice a retrouvé tout son lustre d'antan mi 2008.
Classement : 16.67%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Hôtel de Ville - Ligne 1

Message par droopyjm » lun. 14 févr. 2011 12:59

C'est sous la rue de Rivoli que la ligne rejoint la station Hôtel de Ville, dont la construction fut réalisée à ciel ouvert, obstruant partiellement ou totalement la circulation :

Hôtel de Ville 1.jpg
Hôtel de Ville 1.jpg (214.39 Kio) Vu 5772 fois

Au carrefour des rues Lobau, à gauche, et des Archives, à droite, se font face les deux bâtiments emblématiques de cette partie de la rue de Rivoli, à savoir l'Hôtel de Ville et le Bazar de l'Hôtel de Ville. Il faut remonter à l'époque d'Etienne Marcel en 1357 quand ce dernier fit l'acquisition de la "Maison des Piliers". Au cours des siècles suivants vont se dessiner les bâtiments qui deviendront jusqu'à la reconstruction de l'édifice après l'incendie de 1871 le siège des édiles municipaux de Paris. Sur la gauche du document dont le scan a déjà été présenté en Août 2010 par Dominique ici : Station Hôtel de Ville on aperçoit l'édicule à écussons et à fond carré que nous aurons l'occasion de découvrir en gros plan à la prochaine page.

Hôtel de Ville 2.jpg
Hôtel de Ville 2.jpg (146.32 Kio) Vu 5772 fois

Ce cliché contemporain ne me donne pas entière satisfaction car il n'est pas aisé de prendre des clichés au milieu de la rue de Rivoli. Ceci dit, quand Xavier Ruel, le fondateur du BHV en 1856, meurt en 1900, il laisse une entreprise florissante à ses successeurs. C'est en 1912 que des travaux donnent au grand magasin sa physionomie actuelle avec la superbe rotonde dont on aperçoit le drapeau à son sommet. Le sous-sol du magasin reste le temple du bricolage visité par toutes les générations de clients de Paris mais aussi de province. Sur les quais de la station dont la couverture est réalisée avec un plancher métallique à fleur de sol, on peut flâner entre deux rames et découvrir des panneaux historiques sur la construction du Métro.Ce cliché a été pris en Janvier 2011.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Avatar du membre
droopyjm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1492
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 12:35
Localisation : Thiais (94)
Contact :

Station Hôtel de Ville - Ligne 1

Message par droopyjm » mar. 15 févr. 2011 12:28

Les deux clichés qui vont suivre sont pris face à la rue Lobau à l'arrière du bâtiment de l'Hôtel de Ville :

Hôtel de Ville 3.jpg
Hôtel de Ville 3.jpg (158.66 Kio) Vu 5760 fois

Installé dès la mise en serice de la ligne le 19 Juillet 1900 sur le trottoir des n°impairs de la rue Lobau cet édicule à claire-voie a rempli son rôle durant près de 74 ans avant d'être démonté suite à la construction d'un parking. Soucieux de préserver ce témoignage de l'oeuvre d'Hector Guimard il fut réinstallé sur les terres de la Cie du Nord-Sud à la station Abbesses en 1974. Décision aberrante s'il en est puisque le Nord-Sud avait décliné des accès spécifiques, comme on a pu les découvrir au cours du reportage de la ligne 12. Notons que ce scan a déjà été présenté en Novembre 2010 par Dominique ici : Station Hôtel de Ville. Souvent par manque de place sur les trottoirs les ingénieurs de la Ville de Paris installèrent certains des accès en retrait comme on peut le voir ici ou précédemment à la station Saint-Paul.

Hôtel de Ville 4.jpg
Hôtel de Ville 4.jpg (142.83 Kio) Vu 5760 fois

Le nouvel accès se trouve aujourd'hui pris en sandwich entre les grilles de l'Hôtel de Ville et le kiosque à journaux (ce dernier n'existait pas lors de mon premier reportage en Février 2003). Généralisé à partir des années 1960 le mât de signalisation avec un grand "M" jaune permet aux usagers de mieux repérer son emplacement ce que souhaitaient leurs concepteurs. On remarquera que l'accès est maintenant accolé d'un côté aux grilles de l'Hôtel de Ville. Juste avant la salle des billets et des péages les usagers du Métro et du parking bénéficient d'une entrée directe avec le sous-sol du BHV. Le cliché ci-dessus a été pris en Janvier 2011.
Classement : 11.11%
 
Une fois rien, c'est rien. Deux fois rien, ce n'est pas beaucoup. Mais trois fois rien ! Pour trois fois rien, on peut acheter quelque chose. (Raymond Devos)

La Creuse Ferroviaire

Répondre

Retourner vers « Paris - Hier/aujourd'hui »